Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Guerre Hamas/Israël

Les détails du projet de trêve de 40 jours à Gaza étudié par le Hamas

Portant sur la première phase de l'accord, ce projet durerait 40 jours et se ferait dans un rapport global de 10 prisonniers échangés pour un otage.

Un enfant palestinien marche près d'une maison détruite à Rafah, le 18 février 2024. Photo AFP/MOHAMMED ABED

Le Hamas a reçu un projet de proposition de trêve dans la bande de Gaza à Paris prévoyant une pause dans les opérations militaires et l'échange de prisonniers palestiniens contre des otages israéliens, indique l'agence Reuters mardi en citant une source proche des négociations.

Le président américain Joe Biden a récemment déclaré qu'Israël a accepté de suspendre ses opérations militaires à Gaza pendant le mois de ramadan, le mouvement palestinien ayant étudié le projet de proposition.

Focus

Tsav-9, ces extrémistes israéliens postés aux frontières de Gaza

Selon une déclaration fournie à Reuters par la source, ce projet portant sur la première phase de l'accord durerait 40 jours et l'échange de prisonniers et d'otages se ferait dans un rapport global de 10 prisonniers pour un otage.

La proposition comprend également les éléments suivants :

– Les deux parties arrêtent complètement leurs opérations militaires.

– Les opérations de reconnaissance aérienne au-dessus de Gaza cesseront huit heures par jour.

– Tous les otages israéliens, y compris les femmes, les enfants de moins de 19 ans, les personnes âgées de plus de 50 ans et les malades, doivent être libérés en échange d'un certain nombre de prisonniers palestiniens, selon des chiffres indiqués ci-après.

– En échange des 40 otages énumérés dans la catégorie « humanitaire », environ 400 prisonniers palestiniens seront libérés, selon un ratio de 10 prisonniers pour un otage.

– Retour progressif de tous les civils déplacés - à l'exception des hommes en âge de faire leur service militaire - dans le nord de la bande de Gaza.

– Après le début de la première phase, Israël repositionnera ses forces loin des zones densément peuplées de la bande de Gaza.

– Engagement d'acheminer 500 camions d'aide humanitaire par jour à Gaza.

– Engagement à fournir 200.000 tentes et 60.000 caravanes.

– Permettre la réhabilitation des hôpitaux et des boulangeries de Gaza, notamment en autorisant immédiatement l'entrée des équipements nécessaires et en fournissant des cargaisons de carburant à ces fins, selon des quantités à déterminer.

– Israël accepte l'entrée de machines et d'équipements lourds pour enlever les décombres et aider à d'autres fins humanitaires, avec la fourniture de livraisons de carburant nécessaires à ces fins, selon des quantités à discuter, et à condition qu'elles augmentent au fil du temps. Le Hamas s'engage à ne pas utiliser ces machines et équipements pour menacer Israël.

– Il est entendu que les arrangements convenus lors de la première phase ne s'appliqueront pas à la seconde phase, qui fera l'objet de négociations distinctes ultérieures.


Cet article est une traduction, réalisée par L'Orient-Le Jour, d'un article en anglais de l'agence de presse Reuters.

Le Hamas a reçu un projet de proposition de trêve dans la bande de Gaza à Paris prévoyant une pause dans les opérations militaires et l'échange de prisonniers palestiniens contre des otages israéliens, indique l'agence Reuters mardi en citant une source proche des négociations.Le président américain Joe Biden a récemment déclaré qu'Israël a accepté de suspendre ses...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut