Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Sanctions

L'Iran juge "irresponsable" la décision du Canada de mettre les gardiens sur sa liste noire


Des membres des gardiens de la révolution iraniens lors d'une parade militaire à Téhéran, le 21 septembre 2008. Photo REUTERS/Caren Firouz (IRAN)/File Photo

L'Iran a condamné jeudi comme « irresponsable » la décision du gouvernement canadien de mettre sur sa liste d'entités terroristes les gardiens de la révolution, l'armée idéologique de la République islamique.

Le Canada a annoncé mercredi d'avoir inscrit les gardiens de la révolution sur sa liste noire car l'Iran a fait « preuve de mépris pour les droits de l'Homme » et a démontré une « volonté de déstabiliser l'ordre international ».

Il s'agit d' « une mesure hostile », a réagi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Nasser Kanani, dans un communiqué. « Cette action irresponsable et provocatrice s’inscrit dans la mauvaise voie que le gouvernement canadien a empruntée depuis plus d’une décennie », a-t-il ajouté, en précisant que Téhéran se réservait le droit d'apporter « une réponse (...) proportionnée ».

Le Canada peut désormais geler les biens et poursuivre en justice les membres de l'organisation. Et toutes les transactions financières sont également interdites. La décision d'Ottawa survient dans un contexte de grande tension depuis plusieurs années entre les deux pays, qui n'entretiennent pas de relations diplomatiques depuis 2012.

Le Canada suit les États-Unis qui avaient placé les gardiens de la révolution sur leur liste noire en 2019, alors que certains hommes politiques européens appellent leurs pays à faire de même. Depuis la contestation déclenchée en 2022 en Iran par la mort de Mahsa Amini, jeune femme décédée en détention après avoir été arrêtée par la police des mœurs, Ottawa a pris plusieurs salves de sanctions contre des organisations et responsables iraniens accusés d'être complices du régime. Le Canada a notamment banni de son territoire 10.000 responsables iraniens, dont les membres des gardiens de la révolution.

Ottawa avait déjà placé sur la liste noire la Force al-Qods, la branche des opérations extérieures des gardiens.

Comme plusieurs autres pays, le Canada poursuit l'Iran devant la Cour internationale de justice (CIJ) pour que Téhéran soit tenu légalement responsable d'avoir abattu un Boeing ukrainien en 2020. Le vol PS752 de la compagnie Ukraine International Airlines, effectuant une liaison entre Téhéran et Kiev, a été abattu le 8 janvier 2020, peu après son décollage, provoquant la mort de 176 personnes, en majorité des Iraniens et des Canadiens.


L'Iran a condamné jeudi comme « irresponsable » la décision du gouvernement canadien de mettre sur sa liste d'entités terroristes les gardiens de la révolution, l'armée idéologique de la République islamique.Le Canada a annoncé mercredi d'avoir inscrit les gardiens de la révolution sur sa liste noire car l'Iran a fait « preuve de mépris pour les droits de...
commentaires (2)

Leurs affidés font la guerre pour eux dans la région du proche et moyen orient. Que comptent ils faire pour empêcher les pays libres de les nommer par leur nom? Ils vont déclarer la guerre au Canada comme HN à Chypre? Ils ne sentent plus tellement qu’on les a laissé faire et ils croient pouvoir régner sur le monde avec leurs terroristes implantés un peu partout. Il serait temps de leur montrer leur limite.

Sissi zayyat

12 h 28, le 20 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Leurs affidés font la guerre pour eux dans la région du proche et moyen orient. Que comptent ils faire pour empêcher les pays libres de les nommer par leur nom? Ils vont déclarer la guerre au Canada comme HN à Chypre? Ils ne sentent plus tellement qu’on les a laissé faire et ils croient pouvoir régner sur le monde avec leurs terroristes implantés un peu partout. Il serait temps de leur montrer leur limite.

    Sissi zayyat

    12 h 28, le 20 juin 2024

  • Les barbus frétillent et ne sont pas contents ... il faut bien appeler un chat,un chat. Ils sont mafieux terroristes et bien plus encore ...

    Zeidan

    10 h 47, le 20 juin 2024

Retour en haut