Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-Sud

Deux membres du Hezbollah tués dans une frappe israélienne sur Kfar Remmane

Deux membres du Hezbollah tués dans une frappe israélienne sur Kfar Remmane

Des pompiers et des secouristes ont été dépêchés à Kfar Remmane, cible d’un raid israélien hier qui a fait au moins deux morts et plusieurs blessés. Mahmoud Zayyat/AFP

Au moins deux membres du Hezbollah ont été tués et trois autres blessés jeudi dans une frappe israélienne menée avec un drone sur un bâtiment à Kfar Remmane, dans le sud du Liban. L’attaque de drone israélien sur Kfar Remmane a fait deux morts, confirme une source médicale à notre correspondant Mountasser Abdallah. « Ce bilan pourrait s’alourdir, car les blessures sont graves », poursuit cette même source.

Kfar Remmane se trouve à une dizaine de kilomètres de la frontière israélienne.

En outre, l’aviation israélienne a bombardé la localité de Blida (caza de Marjeyoun) à deux reprises, selon les habitants cités par notre correspondant. La seconde attaque a visé des habitations du village.

L’armée israélienne a publié des images présumées de ses attaques aériennes dans les régions de Maroun el-Ras, Kfar Kila et Khiam (caza de Bint Jbeil), au Liban-Sud, affirmant avoir touché des cibles militaires et des « infrastructures terroristes » appartenant au Hezbollah. Une vidéo publiée sur X par l’armée israélienne montre de puissantes explosions rasant entièrement des bâtiments.

Hier matin, les forces israéliennes ont tiré sur un berger dans le village de Wazzani, au Liban-Sud, a déclaré à L’Orient-Le Jour le moukhtar du village, Ahmad Mohammad. Selon lui, le berger a réussi à prendre la fuite alors que cinq vaches ont été tuées et d’autres blessées.

De son côté, le Hezbollah a revendiqué jeudi une série d’attaques sur des troupes et positions israéliennes, dont l’une, selon lui, en représailles « aux attaques israéliennes sur des villages et des maisons de civils ». Il s’agit d’une attaque menée à 17h40 sur « un bâtiment servant d’abri aux soldats israéliens » dans la zone israélienne de Manara, située face à la localité libanaise de Houla. Le Hezbollah a également revendiqué une attaque sur la position israélienne de Birket Riché, située en face de la localité libanaise de Boustane (Tyr), à 15 heures.

Par ailleurs, le parti chiite a annoncé la mort de son combattant Hassan Mahmoud Saleh « né en 1973 dans la ville d’Adchit (caza de Marjeyoun) dans le sud du Liban ». Cela porte à 207 le nombre total de membres du Hezbollah tués depuis le 8 octobre.

Depuis l’attaque sans précédent du Hamas dans le sud d’Israël le 7 octobre, qui a déclenché la guerre dans la bande de Gaza, le Hezbollah, solidaire du mouvement islamiste palestinien, échange régulièrement des tirs meurtriers avec l’armée israélienne à la frontière israélo-libanaise. Côté israélien, dix soldats et six civils ont été tués, selon l’armée.

Au moins deux membres du Hezbollah ont été tués et trois autres blessés jeudi dans une frappe israélienne menée avec un drone sur un bâtiment à Kfar Remmane, dans le sud du Liban. L’attaque de drone israélien sur Kfar Remmane a fait deux morts, confirme une source médicale à notre correspondant Mountasser Abdallah. « Ce bilan pourrait s’alourdir, car les blessures sont...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut