X

À La Une

Turquie : Harcelé depuis qu’il s’est dit athée, un grand pianiste décide de s'exiler

Société Fazil Say dit avoir été "exclu" de la société.
OLJ/AFP
23/04/2012

Fazil Say, compositeur et pianiste turc de renom international, a annoncé qu'il avait décidé de s'exiler au Japon, s'inquiétant de la montée d'un conservatisme islamiste opéré par le régime turc, dans un entretien au journal Hürriyet publié lundi.

 

"J'ai été exclu à 100% (de la société turque). Je pense qu'il est temps pour moi de m'installer au Japon", a indiqué l'un des plus grands talents contemporains de Turquie et porte-parole des milieux laïcs, se disant victime d'une intolérance sociale et d'une censure du régime sur ses oeuvres.

"Quand j'ai dis que j'étais athée (...) on m'a insulté. La justice a été saisie sur ce que j'ai écrit sur Twitter. Je suis peut-être la première personne au monde à faire l'objet d'une enquête en justice pour avoir déclaré mon athéisme", a-t-il dit.

 

Le pianiste avait récemment attiré les foudres des conservateurs en Turquie par des messages avec une pointe de provocation sur l'Islam sur Twitter. Un influent député du parti issu de la mouvance islamiste au pouvoir, (AKP, Parti de la justice et du développement), Samil Tayyar, lui avait répondu en insultant ouvertement sa mère "sortie d'un bordel", provoquant des remous dans la classe politique, la presse et les réseaux sociaux.

 

"Si je suis condamné à la prison, ma carrière sera terminée", a ajouté le musicien âgé de 41 ans qui passe une grande partie de son temps entre deux continents.

 

Par le passé, Fazil Say avait déjà déclaré qu’en Turquie où les épouses de presque tous les ministres portent aujourd’hui le voile islamique, les laïcs devenus minoritaires subissent la pression de la majorité qui cherche à imposer à tous, de plus en plus ouvertement, un mode de vie traditionnel basé sur les valeurs religieuses.

 

La loi turque réprime d’ailleurs l'"insulte aux valeurs religieuses" de 3 mois à un an de prison.

 

De manière générale, dans une Turquie dirigée par l'AKP depuis 2002, les laïcs craignent de plus en plus pour leurs libertés individuelles. Les femmes en particulier ont peur de ne plus avoir le libre arbitre dans le choix de la vie publique et privée qu’elles voudraient mener, selon les enquêtes.

 

La "pression du quartier", véritable pression sociale, gagnerait en intensité, notamment dans les petites villes et les zones rurales.

 

L'AKP pour sa part nie toute volonté d'islamiser la société turque, officiellement à 99% musulmane.

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Nayla Sursock

Il se murmure que le régime d'Ankara serait sous l'influence de Fethullah Gülen, penseur et un savant islamique, comme il se présente sur son site:


http://fr.fgulen.com/content/view/230/21/


On est à 10 000 lieues du laïcisme...Quant à l'esprit de tolérance qui implique la chasse aux non-musulmans et aux non-Turcs accompagnée d'un chauvinisme néo-ottoman outrancier, il inquiète au lieu de rassurer.

Jaber Kamel

Je reponds a tes interrogations Andre, ce qu'ils en pensent?
Ils jubilent, s'extasient de ce qui se passe en Turquie, les clinton et allies otanistes veulent voir les these qataro bensaoud triomper chex nous, que t'imaginais tu d'autres ?
La logique est simple, on bloque les evolutions positives et on favorise les cretinades.

Paul-René Safa

C'est aux calendes grecques que l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne aura lieu. En attendant, cela n'exonère pas le Président Abdullah Gül et son premier ministre M Recep Tayyip Erdoğan de leur devoir de s'expliquer sur ces harcèlements d'un autre âge, au moins pour ne pas perdre aussi le statut de "partenaire privilégié".

Antoine-Serge KARAMAOUN

Idem que les "mollahs" iraniens vis-à-vis de leurs moult Minorités ethniques et religieuses….. C’est kifkif !

GEDEON Christian

Cequi m'étonne,c'est qu'on s'étonne...le pouvoir turc est bien au mains des islamistes,non?Ah,j'oubliais,ils sont "moderés"..."moderés",on vous dit!

Nayla Sursock

L'exil de Fazil Say, après celui du grand écrivain Orhan Pamuk, est significatif.

La Turquie est bien loin d'être le pays «laïc», «démocratique» et «moderne» qu'elle prétend être.

L'ex-Empire ottoman – qui rappelle volontiers le temps de sa «splendeur» – n'a jamais caché son sentiment de supériorité à l'égard des Arabes, des Iraniens, des Kurdes et des Arméniens, bref, et autres non-Turcs.

L'accession à l'Europe et à une réelle démocratie, où tous les êtres sont égaux, n'est pas pour demain.

Dommage.

Talaat Dominique

Encore une victime de l'islamisme rampant, autre que musulman pas de salut.

C'est son droit d'être athée, il ne fait pas comme certains qui se disent croyant, et pas derrière font les pires saloperies, sous le couvert de la religion

JABBOUR André

- - Que pensent les amis de la Turquie et de l'actuel régime de tout cela ! Que pense la belle Hilary avec son administration de telles déclarations ! Que pensent les alliés Libanais de la Turquie et plus particulièrement les Chrétiens quatorzemarsistes de tout cela .. Et s'il s'était converti au Christianisme par exemple ou par malheur , que lui auraient-ils fait ces très démocrates Turques qui cherchent par tous les moyens de rentrer ou pénétrer le cercle Chrétien Européen comme l'a surnommé leur champion Erdogan ?!?!

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah de plus en plus convaincu d’un complot dirigé contre lui

Un peu plus de Médéa AZOURI

Frères et sœurs d’armes

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Éditorial

Pour une révolution économique

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants