X

À La Une

Liban : A Bouday, la bataille du haschisch ...

Lutte antidrogue Un officier blessé, une quinzaine de tracteurs attaqués, 300 dounams de cannabis détruits...
olj.com
23/07/2012

La tension est montée d’un cran aujourd'hui à Bouday, à l’ouest de Baalbeck (Békaa, Liban-est), lorsque des agents des Forces de sécurité intérieure (FSI), chargés de détruire des champs de pavot et de cannabis dans la région, ont été attaqués par des hommes armés.

 

La chaîne OTV a affirmé que trois roquettes ont atterri près des agents antidrogue alors qu’ils menaient une opération d’éradication dans un des champs de haschisch. La chaîne al-Jadeed a, de son côté, indiqué que les agents ont essuyé des tirs dans la région.

 

Un officier a été légèrement blessé dans le dos lorsque des inconnus ont ouvert le feu sur la voiture des agents antidrogue, a rapporté pour sa part l’Agence nationale d’information (ANI, officielle). Il portait un gilet pare-balles, précise-t-on de même source.

 

Par ailleurs, des hommes armés s'en sont pris à une quinzaine de tracteurs agricoles utilisés au cours de l’opération d’éradication à Bouday alors qu’ils rentraient des champs de pavot, toujours selon l’ANI.

 

La brigade antidrogue a, pour sa part, affirmé avoir détruit lundi 300 dounams de haschisch à Bouday. Le chef du département de la lutte contre le trafic de drogue au Liban, le colonel Adel Machmouchi, a exprimé sa détermination à poursuivre l’éradication des champs de pavot à travers le Liban. "Les forces de l’ordre vont dorénavant répondre aux tirs", a-t-il averti, selon l’ANI, précisant que l’opération menée aujourd’hui n’était qu'un début. "Nous allons poursuivre l’éradication jusqu’à la dernière plante de haschisch", a-t-il assuré.

 

Les forces de l’ordre, assistées par l’armée syrienne, avaient éradiqué une première fois, en 1993, les cultures de drogue dans la Békaa. Culture et trafic rapportaient au Liban quelque 4 milliards de dollars par an dans les années 1980.

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

SAKR LEBNAN

Yialli bil soura mitil RAMBOW, ha...

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’inquiétant ADN d’un ministre libanais

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué