Rechercher
Rechercher

Politique - Frontière sud

Le Hezbollah abat (encore) un Hermes 900

Un responsable israélien a déclaré à Reuters que « la guerre au Liban n’est pas inévitable ».

Le Hezbollah abat (encore) un Hermes 900

Des habitants observent les flammes dans un champ après un tir du Hezbollah contre une position israélienne dans le Golan syrien occupé par Israël, le 10 juin 2024. Jalaa Marey/AFP

Le Hezbollah reste sur sa lancée : lundi, il a annoncé avoir abattu un drone israélien de type Hermes 900 au-dessus de l’espace aérien libanais. S’il s’agit d’un modèle relativement sophistiqué, c’est le cinquième drone de type Hermes 450 ou 900 que la milice pro-iranienne annonce avoir abattu depuis février. Selon l’AFP, l’armée israélienne a confirmé qu’un « missile sol-air avait été lancé vers un drone qui opérait dans l’espace aérien libanais », ajoutant que le drone « a été endommagé et est tombé en territoire libanais ». En outre, le Hezbollah a mené une dizaine d’attaques contre Israël lundi. Il a notamment affirmé avoir mené une « attaque aérienne avec un escadron de drones sur le quartier général de la division du Golan 210 Sha’el, visant des positions des officiers et infligeant des blessures confirmées ». Selon le parti chiite, une partie du quartier général a été détruite et incendiée. Peu avant, l’armée israélienne avait affirmé avoir lancé des intercepteurs sur deux drones dans le nord du plateau du Golan occupé, regrettant que l’interception ait échoué. « Les drones sont tombés dans la zone », a indiqué le porte-parole de l’armée israélienne, cité par le quotidien Haaretz. Un incendie s’est déclaré sur place, a ajouté le média israélien. Le Hezbollah a également visé, toujours au moyen de drones, le nouveau quartier général de la 146e brigade israélienne à l’est de la localité côtière de Nahariya. Le parti précise que ce quartier général avait déjà été déplacé suite à une précédente attaque, qui a été lancée en représailles aux bombardements israéliens qui ont tué au moins deux combattants du Hezbollah samedi à Markaba et Aïtaroun.

De leur côté, des avions de combat israéliens ont mené un raid sur le village de Aïta el-Chaab, a indiqué une source sécuritaire à notre correspondant Mountasser Abdallah. Plusieurs personnes ont été légèrement blessées et traitées. L’armée israélienne a également mené deux raids sur Aïtaroun, provoquant un incendie.

« J’ai des nouvelles urgentes »

En outre, dans la nuit de dimanche à lundi, les résidents de la localité de Bazouriyé, dont est originaire Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, ont reçu des messages vraisemblablement israéliens d’avertissement sur leurs téléphones, indiquant qu’un bâtiment du village était sur le point d’être pris pour cible. Le message d’avertissement rédigé en arabe et reçu par un habitant comprenait le paragraphe suivant : « Bonsoir. Ici Haytham. J’ai des nouvelles urgentes et importantes à vous communiquer. L’immeuble de quatre étages situé près de la station Mousallem sera pris pour cible dans les prochains instants. Vous devez immédiatement vous assurer que toutes les personnes présentes dans l’immeuble sont évacuées. Vous êtes responsable de la vie de chacun... L’immeuble est sur le point d’exploser... » Les habitants ont rapidement évacué le bâtiment concerné ainsi que les bâtiments voisins, selon les informations recueillies par notre correspondant. Et pour cause. La semaine dernière, quelques minutes avant qu’un bâtiment de trois étages abritant un entrepôt ne soit complètement détruit par une frappe aérienne israélienne, plusieurs habitants de Wadi Jilo avaient aussi reçu des messages d’alerte sur leurs téléphones. Le style, la structure et le contenu des deux messages étaient d’ailleurs assez similaires. Les directeurs d’école de la localité ont d’ailleurs demandé aux élèves de ne pas se rendre en classe lundi par mesure de précaution. Reste qu’en fin de compte, aucune attaque n’a eu lieu dans cette localité. Dans ce contexte explosif, le ministère iranien des Affaires étrangères a affirmé dimanche soir que « les forces de la résistance ne resteraient pas les bras croisés si Israël se lançait dans une aventure au Liban ». Des avertissements qui semblent avoir résonné à Tel-Aviv, un responsable israélien ayant déclaré lundi à Reuters que « la guerre au Liban n’est pas inévitable et nous avons manifesté notre ouverture aux efforts diplomatiques de Paris et de Washington (pour obtenir une désescalade) ».

Le Hezbollah reste sur sa lancée : lundi, il a annoncé avoir abattu un drone israélien de type Hermes 900 au-dessus de l’espace aérien libanais. S’il s’agit d’un modèle relativement sophistiqué, c’est le cinquième drone de type Hermes 450 ou 900 que la milice pro-iranienne annonce avoir abattu depuis février. Selon l’AFP, l’armée israélienne a confirmé qu’un...
commentaires (2)

« le ministère iranien des Affaires étrangères a affirmé dimanche soir que les forces de la résistance ne resteraient pas les bras croisés si Israël se lançait dans une aventure au Liban ». Qui les a sonnés et pourquoi sont ils en train de s’immiscer dans nos problèmes causes de toutes pièces par eux. Ils sont soucieux de notre sécurité et prennent le soin de fournir des armes à leurs vassaux afin de détruire notre pays pour dominer la région, tout ça sur nos cadavres et sur nos ruines. Comment ces incapables locaux au pouvoir peuvent rester silencieux sur l’ingérence flagrante de l’Iran dans

Sissi zayyat

11 h 46, le 11 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • « le ministère iranien des Affaires étrangères a affirmé dimanche soir que les forces de la résistance ne resteraient pas les bras croisés si Israël se lançait dans une aventure au Liban ». Qui les a sonnés et pourquoi sont ils en train de s’immiscer dans nos problèmes causes de toutes pièces par eux. Ils sont soucieux de notre sécurité et prennent le soin de fournir des armes à leurs vassaux afin de détruire notre pays pour dominer la région, tout ça sur nos cadavres et sur nos ruines. Comment ces incapables locaux au pouvoir peuvent rester silencieux sur l’ingérence flagrante de l’Iran dans

    Sissi zayyat

    11 h 46, le 11 juin 2024

  • Quelle rigolade Israel va annoncer qu’ils vont attaquer hahaha

    Eleni Caridopoulou

    01 h 04, le 11 juin 2024

Retour en haut