Rechercher
Rechercher

Économie - Jeux vidéos

Nintendo rachète Shiver Entertainment, un développeur américain de jeux vidéo

Le studio avait récemment porté sur la console hybride du géant japonais un jeu de la franchise Harry Potter ou encore le dernier opus de la série Mortal Kombat.



Nintendo rachète Shiver Entertainment, un développeur américain de jeux vidéo

Photo d'illustration/AFP

Le japonais Nintendo a annoncé mardi l'acquisition à 100 % de Shiver Entertainment, un petit développeur américain de jeux vidéo basé à Miami (sud-est des États-Unis), pour un montant non divulgué. C'est une petite révolution dans le monde de jeux vidéo, où le géant japonais a toujours privilégié une attitude prudente en matière d'acquisition.

Shiver Entertainment a été fondé le 11 décembre 2012 par John Schappert (ancien CEO d'Electronic Arts) et Jason Andersen, deux vétérans de l'industrie, rappelle le site Nintendo Life, spécialisé dans le suivi des informations de la firme japonaise. Les deux hommes ont précédemment cofondé Tiburon Entertainment, qui est devenu EA Orlando.

Le studio est spécialisé dans le portage et le développement de logiciels de jeux vidéo et a déjà travaillé avec plusieurs éditeurs sur des séries telles que Scribblenauts, Need for Speed, Guitar Hero, FIFA et Madden NFL. Il compte également les portages de deux récentes franchises majeures : Hogwart Legacy, tiré de l'univers de Harry Potter, et Mortal Kombat 1, la dernière déclinaison de la célèbre franchise de jeux de combat lancée en 1992.

Cette dernière acquisition dans l'industrie fait suite à la réduction des effectifs et au licenciement de plusieurs équipes par l'actuelle maison-mère de Shiver Entertainment, le suédois Embracer Group, afin de rationaliser ses opérations. « En accueillant l'équipe expérimentée de Shiver, Nintendo vise à s'assurer un savoir-faire de haut niveau pour le portage et le développement de titres », explique le groupe japonais dans un bref communiqué.

Même après son intégration en tant que filiale de Nintendo, le modèle d'activité de Shiver « restera le même » en développant ou adaptant des jeux vidéo pour des supports multiples, ajoute le groupe. Shiver appartenait jusqu'à présent au géant suédois de jeux vidéo et médias Embracer, fragilisé financièrement par des acquisitions en série ces dernières années, et qui a récemment décidé de se scinder en trois entreprises distinctes en 2025.

Les acquisitions de Nintendo sont rares et très ciblées, alors que les autres géants des consoles Sony (PlayStation) et surtout Microsoft (Xbox) ont dépensé des milliards de dollars ces dernières années pour racheter des studios.

Nintendo a affirmé début mai qu'il ferait une annonce d'ici à fin mars 2025 sur le très attendu successeur de sa console Switch, lancée en 2017. 

Le japonais Nintendo a annoncé mardi l'acquisition à 100 % de Shiver Entertainment, un petit développeur américain de jeux vidéo basé à Miami (sud-est des États-Unis), pour un montant non divulgué. C'est une petite révolution dans le monde de jeux vidéo, où le géant japonais a toujours privilégié une attitude prudente en matière d'acquisition.Shiver Entertainment a été fondé le...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut