Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Mode

JO de Paris : avec Berluti, la médaille de l’élégance est déjà dans le camp français

JO de Paris : avec Berluti, la médaille de l’élégance est déjà dans le camp français

Pour les JO parisiens, des sportifs habillés "à la française" . Capture d'écran

Capitale du sport le temps des Jeux Olympiques, du 26 juillet au 11 août 2024, puis Paralympiques du 28 août au 8 septembre, Paris est avant tout la capitale de l’élégance. Une image que la Ville lumière tient à faire rayonner avant que les projecteurs ne se braquent sur les différentes épreuves de cet événement planétaire. Premiers ambassadeurs du raffinement à la française, les athlètes olympiques et paralympiques de l’équipe de France se distingueront d’entrée de jeu ou de Jeux, habillés par Berluti, l’un des plus beaux fleurons de la couronne LVMH, acheté par le groupe en 1993.

Berluti, ce sont des chaussures rendues mythiques d’abord par le savoir-faire bottier qui les sous-tend, notamment dans un modèle Oxford réalisé à partir d’un seul morceau de cuir et sans aucune couture visible, celles-ci étant cachées par trois œillets. Ensuite, par le caractère unique de la patine et des couleurs réalisées sur commande pour décorer le cuir brut. Un mélange de cire, d’eau et de pigments appliqués manuellement à l’éponge reçoit en dernière étape un polissage qui le rend brillant et pratiquement indestructible.

Une tenue qui incarne l’élégance à la française et les codes propres à Berluti, l’inspiration « smoking » s’est imposée. Photo tirée du site LVMH

L’histoire de la Maison débute en 1895 quand un jeune Italien de 30 ans rejoint Paris pour exercer le métier de maître bottier. Son premier modèle, un escarpin à lacets, adopte son prénom : Alessandro ; sa Maison prend son nom : Berluti.

La Maison chausse depuis sa création des hommes raffinés, passionnés et séduits par l’élégance intemporelle de ces souliers d’exception, élevés au rang d’objets d’art : Jean Cocteau, Andy Warhol, Marcello Mastroianni et bien d’autres icônes ont poussé sa porte.

En 2011, le prêt-à-porter vient compléter un style dont la première note est donnée par les souliers. Cette nouvelle offre répond à l’attente d’une clientèle attachée à l’élégance à la fois puriste et décalée d’une marque qui n’hésite pas à chahuter ses propres codes pour accompagner l’air du temps.

Dans le cadre du partenariat entre LVMH et les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, Berluti a mis le savoir-faire et l’expérience de ses artisans au service du rayonnement des athlètes français lors des deux Cérémonies d’Ouverture qui se dérouleront les 26 juillet et 28 août prochains. Le défi relevé par la Maison dans ce cadre est en soi une performance athlétique de haut niveau, rien que pour assurer la confection des costumes, chemises et chaussures sur-mesure, pour tous les athlètes de diverses tailles et morphologies, avec les exigences de qualité de la maison.

Le smoking dessiné pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Photo tirée du site LVMH

Sous l’impulsion créative de la styliste Carine Roitfeld réfléchissant à une tenue qui incarne l’élégance à la française et les codes propres à Berluti, notamment les matières nobles et la patine, l’inspiration « smoking » s’est imposée. Vêtement de cérémonie par excellence, le smoking dessiné pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 est taillé dans une élégante laine bleu nuit. Sa veste présente un col châle rehaussé d’un motif inspiré par une patine inédite « drapeau français », créée spécialement pour l’occasion, aux nuances bleues et rouges, comme un clin d’œil au savoir-faire historique de la Maison. Pièce maitresse de la tenue des athlètes, la veste en question se décline dans une version sans manche pour les femmes. Pour l’accompagner, les athlètes français porteront une chemise blanche (avec manches pour les hommes, sans manches pour les femmes) taillée dans un mélange de coton et soie. Les femmes auront également le choix entre un pantalon gansé ou une élégante jupe portefeuille en soie.

Lire aussi

Le diable s’habille en Saint Laurent… et s’appelle Carine Roitfeld

Les hommes seront chaussés de la Shadow, la sneaker marine emblématique de Berluti, repensée aux couleurs de la France, et les femmes pourront choisir entre la Shadow, ou la Lorenzo, le mocassin souple de la Maison selon qu’elles portent le pantalon ou la jupe.

Au total, près de 1500 tenues seront confectionnées pour les délégations françaises, plus de 8000 m de tissus utilisés et plus de 100 km de coutures, soit la longueur de plus de 2 marathons. Afin de ne jamais être une contrainte, au seuil d’importantes échéances sportives et de journées de Cérémonies d’Ouverture intenses, les tenues des athlètes français brillent donc par leur style, élégance, souplesse et confort.

Capitale du sport le temps des Jeux Olympiques, du 26 juillet au 11 août 2024, puis Paralympiques du 28 août au 8 septembre, Paris est avant tout la capitale de l’élégance. Une image que la Ville lumière tient à faire rayonner avant que les projecteurs ne se braquent sur les différentes épreuves de cet événement planétaire. Premiers ambassadeurs du raffinement à la française, les...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut