Rechercher
Rechercher

Sport - Sports nautiques

Philippe Saad, premier Libanais aux championnats du monde de voile SB20

Le skipper libanais et son équipage ont terminé 24es des Mondiaux SB20 qui se sont tenus au large de Dubaï du 11 au 16 février dernier.

Philippe Saad, premier Libanais aux championnats du monde de voile SB20

Philippe Saad à bord de Kiss and Fly lors des championnats du monde de voile organisés à Dubaï, aux Émirats arabes unis, du 11 au 16 février 2024. Crédit photo Mikey Brignall

Pour la première fois, il y avait bien un bateau qui battait pavillon libanais sur les eaux du championnat du monde de voile. Aux côtés de David Rostant et de Gabriel Alconfor, Philippe Saad a mené Kiss and Fly, nom donné à leur voilier, jusqu'à la 24e place de cette course au départ de laquelle 48 participants se sont élancés.

La Fédération libanaise de voile, représentée par son commodore Rabih Salem, « félicite Philippe Saad et son équipage pour leur performance » et saluent un résultat considéré comme « excellent pour une première participation au championnat du monde, surtout compte tenu des circonstances difficiles au Liban ».

Au cours des 13 manches réparties sur les 5 journées de compétition, Philippe Saad a récolté un total de 276 points. En plus d'avoir terminé l'intégralité des frégates, le bateau libanais est même parvenu à décrocher la 12e place lors de la troisième, se rapprochant de l'entrée dans la compétition pour les dix premières places.

La première place a été remportée par Charlotte Borghesi à bord du voilier émirati KidzKin. La skippeuse britannique est ainsi devenue la première femme à être sacrée sur des championnats du monde SB20. Elle a devancé Hendrik Witzmann, sur Desert Eagle, et Edoardo Martinelli, sur Superbella, qui battaient également pavillon émirati, qui complètent le podium.

Cette grande première pour la Fédération de voile libanaise s'inscrit dans la foulée d'une autre bonne nouvelle puisque, le mois dernier, Batroun a été désignée capitale de la voile au Liban. Un titre qui prend aujourd'hui une dimension internationale suite à sa reconnaissance par le Comité olympique libanais.
Pour la première fois, il y avait bien un bateau qui battait pavillon libanais sur les eaux du championnat du monde de voile. Aux côtés de David Rostant et de Gabriel Alconfor, Philippe Saad a mené Kiss and Fly, nom donné à leur voilier, jusqu'à la 24e place de cette course au départ de laquelle 48 participants se sont élancés.La Fédération libanaise de voile, représentée par son...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut