Sport

Naples sur un volcan, un Rome-Milan de gala

OLJ
22/12/2012 | 00h32
Après quatre défaites de rang et 2 points de pénalité, Naples (5e) va très mal avant de se rendre chez le dernier Sienne pour l’ultime journée de championnat d’Italie en 2012, la 18e, clôturée en beauté par le choc AS Rome-AC Milan samedi soir.
Naples vient de vivre 15 jours terribles. Quatre défaites de suite toutes compétitions confondues, 2 points de pénalité et la perte du capitaine Paulo Cannavaro pour six mois dans l’affaire du « Calcioscommesse » ont précipité le club au bord de la crise. Battu par le PSV Eindhoven (3-1) dans un match qui ne comptait plus en Europa League, le Napoli a perdu ses illusions de titre en s’inclinant chez l’Inter (2-1) avant d’encaisser deux buts dans les 5 dernières minutes à domicile contre Bologne pour une défaite 3-2. Bologne, cruel, a remis ça quatre jours plus tard en gagnant à 3 minutes de la fin en Coupe d’Italie (2-1). Et pourtant Naples avait dominé, contre l’Inter comme contre Bologne, et bien joué, et Edinson Cavani a marqué dans ces quatre matches.
Mais l’équipe fait preuve d’une « incroyable naïveté », regrette l’entraîneur Walter Mazzarri, qui a soufflé dans les bronches de ses joueurs pendant une heure et demie jeudi. Attention, Sienne a un urgent besoin de points pour la première à domicile sur le banc de Giuseppe Iachini, qui vient de remplacer Serse Cosmi.
Le classement s’est resserré. Quatre clubs se tiennent désormais en 3 points de la 2e à la 5e place et luttent pour l’instant plus pour un ticket en Ligue des champions que pour rattraper la Juventus. L’Inter, battu à Rome par la Lazio (1-0), dispose a priori du programme le plus facile en recevant l’avant-dernier, le Genoa (11h30 GMT). La Lazio, troisième, se rend à Gênes chez la Sampdoria et son nouvel entraîneur, Delio Rossi, qui a remplacé lundi Ciro Ferrara. La Fiorentina (4e) joue à Palerme, périlleusement placé juste au-dessus de la zone de relégation.
L’AS Rome et l’AC Milan s’affrontent pour tenter de rejoindre le « gruppetto » de poursuivants de la Juve. Le Milan ne perd plus depuis cinq matches et entend profiter de l’inspiration de Stephan El Shaarawy (déjà 14 buts) pour malmener la pire défense du haut du classement (27 buts encaissés). Mais la Roma veut effacer la défaite au Chievo (1-0) qui a enrayé sa série de cinq victoires.
L’entraîneur romain Zdenek Zeman rejoue une affiche qui a beaucoup fait pour sa légende : aucun tifoso « giallorosso » n’a oublié le 5-0 infligé en 1998 au Milan de George Weah et Marcel Desailly, la pire défaite jamais encaissée par Fabio Capello.

Le programme

Samedi (heure de Beyrouth)
(13h30) Inter Milan-Genoa
(16h00) Atalanta Bergame-Udinese
Bologne-Parme
Palerme-Fiorentina
Sampdoria Gênes-Lazio Rome
Sienne-Naples
Torino-Chievo Vérone
(21h45) AS Rome-AC Milan.

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Billet de Kenza OUAZZANI

Le mauvais pari du gouvernement

Un peu plus de Médéa AZOURI

Power to the People

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants