Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Catastrophe naturelle

Bangladesh : le cyclone Remal a fait au moins 16 morts et détruit plus de 30.000 foyers

Des personnes se déplacent dans une rue inondée par les pluies à Kolkata le 27 mai 2024, après l'arrivée du cyclone Remal dans l'Etat indien du Bengale occidental. Photo AFP/DIBYANGSHU SARKAR

Le cyclone Remal qui s'est abattu sur le Bangladesh a fait au moins dix morts, détruit plus de 30.000 foyers et en a endommagé des dizaines de milliers d'autres, ont annoncé lundi de hauts responsables locaux. "La plupart sont morts écrasés dans l'effondrement de maisons ou de murs", a déclaré Showkat Ali, administrateur gouvernemental du district de Barisal, où sept personnes ont perdu la vie. Trois autres sont mortes dans les districts voisins.

Au moins 800.000 Bangladais ont fui la côte du pays, selon les autorités, tandis que plus de 150.000 personnes en Inde se sont retranchées loin de la mer, quittant la région forestière des Sundarbans où le Gange, le Brahmapoutre et le Meghna se jettent dans le Golfe du Bengale.

Au plus fort du passage du cyclone, la vitesse du vent a atteint jusqu'à 111 km/h, a indiqué à l'AFP un haut responsable du service de météorologie bangladais, Muhammad Abul Kalam Mallik.  Lundi après-midi, le cyclone s'est changé en tempête, mais les vents et la pluie ont continué de balayer la côte.  "Il y a toujours de fortes pluies provoquées par le cyclone et la vitesse du vent reste élevée", a ajouté Showkat Ali. 

Dans le district de Khulan, deux personnes sont mortes, selon Helal Mahmud, son administrateur.  "Le cyclone a endommagé plus de 123.000 maisons dans la division, et parmi elles, quelque 31 000 maisons ont été complètement endommagées", a-t-il déclaré à l'AFP.  Une autre personne est décédée à Chittagong, où "plus de 40.000 personnes se trouvent toujours dans des abris anticycloniques en raison des fortes pluies et des vents violents", a précisé à l'AFP l'administrateur Tofael Islam. 

Plus de 12,5 millions de personnes ont été privées d'électricité, a déclaré Biswanath Sikder, ingénieur en chef du Bangladesh Rural Electrification Board, la plus grande entreprise publique de distribution d'électricité du pays. "L'alimentation électrique reprendra une fois que la situation par rapport au cyclone se sera améliorée", a-t-il déclaré.

Le cyclone Remal qui s'est abattu sur le Bangladesh a fait au moins dix morts, détruit plus de 30.000 foyers et en a endommagé des dizaines de milliers d'autres, ont annoncé lundi de hauts responsables locaux. "La plupart sont morts écrasés dans l'effondrement de maisons ou de murs", a déclaré Showkat Ali, administrateur gouvernemental du district de Barisal, où sept...