X

Liban

Le général Tannous n’est plus

OLJ
27/12/2012
L’un des ténors de l’institution militaire, le général Ibrahim Tannous, ancien commandant en chef de l’armée, est décédé hier à l’âge de 83 ans.
Originaire de la localité de Kobayate (caza du Akkar), considérée comme l’un des principaux viviers de la troupe, le général Tannous était marié et père de quatre enfants. Il a été nommé à la tête de l’armée le 8 décembre 1982 durant l’une des périodes les plus délicates et les plus complexes de l’histoire contemporaine du Liban. En tant que commandant de l’armée, le général Tannous a été amené à gérer les conséquences, au plan militaire, de la vaste offensive israélienne de juin 1982 qui s’est poursuivie durant tout l’été de cette même année et qui été marquée, notamment, par l’occupation du Grand Beyrouth par l’armée israélienne.
Après le coup de force du régime syrien dirigé contre le président Amine Gemayel et le pouvoir libanais afin d’imposer l’abrogation de l’accord libano-israélien du 17 mai, le général Tannous a quitté le commandement de l’armée. Il a été par la suite autorisé à faire valoir ses droits à la retraite en 1988.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué