Rechercher
Rechercher

Politique - Scrutin

Élections européennes : au Liban, La France insoumise rafle la mise

Le parti de Jean-Luc Mélenchon arrive en tête ; le Rassemblement national de Marine Le Pen en troisième position.

Élections européennes : au Liban, La France insoumise rafle la mise

Des électeurs français font la queue pour voter aux Européennes, le 9 juin 2024 au consulat de France. Photo Matthieu Karam

Si à l'échelle nationale, en France, le Rassemblement national (RN) est arrivé en tête aux élections européennes qui se sont tenues dimanche, au Liban, les électeurs français ont hissé la France insoumise (LFI) en première position, mais dans un contexte de participation minimale, selon les résultats publiés lundi matin.

La liste « LFI-Union Populaire » soutenue par le parti de Jean-Luc Mélenchon (gauche radicale) a récolté un peu plus de 33 % des votes des résidents Français au Liban, soit 850 voix ou 4,53 % des votants.

Sur les 18.877 inscrits à l’ambassade de France au Liban, 2.591 s'étaient déplacés pour élire les 81 eurodéputés de France parmi les 720 qui siégeront au Parlement européen pendant cinq ans, selon les chiffres du ministère français de l’Intérieur. Un taux de participation extrêmement bas (13,8 %) par rapport à celui enregistré en France ou dans les 27 pays de l’Union européenne (plus de 50 % dans les deux cas). Selon le ministère de l’Intérieur, 13 votes blancs et 9 bulletins nuls ont également été comptabilisés, ce qui fait descendre le taux de suffrages exprimés à 13,68 %. A noter que le taux de participation en 2019 avait été d’environ 16 %, selon le chiffre rappelé dimanche par le Consul général de France, Julien Bouchar, pendant le scrutin à Beyrouth.

Toujours est-il que LFI affiche au Liban une première position qui contraste avec la performance du parti en France, où il ne se positionne qu’à la 4e position au niveau national, avec 9,9 % des votes. Ce score lui permet malgré tout de prétendre à 9 sièges sur les 720 que va désormais compter le Parlement européen, soit 15 de plus qu’avant, conformément à un règlement adopté le 15 septembre 2023 pour « tenir compte de l’évolution démographique dans les États membres de l’UE ».

Lire aussi

Ces Franco-Libanais de droite prêts à voter pour La France insoumise en soutien à la Palestine

LR et RN sur le podium

Pour rappel, la formation d’extrême-gauche s’est démarquée du reste de la classe politique française en faisant partie des formations les plus engagées en faveur de la cause palestinienne depuis le début de la guerre à Gaza, un sujet d’actualité particulièrement clivant dans l’Hexagone. Le bilan à tirer de cet engagement n’est pas si mauvais, puisque LFI a gagné 4 sièges au Parlement européen, comparé au scrutin de 2019.

Deuxième au podium à Beyrouth, où les électeurs français sont généralement réputés pour leurs affinités avec les formations de droite républicaine, c’est la liste « La Droite pour faire entendre la voix de la France en Europe » du parti Les Républicains (LR) et menée par François-Xavier Bellamy, qui se cale en deuxième position, avec près de 16,97 % des voix ou 436 votants. Là aussi, le score au Liban de cette formation politique ne s’inscrit pas dans la tendance globale de ses résultats puisqu’en France, LR n’est que 6e avec 7,3 % des voix et 6 sièges obtenus, soit 1 de moins que cinq ans plus tôt.

En tête du scrutin en France, avec 31,4 % et 30 sièges – un total qui a presque doublé par rapport à 2019 -, le RN et sa liste « La France Revient ! Avec Jordan Bardelle et Marine Le Pen », arrivent en 3e position à Beyrouth avec 419 voix ou 16,31 % des suffrages exprimés. A noter que face à la victoire historique de l'extrême droite aux européennes, Emmanuel Macron a annoncé dimanche la tenue de nouvelles élections législatives anticipées. Le premier tour aura lieu le 30 juin, le second le 7 juillet.

Lire aussi

À l’ambassade de France à Beyrouth, des électeurs se disent déçus par Macron

Renaissance et les autres

Bloquée au pied du podium, la liste « Besoin d’Europe » du parti présidentiel Renaissance (plutôt au centre) a attiré 266 votants inscrits au Liban, soit 10,35 % des suffrages exprimés au cours d’une journée où plusieurs électeurs à Beyrouth nous ont fait part de leur déception vis-à-vis de la politique d’Emmanuel Macron. En France, Renaissance est 2e, mais loin derrière le RN, avec 14,6 % des votes et autant de sièges qu’il y a cinq ans, soit 13.

L’autre principale liste d’extrême-droite, « La France Fière », menée par Marion Marechal et soutenue par Éric Zemmour, est la 5e plus votée par les français résidant au Liban, avec 7,98 % des suffrages ou 205 voix. La formation est en 7e position en France, à 0,5 point des 5 % éliminatoires, et autant de sièges qu’en 2019.

La liste « Réveiller l’Europe » du Parti socialiste, menée par Raphaël Glucksman - accessoirement gendre de l’ancien ministre libanais Ghassan Salamé - arrive en 6e position à Beyrouth (6,89 % pour 177 voix), alors qu’en France, la formation de gauche a conservé ses 13 sièges au Parlement européen en glanant 13,8 % des voix.

« Europe Écologie », la liste des Verts n'est, pour sa part, parvenue à convaincre que 89 des votants inscrits dans la capitale libanaise, soit 3,46 % du total. En France, la formation écologiste fait à peine mieux (5,5 %) et perd 5 sièges. Enfin, la Liste de l’eurosceptique François Asselineau « Frexit, pour le pouvoir d’achat et pour la paix », obtient 51 votes à Beyrouth (1,99 % des suffrages) et est éliminée en France.

Si à l'échelle nationale, en France, le Rassemblement national (RN) est arrivé en tête aux élections européennes qui se sont tenues dimanche, au Liban, les électeurs français ont hissé la France insoumise (LFI) en première position, mais dans un contexte de participation minimale, selon les résultats publiés lundi matin.La liste « LFI-Union Populaire » soutenue par le parti de...
commentaires (10)

Il est en effet choquant que les Franco Libanais, après plus de 40 ans de guerre et d'occupation ne votent pas 100% Reconquête ou RN! Il ne faut pas donc pas s’étonner qu'ils votent toujours pour ceux la même qui les crucifient et après ils se plaignent. Des Masos quoi!

Pierre Christo Hadjigeorgiou

08 h 45, le 12 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Il est en effet choquant que les Franco Libanais, après plus de 40 ans de guerre et d'occupation ne votent pas 100% Reconquête ou RN! Il ne faut pas donc pas s’étonner qu'ils votent toujours pour ceux la même qui les crucifient et après ils se plaignent. Des Masos quoi!

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    08 h 45, le 12 juin 2024

  • Les libanais qui ont voté pour Melenchon sont les mêmes qui votent pour leurs tortionnaires dans notre pays. Ils croient tous les mensonges et les discours creux des opportunistes qui ne se lassent pas de leur vendre ce qu’ils veulent entendre. Ne cherchez pas docteur.

    Sissi zayyat

    12 h 50, le 11 juin 2024

  • C'est choquant de constater que l'extreme-droite (RN + Reconquete) a obtenu au Liban 24,29% soit 624 voix !

    OMAIS Ziyad

    00 h 28, le 11 juin 2024

  • It is highly likely that many of the registered voters no longer live in Lebanon.

    Mireille Kang

    20 h 26, le 10 juin 2024

  • Le nombre des votants au Liban est beaucoup plus bas qu'aux élections présidentielles de 2022 (7634 votants). Il n'est pas clair si la raison de cette différence est le manque d'intérêt pour les élections européennes ou le départ des votants du Liban.

    Nagi Nahas

    16 h 11, le 10 juin 2024

  • Palestine vaincra !

    Chucri Abboud

    15 h 57, le 10 juin 2024

  • Le titre de l’article porte à confusion et fait croire que LFI a cartonné aupres des Franco Libanais alors qu’en réalité avec que 850 votes sur 18700 inscrits , on est bien loin d’une adhésion en masse. Ce que je retiens plutot c’est qu’il y a eu un fort taux d’abstention chez les Francais du Liban.

    JPF

    14 h 44, le 10 juin 2024

  • Au vu du carnage qui continue à frapper en Palestine , Mélenchon est le seul homme d'État fiable ey sincère , pour lequel les Droit fondamentaux sont encore repectés , alors que pour tous les autres , ils sont devenus une farce grossière !

    Chucri Abboud

    14 h 13, le 10 juin 2024

  • Merci à l'OLJ d'approfondir un peu plus et d'analyser les 850 voix sur les 18700 qui ont voté pour la France Insoumise au lieu de nous présenter ce fait comme une adhésion du vote franco-libanais

    Oscar

    12 h 35, le 10 juin 2024

  • Je me présente au législative en Bretagne pour Reconquête. Et nous sommes plusieurs franco-libanais à suivre Marion

    Nicolas ZAHAR

    12 h 26, le 10 juin 2024

Retour en haut