X

Moyen Orient et Monde

« Nous ferons un État islamique jusqu’au Liban, où ils ont des putes et des casinos »

Syrie
OLJ/AFP
10/08/2012

Affalé sur un matelas, Mohammad Sensaoui ponctue ses phrases avec une baguette. « Vous voyez, j’ai une barbe et pas de moustache. Normal, je suis salafiste », dit ce rebelle syrien. Autour de lui, des combattants islamistes et une poignée d’étrangers. Ces combattants contrôlent depuis juillet Bab el-Hawa, un poste-frontière entre la Syrie et la Turquie. Ils sont quelques dizaines, régulièrement bombardés par les chars de l’armée régulière. Le drapeau islamiste noir à lettres blanches claque au sommet du campement. Une quinzaine d’hommes en armes, la plupart syriens, dorment ou jouent avec leur kalachnikov. À l’écart, certains n’ont pas l’air du coin.


« Nous ferons un État islamique jusqu’au Liban, où ils ont des putes et des casinos », lance Mohammad Sensaoui. Cet ancien entraîneur de natation a combattu à Damas. Il vitupère l’Occident et l’armée syrienne. Et les homosexuels « iraniens » dont il imite la copulation en se frottant les paumes. À l’intérieur du poste-frontière, des bouteilles de whisky brisées jonchent le sol près du Duty Free pillé par les rebelles. Sur un mur : « L’islam est la solution. » « Quand nous gagnerons, ce sera œil pour œil. Ceux qui se rendront seront pardonnés, les autres seront tués », dit-il.
Les rebelles contrôlant le poste-frontière sont commandés par un ancien dentiste syrien, Mohammad Firas, qui dirige le « Conseil consultatif national », une appellation courante pour les groupes islamistes, et revendique 10 000 combattants. Il minimise l’importance de l’Armée syrienne libre, « un groupe parmi d’autres », et annonce déjà une lutte pour le pouvoir. « On verra après la chute du régime qui est le plus fort sur le terrain et qui peut gouverner le pays », dit-il. « Nous ne représentons pas el-Qaëda en Syrie. Nous menons des opérations à Idleb, Homs, Hama, Alep et Damas. Notre objectif est de propager notre mode de vie et de combattre l’armée », explique-t-il.


Depuis plusieurs semaines, les médias occidentaux font état d’une présence grandissante de combattants islamistes. Mais les combattants étrangers sont rares, et la majorité des groupes armés n’est pas constituée d’islamistes. À Anadane, à l’ouest d’Alep, un officier supérieur déserteur se dit « contre les islamistes ». « Sur 4 000 à 5 000 rebelles à Alep, 50 à 100 ont un programme islamiste radical », relativise le chef du Conseil militaire rebelle d’Alep, le colonel Abdel Jabar al-Oqaïdi.


Pour Peter Harling, analyste à l’International Crisis Group, « le spectre va de la rébellion classique aux groupes jihadistes radicaux qui ont recours à la rhétorique et aux symboles d’el-Qaëda ». « Les groupes jihadistes ont gagné en visibilité et en poids. Mais militairement, ils jouent les seconds rôles », ajoute-t-il. Hassan Abou Haniyeh, un expert des groupes islamistes à Amman, rappelle que, « de 2003 à 2006, la plupart des jihadistes se rendant en Irak venaient de Syrie ». Ces groupes ont longtemps été dirigés en sous-main par les services de renseignements syriens. Mais ils ont pris leur indépendance. « Toutes les conditions sont réunies pour qu’el-Qaëda et les salafistes s’enracinent dans le pays. Le régime a perdu des pans entiers du pays et el-Qaëda s’implante justement quand il n’y a plus d’État », rappelle-t-il.

 

Pour mémoire

Les jihadistes impatients d’en découdre en Syrie

 

 

Les jihadistes et el-Qaëda, nouveau paramètre de la révolte en Syrie

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Ali Farhat

foutez la paix à TOUT ce qui est libanais et aller faire vos conneries ailleurs. God save Syria de ces gens!

GEDEON Christian

C'est pas dit...

Daniel Lange

J'ai cette intime conviction que les salafistes en question ne lisent pas ce journal et encore moins les commentaires...

SAKR LEBNAN

Le complot est de taille ! Ces mercenaires qui se font payer pour tuer, infiltrés dans les rangs des insurgés en nombre qui les surpasse, ont, peut-être, pour programme, après la chute du régime syrien, si chute il y aurait, de continuer sur le Liban pour finir, à leur avis et celui de leurs bailleurs, le Hezbollah, avec l'appui des voisins, quitte à fomenter une guerre civile et autre, et à détruire le Pays.__ Je fais Appel à TOUS les LIBANAIS, HIZBOLLAH compris, en se libérant de leurs engagements et allégeances aux étrangers, de se comporter en VRAIS LIBANAIS, et de commencer, immédiatement, un DIALOGUE CONSTRUCTIF, pour sauver ce Pauvre Pays et son Peuple qui a assez SOUFFERT. DIALOGUEZ TOUS et Entendez-VOUS, ou que le Diable vous emporte... en masse...car vous serez les FOSSOYEURS de ce Pauvre Pays !

Jaber Kamel

On oubliera pas de savoir qui vous finance Mr le salafiste, venez tenter votre chance au casino, on y trouve de belles "putes".Ya Hmarrrr !!!!

GEDEON Christian

Dernière réaction à ce sujet....JALOUX,ils sont JALOUX...tu me diras qu'un casino ,c'est mieux qu'un goubi,et des "putes"(peripatéticiennes serait plus joli) mieux qu'une ....c....e!mais qu'est ce qu'ils sont rabet-joie,ces gens là...bêêêêêê!

Pierre Hadjigeorgiou

Ces messieurs, du Maroc a l'Afghanistan, ont floppe dur et tout ce qu'ils ont reussi a ce jour c'est de ... ... mourrir. Qu'issl reposent donc en paix! Quand aux restant qui semblent vouloir visiter Jounieh (Dieu quel complexe!) il faut que certains leur rapellent que d'autre ont fait l'erreur de vouloir rentrer chez soit en y passant, resultat, ils l'ont fait avec la queue entre les jambes et pour la plupart ont fini trois pieds sous terre. Qu'il change leur rhetorique elle est mortelle.

SAKR LEBNAN

Déficience et débilité morale, diarrhée cérébrale, et cécité totale, et de toute espèce, embellissent ces embellisseurs...

Tina Chamoun

Très intéressant comme plan pour le futur... Indeed.

GEDEON Christian

Plus sérieusement,il est temps d'arrêter de rigoler...ces gens là sont des tarés graves...coupeurs de têtes et de mains...et ô crime impardonnable,briseurs de bouteilles de whisky(il faut de dire de scotch en fait pour l'anglais et whisky ou whiskey pour les autres)...et ne nous faisons d'illusions..ce genre de barbus mononeuronaux est déjà implanté chez nous,et solidement encore...deux faces d'une médaille...la médaille d'honneur de la connerie...

GEDEON Christian

Je dirais même plus,vous avez ce qu'ils vous disent les casinos,les putes et les Libanais???

Michele Aoun

Le Liban et les Libanais vous ont toujours cree un complexe. Une chose est certaine: vous ne mettrez plus jamais les pieds au Liban, terre sacree, ni vous les rebelles, ni l'armee syrienne!

Fady Challita

Il leur disent "Allez vous faire f..."?

SAKR LEBNAN

A bien méditer, surtout par les chrétiens Libanais. Il pousse des têtes, chaque jour, davantage à l'Hydre...

Robert Malek

Vous savez ce qu'ils vous disent les Libanais, leurs putes et leurs casinos ?

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué