Rechercher
Rechercher

Politique - Conflit Hamas-Israël

Séjourné : Une confrontation à grande échelle entre Israël et le Hezbollah entraînerait de lourdes pertes

Au cours d'une réunion tripartite au Caire, les chefs de la diplomatie française, égyptienne et jordanienne appellent à un « cessez-le-feu à Gaza ».

Séjourné : Une confrontation à grande échelle entre Israël et le Hezbollah entraînerait de lourdes pertes

Le chef de la diplomatie française Stéphane Séjourné, au cours d'un entretien accordé à L'Orient-Le Jour en février 2024. Photo Mohammad Yassine

Le ministre français des Affaires étrangères Stéphane Séjourné a mis en garde samedi contre une « confrontation à grande échelle entre Israël et le Hezbollah », qui sont engagés dans des combats meurtriers à la frontière libano-israélienne depuis le début de la guerre de Gaza, estimant qu'elle « entraînerait de lourdes pertes ».

« Une confrontation à grande échelle entre Israël et le Hezbollah entraînerait de lourdes pertes », a averti le ministre au cours d'une conférence de presse conjointe avec ses homologues égyptien Sameh Choukri et jordanien Ayman Safadi au Caire, selon des propos relayés par des médias locaux. Il a également affirmé que « la France a avancé des propositions pour résoudre la crise entre Israël et le Liban », rapporte l'Agence nationale d'information (ANI, officielle).

« Cessez-le feu immédiat » à Gaza

« Nous avons convenu de travailler ensemble pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat à Gaza », a-t-il ajouté. M. Séjourné a précisé  que ses homologues et lui s'opposaient à « toute action militaire à Rafah (...) », une menace brandie par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Lire aussi

Pourquoi Israël rase le Liban-Sud

De son côté, le ministre égyptien a affirmé que la France, l'Égypte et la Jordanie ont insisté sur « la nécessité d'instaurer un cessez-le-feu à Gaza ». « Nous avons souligné notre rejet du déplacement des Palestiniens de leurs terres (...) et discuté du danger que représente une opération militaire à Rafah qui est densément peuplée », a-t-il poursuivi.

Le ministre jordanien a pour sa part appelé la communauté internationale à intervenir pour « mettre fin à la folie israélienne (...) qui recourt à la famine comme arme contre les Palestiniens de Gaza ». Il a enfin estimé que le blocage de l'entrée de l'aide humanitaire dans l'enclave palestinienne par le gouvernement israélien y « accentue la famine ».

Plusieurs agences onusiennes ont affirmé au cours des dernières semaines que la majorité des 2,4 millions d'habitants de la bande de Gaza sont menacés de famine.

Le ministre français des Affaires étrangères Stéphane Séjourné a mis en garde samedi contre une « confrontation à grande échelle entre Israël et le Hezbollah », qui sont engagés dans des combats meurtriers à la frontière libano-israélienne depuis le début de la guerre de Gaza, estimant qu'elle « entraînerait de lourdes pertes ».« Une confrontation à grande...

commentaires (12)

On ne le sait que trop. Mais encore? Que prévoient les pays aidants pour stopper la folie du barbu qui n’en a que faire du Liban et de ses citoyens?

Sissi zayyat

11 h 39, le 01 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • On ne le sait que trop. Mais encore? Que prévoient les pays aidants pour stopper la folie du barbu qui n’en a que faire du Liban et de ses citoyens?

    Sissi zayyat

    11 h 39, le 01 avril 2024

  • Le Hezbollah est une milice des combatants libanais mais d’idéologie iranienne Elle a rien à faire pour la cause libanaise Durant tous son parcours et son histoire Made in Iran

    william semaan

    01 h 53, le 01 avril 2024

  • Au lieu de vous échiner à parler de cessez le feu, reconnaissez la Palestine serait au premier un début de paix sur la face sanguinaire de Netanyahu.

    Mohamed Melhem

    22 h 59, le 31 mars 2024

  • Difficile de prendre ce jeune étudiant au sérieux...

    LeRougeEtLeNoir

    22 h 29, le 31 mars 2024

  • Wooooow! "Séjourné : Une confrontation à grande échelle entre Israël et le Hezbollah entraînerait de lourdes pertes" ... Mr. De La Palice ne mâche pas ses mots... bien sûr y faut mesurer la grandeur de l'échelle

    Wlek Sanferlou

    15 h 37, le 31 mars 2024

  • Les soldats de la Tsahal sont exténués , ils ne peuvent plus résister à leur fatigue , cessez-le feu urgent !

    Chucri Abboud

    14 h 17, le 31 mars 2024

  • une « confrontation à grande échelle entre Israël et le Hezbollah » No Really ! Sejourne il a fair HEC o la Sorbonne ? Grande découverte, Quand au fou furieux Israélien, comment pense t’il l’arrêter.

    Antoine Chouery

    11 h 21, le 31 mars 2024

  • La soit disant Ligue Arabe devrait rougir de honte, et noircire d'humiliation.

    Raed Habib

    10 h 28, le 31 mars 2024

  • WAOW: Rien que le titre de l’article est inouï… ce ministre stagiaire a découvert ceci tout seul??

    LE FRANCOPHONE

    10 h 25, le 31 mars 2024

  • Il est évident qu'en cas conflit, sauf pour ces chefs de guerre, le Liban retournera a l'âge de pierre... avec la reconnaissance éternelle des palestiniens.. On peut se préparer a se déplacer en char a voile.. et au retour de la TSF ( transmission sans fil, pour les moins de cinquante ans)... et Netanyahu prendra effectivement le thé au palais présidentiel.

    C…

    09 h 22, le 31 mars 2024

  • "Une « confrontation à grande échelle entre Israël et le Hezbollah », « entraînerait de lourdes pertes »". Pas besoin d’être ministre des Affaires étrangères pour le comprendre, mais pour le Hezbollah ce ne serait quelques "martyrs sur le chemin de Jérusalem" de plus et quant au Liban, qui s’en soucie? En tous cas, certainement pas notre milicien en chef, ni ses zèlés serviteurs censés nous gouverner.

    Yves Prevost

    08 h 43, le 31 mars 2024

  • Il n'y a pas de prisonniers de l'entité sioniste au Liban. Son aviation peut faire très mal

    Dorfler lazare

    23 h 54, le 30 mars 2024

Retour en haut