Rechercher
Rechercher

Économie - Développement

Koweït : adoption d’un plan de développement quadriennal de 104 milliards USD

Le Parlement koweïtien a approuvé hier un plan de développement économique de 30 milliards de dinars (104 milliards de dollars) pour la réalisation de mégaprojets en quatre ans. Ce plan quadriennal vise à augmenter la capacité de production de brut du Koweït, membre de l'OPEP, et à moderniser ses installations pétrolières. Il est destiné à faire de l'émirat un centre régional pour les finances et les affaires et à réduire sa dépendance au pétrole, dont les recettes représentent 94 % des revenus de l'État. Le plan pour 2010/2014 tablait initialement sur des investissements de 129 milliards de dollars, mais le vice-Premier ministre pour les Affaires économiques, cheikh Ahmad Fahad al-Sabah, a informé le Parlement que cette enveloppe avait été revue à la baisse.
Le plan, le premier du genre depuis 1986, prévoit de réaliser de gros projets, notamment un centre d'affaires baptisé Silk City, d'un coût de 77 milliards de dollars, et un terminal portuaire à conteneurs. Il prévoit également la construction d'une autoroute, ainsi qu'un réseau de chemins de fer et un métro. Des projets sont également prévus dans les secteurs de l'éducation et de la santé. Il a pour objectif de renforcer le rôle du secteur privé dans l'économie où le secteur public intervient pour les trois quarts du PIB de l'émirat. Ce plan de développement a été adopté au lendemain de la décision du gouvernement de consacrer une enveloppe de 16,6 milliards de dollars à de grands projets durant la première année fiscale du plan, qui commence le 1er avril 2010. Le secteur privé devrait pour sa part investir 7,7 milliards de dollars, selon cheikh Ahmad.
Les querelles politiques à répétition ont entravé plusieurs projets de développement au Koweït au cours des dernières années. Le Koweït, qui dit contrôler 10 % des réserves prouvées de brut dans le monde et qui produit actuellement quelque 2,2 millions de barils par jour, s'est constitué des avoirs à l'étranger, estimés à 230 milliards de dollars grâce à l'envolée des cours du brut.


Le Parlement koweïtien a approuvé hier un plan de développement économique de 30 milliards de dinars (104 milliards de dollars) pour la réalisation de mégaprojets en quatre ans. Ce plan quadriennal vise à augmenter la capacité de production de brut du Koweït, membre de l'OPEP, et à moderniser ses installations...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut