Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - FOCUS

MBS joue l’apaisement dans un monde musulman indigné par la guerre à Gaza

Le prince héritier saoudien a annulé sa venue au G7 de Rome pour superviser le hajj. L’imam de La Mecque, lui, profère à nouveau de violentes critiques d’Israël.

MBS joue l’apaisement dans un monde musulman indigné par la guerre à Gaza

Le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane dans le sanctuaire le plus sacré de l’islam, la Grande Mosquée de La Mecque, en Arabie saoudite, le 12 février 2019. Photo AFP

La nouvelle a de quoi surprendre. Le prince héritier saoudien et dirigeant de facto du royaume, Mohammad ben Salmane (MBS), a annoncé mercredi qu’il n’assisterait pas au sommet du G7 à Rome au cours de la même semaine en raison des « engagements...
La nouvelle a de quoi surprendre. Le prince héritier saoudien et dirigeant de facto du royaume, Mohammad ben Salmane (MBS), a annoncé mercredi qu’il n’assisterait pas au sommet du G7 à Rome au cours de la même semaine en raison des « engagements...
commentaires (2)

Mr Abboud, le hezb que vous supportez ne veulent que le bien de L'Iran. Si jamais les Etats Unis accepterait de lever les sanctions sur l'Iran, Le Hezb recevra immediatement un order d'arreter ses attaques contre Israel. Malheureusement et ca a toujour ete le cas les Palestiniens sont seuls dans leur bataille.

Ma Realite

14 h 58, le 15 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Mr Abboud, le hezb que vous supportez ne veulent que le bien de L'Iran. Si jamais les Etats Unis accepterait de lever les sanctions sur l'Iran, Le Hezb recevra immediatement un order d'arreter ses attaques contre Israel. Malheureusement et ca a toujour ete le cas les Palestiniens sont seuls dans leur bataille.

    Ma Realite

    14 h 58, le 15 juin 2024

  • Je reproduis ici une réflexion que je viens de lire sur la page Facebook de l'un de mes amis : "Deux milliards quatre cent millions de chrétiens, et un milliard neuf cent millions de musulmans (dont quatre cents millions d'Arabes ) dans le monde ont abandonné l’idée de libérer Jérusalem et la Palestine, et c’est aux Libanais et au sudistes en particulier d’en porter le fardeau." Édifiant . Palestine vaincra quand même ! Et il faut se mettre en tête que le Liban ne pourra jamais jouir de paix ni de prospérité tant que la Palestine ne sera pas un véritable État

    Chucri Abboud

    02 h 12, le 15 juin 2024

Retour en haut