Rechercher
Rechercher

Monde - Dans la presse

La France aurait équipé Israël de drones armés utilisés à Gaza, selon une enquête journalistique

Ce matériel aurait été payé par Israël au prix de 55 000 euros l’unité, soit un total de 440 000 euros pour huit transpondeurs.

La France aurait équipé Israël de drones armés utilisés à Gaza, selon une enquête journalistique

Un drone de type Hermes. Photo d'archives AFP

Une enquête publiée lundi par le média d'investigation français Disclose révèle que la France a récemment livré des équipements électroniques pour l’assemblage de drones Hermes 900, employés par l'État hébreu dans sa guerre contre le Hamas, à Gaza. Compilant plusieurs rapports d’ONG et des déclarations de l’armée israélienne, Disclose indique ainsi qu'Israël a mené au moins huit frappes meurtrières perpétrées par des drones israéliens contre la population et des infrastructures civiles à Gaza depuis le déclenchement du conflit en octobre 2023.

« Malgré l’usage des Hermes 900 dans les bombardements en cours à Gaza, le groupe Thales, détenu à 26 % par l’État français, a récemment livré des équipements électroniques pour l’assemblage de ces drones armés, comme le révèlent une dizaine de documents confidentiels obtenus par Disclose », indique le média. D’après ces documents, le matériel de guerre vendu par la France à Israël est classé par le ministère français des Armées dans la catégorie des « systèmes de surveillance, de poursuite de cible et de reconnaissance » et permet aux drones israéliens d’éviter tout risque de collision ou de tirs entre aéronefs « amis ».

Lire aussi

Le Hezbollah abat (encore) un Hermes 900

« Au moins huit de ces transpondeurs devaient être expédiés en Israël entre décembre 2023 et fin mai 2024, soit plusieurs mois après les premiers bombardements aériens de Tsahal. Deux d’entre eux ont été livrés au début de l’année 2024. Les six autres unités seraient bloquées par les douanes françaises », explique Disclose. « L’expédition vers Israël des six transpondeurs restants était prévue le 26 mai 2024. Mais, selon nos informations, les colis sont actuellement bloqués à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, faute d’une autorisation des douanes », souligne ainsi le média.

Ce matériel aurait été payé par Israël au prix de 55 000 euros l’unité, soit un total de 440 000 euros pour huit transpondeurs.

Les drones Hermes 900 sont surtout utilisés par le bataillon de drones numéro 166, baptisé « l’escadron d’oiseaux de feu », et dont la mission est de surveiller le territoire gazaoui, faire de la reconnaissance et effectuer des frappes. Ces drones sont reconnaissables à leurs ailes longues de 15 mètres et sont capables de voler pendant plus de 30 heures à quelque 9 000 mètres d’altitude.

Ces drones ont également été utilisés au Liban, où des combats quasi quotidiens ont lieu depuis le 8 octobre dernier à la frontière entre le Hezbollah et Israël, dans le sillage de la guerre de Gaza. Le parti chiite a affirmé avoir abattu cinq drones Hermes depuis février, tandis que l'armée israélienne a, elle, confirmé la destruction d'un seul de ces appareils.

Une enquête publiée lundi par le média d'investigation français Disclose révèle que la France a récemment livré des équipements électroniques pour l’assemblage de drones Hermes 900, employés par l'État hébreu dans sa guerre contre le Hamas, à Gaza. Compilant plusieurs rapports d’ONG et des déclarations de l’armée israélienne, Disclose indique ainsi qu'Israël a mené au...
commentaires (1)

- LE MINI NAPOLEON, - FAIT DES GAFFES EN MILLIONS. - IL N,A PLUS RIEN A ENVIER, - A SLEEPING JOE SON ALLIE. - LES DEUX REVENT EN MARCHANT, - DE S,ECHAPPER TRIOMPHANTS, - DE L,UKRAINE OU LEURS MACHINES, - SE MESURENT A POUTINE. - MAIS CEUX QUI TENDENT DES PIEGES, - DEGRINGOLENT DE LEURS SIEGES.

JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

20 h 39, le 19 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • - LE MINI NAPOLEON, - FAIT DES GAFFES EN MILLIONS. - IL N,A PLUS RIEN A ENVIER, - A SLEEPING JOE SON ALLIE. - LES DEUX REVENT EN MARCHANT, - DE S,ECHAPPER TRIOMPHANTS, - DE L,UKRAINE OU LEURS MACHINES, - SE MESURENT A POUTINE. - MAIS CEUX QUI TENDENT DES PIEGES, - DEGRINGOLENT DE LEURS SIEGES.

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    20 h 39, le 19 juin 2024

Retour en haut