X

À La Une

Les principales déclarations du premier duel télévisé Obama/Romney

Repère Voici les principales déclarations du premier duel télévisé, le 3 octobre à Denver, entre le président sortant Barack Obama et son adversaire républicain à la présidentielle Mitt Romney.
OLJ/AFP
04/10/2012

DEPENSES

- OBAMA : "Vous allez tailler à la hache dans nos investissements dans les écoles et l'éducation". "Concrètement, cela signifie une coupe de 30% dans les programmes pour les personnes âgées dans les maisons de retraite, pour les enfants handicapés, et ce n'est pas la bonne stratégie".

 

- ROMNEY : "Le président a une vision très similaire à celle qu'il avait quand il s'est présenté il y a quatre ans, celle d'un gouvernement plus important, avec plus de dépenses, plus d'impôts, plus de régulations".

 

 

DEFICITS

- ROMNEY : "Pour certaines lois adoptées pendant le mandat du président, nous avons vu la régulation être excessive et l'économie en a souffert".

 

- OBAMA : "Quand je suis entré dans le Bureau ovale, j'avais un déficit de plus de 1.000 milliards qui m'attendait. Et nous savons d'où il venait" avec "deux guerres payées à crédit, deux dispositifs de cadeaux fiscaux qui n'étaient pas financés".

 

IMPOTS

- ROMNEY : "Pratiquement tout ce qu'il (Obama) a dit à propos de mon projet fiscal est inexact. (...) Je ne cherche pas à baisser les impôts de 5.000 milliards de dollars".

"Je ne veux pas emprunter le chemin de l'Espagne".

 

- OBAMA : "Pendant 18 mois, il (Romney) a fait campagne sur son projet fiscal et maintenant, à cinq semaines de l'élection, il dit +oubliez ça+ à propos de sa grande idée".

"Le fait est que si vous baissez les taux d'imposition de la façon que vous décrivez, Monsieur le gouverneur, il ne serait pas possible d'identifier suffisamment d'abattements et de niches fiscales qui affectent seulement les individus aux hauts revenus pour empêcher d'augmenter le déficit".

"Est-ce que quelqu'un pense que ExxonMobil a besoin d'argent en plus, lorsqu'ils font de l'argent à chaque fois que quelqu'un va prendre de l'essence?"

 

 

SANTE

- OBAMA : "L'ironie, c'est que nous avons vu ce modèle (d'assurance-maladie, ndlr) fonctionner vraiment bien au Massachusetts" (nord-est), un Etat gouverné par Mitt Romney de 2003 à 2007.

"Il dit maintenant qu'il remplacera +l'Obamacare+ et assure que toutes les bonnes choses qu'elle contient demeureront, qu'il ne faut pas qu'on s'inquiète".

 

- ROMNEY : "Ne pas laisser le gouvernement fédéral dire (aux Etats) quel programme ils doivent suivre. Laisser les Etats faire".

 

EMPLOI

- OBAMA : "Cinq millions d'emplois créés dans le secteur privé" depuis 2009.

 

- ROMNEY : "Si le président est réélu, (...) vous aurez un chômage chronique --43 mois d'affilée avec un taux de chômage supérieur à 8%. Si je suis président, j'aiderai à la création de 12 millions d'emplois".

 

 

ANNIVERSAIRE

- OBAMA : A Michelle, sa femme: "Je veux te souhaiter un joyeux anniversaire; dans un an, nous ne le célébrerons pas devant 40 millions de personnes".

 

- ROMNEY : "Je suis sûr que c'est l'endroit le plus romantique que vous pouviez imaginer, ici avec moi".

 


Lire aussi
Débat présidentiel : Romney à l'offensive face au favori Obama

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.