Rechercher
Rechercher

Technologies - NOUVEAUTÉ

L’intelligence artificielle se démocratise avec l’arrivée des PC à l’IA

Une nouvelle gamme d’ordinateurs spécialement conçus pour exécuter des programmes d’intelligence artificielle est arrivée dernièrement sur le marché, marquant une innovation trop prématurée pour certains experts, et la « renaissance du PC » pour d’autres.

Microsoft a présenté en mai les très attendus « PC à l’IA », des ordinateurs où des outils d’intelligence artificielle générative sont intégrés directement dans son système d’exploitation Windows, pour aider l’utilisateur dans toutes ses tâches.

Les PC « Copilot+ » doivent permettre aux utilisateurs d’accéder aux capacités de l’IA sur leurs appareils sans dépendre du cloud, qui nécessite plus d’énergie, prend plus de temps et rend l’expérience plus poussive.

Les PC sont dotés d’une puce « NPU », la puce spécialisée pour les tâches d’IA, qui permet d’améliorer la qualité des retouches photo, de la transcription et de la traduction en direct, ainsi que de la fonction « Recall » permettant notamment à l’utilisateur de remonter dans le temps sur son PC et de voir toutes les fenêtres qu’il a ouvertes.

Toutefois, Microsoft a décidé de supprimer cette fonction pour ne la garder qu’à titre de test, en raison des inquiétudes liées à la protection de la vie privée.

Pour l’instant, les appareils conçus par des fabricants comme HP et Asus fonctionnent exclusivement avec une nouvelle gamme de processeurs appelés Snapdragon X Elite et Plus, construits par le géant californien Qualcomm.

« Nous redéfinissons ce que fait un ordinateur portable pour l’utilisateur », a déclaré Durga Malladi, vice-président de Qualcomm, lors de la conférence technologique Collision à Toronto. « Nous pensons qu’il s’agit de la renaissance du PC », a-t-il ajouté.

Au lancement de ses « PC IA » en mai, Microsoft a estimé que plus de 50 millions de machines seront vendues dans les 12 mois à venir, étant donné l’appétit des développeurs et du public pour ces assistants numériques qui anticipent leurs besoins.

Un marché auquel la chaîne de distribution américaine Best Buy se prépare en formant des dizaines de milliers d’employés à la vente et à la maintenance de la nouvelle gamme de PC.

Certains experts du secteur sont toutefois plus frileux, estimant que les avantages réels de l’adoption d’un ordinateur portable doté d’une IA ne sont pas encore assez convaincants et qu’il faudra encore du temps.

« Les caractéristiques évolutives de l’IA ne sont pas suffisamment révolutionnaires pour perturber les habitudes d’achat traditionnelles », ont déclaré les analystes de Forrester.

Depuis la sortie de ChatGPT fin 2022, Microsoft a fortement promu l’intégration de l’IA générative dans ses produits tels que Teams, Outlook et Windows.

Google, lui, a rapidement emboîté le pas et, au début du mois, Apple a dévoilé Apple Intelligence, sa nouvelle nomenclature d’IA générative qui va équiper désormais ses appareils, de l’iPhone au Mac.

Source : AFP

Microsoft a présenté en mai les très attendus « PC à l’IA », des ordinateurs où des outils d’intelligence artificielle générative sont intégrés directement dans son système d’exploitation Windows, pour aider l’utilisateur dans toutes ses tâches.Les PC « Copilot+ » doivent permettre aux utilisateurs d’accéder aux capacités de l’IA sur leurs...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut