Rechercher
Rechercher

Politique - Commentaire

Quand l’accord de Mar Mikhaël rend l’âme « sur la route de Jérusalem »

Pour la première fois depuis 2006, Michel Aoun tire à boulets rouges sur le Hezbollah. La guerre de Gaza risque d'achever une alliance qui a tenu, 18 ans durant, contre vents et marées.

Quand l’accord de Mar Mikhaël rend l’âme « sur la route de Jérusalem »

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, et l'ancien président et fondateur du CPL, Michel Aoun. Photo d'archives/OLJ

Ils viennent de célébrer (chacun de son côté) leurs noces de turquoise. Mais leur couple ne tient plus qu’à un fil. Voilà dix-huit ans qu’ils ont scellé leur alliance en l’église de Mar Mikhaël. Certes, depuis ce 6 février 2006, ils sont passés par...
Ils viennent de célébrer (chacun de son côté) leurs noces de turquoise. Mais leur couple ne tient plus qu’à un fil. Voilà dix-huit ans qu’ils ont scellé leur alliance en l’église de Mar Mikhaël. Certes, depuis ce 6 février 2006, ils sont passés par...

commentaires (20)

Pour la ferme, régie par le hezb, une vache laitière remplacée par une autre est bonne pour une kebbé nayée jnoubiée... bon appétit...

Wlek Sanferlou

23 h 24, le 24 février 2024

Tous les commentaires

Commentaires (20)

  • Pour la ferme, régie par le hezb, une vache laitière remplacée par une autre est bonne pour une kebbé nayée jnoubiée... bon appétit...

    Wlek Sanferlou

    23 h 24, le 24 février 2024

  • Comment peut-on faire confiance à celui qui a signé un pacte de Dante pour devenir président, un traitre qui a vendu son pays et l'a jeté dans les bras de l'Iran pour assouvir son rêve ultime, et qui s'active à nouveau toujours et uniquement motive par la soif du pouvoir et le même rêve présidentiel, cette fois-ci pour son dauphin Bassil?

    CW

    02 h 02, le 23 février 2024

  • J'attends de Michel Aoun, exactement comme de Saad Hariri et de Walid Joumblatt, non pas qu'ils demandent le désarmement du Hezbollah (vœu pieux, facile à dire) chose qu'ils ont déjà faite de multiples fois, chacun de leur côté, rarement au même moment, mais qu'ils s'engagent à ne participer à aucun gouvernement qui contiendrait un quelconque ministre partisan des armes illégales, et qu'ils soutiennent un candidat présidentiel qui n'accepte pas de signer le décret de formation d'un tel gouvernement (mesure concrète, réelle preuve de patriotisme). On n'en est pas là du tout avec CES kellon LÀ.

    Citoyen libanais

    19 h 05, le 22 février 2024

  • - LE PLUS GRAND DES PARAVENTS, - DE TOUS LES EX PRESIDENTS, - DES BERGERIES MARONITES. - MAIS CELUI-LA EST ALLE, - JUSQU,A LA RECONAISSANCE, - ET LES NOMBREUX BOYCOTTAGES, - EN SUS DE LA VUE AVEUGLE, - QUI PERMIRENT A CE MAL - MORTEL DE S,ENRACINER, - SUR LE SOL ET D,ACQUERIR, - L,ARSENAL DE LA MAINMISE. - LE HEZB N,EST PAS RESPONSABLE - SEUL, SANS LES BREBIS GALEUSES, - QUI LUI ONT PERMIS SINON, - CRIMINELLEMENT AIDE, - A SE FORTIFIER ET METTRE, - LA MAIN SUR NOTRE PAYS. - EN TETE, BEAU-PERE ET GENDRE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 33, le 22 février 2024

  • Aoun savait quelles seraient les conséquences de cette alliance contre nature, mais pour assouvir sa soif de pouvoir il était prêt à pactiser avec le diable .. Une des séquences marquantes de son mandat c’est quand il est allé préter allégeance au boucher de damas, s’en est suivi naturellement l’alliance de Mar Mickael, qui, le pauvre, a du se retourner dans sa tombe…

    C…

    13 h 15, le 22 février 2024

  • L’accord traître qui a détruit le Liban

    Wow

    13 h 06, le 22 février 2024

  • Une explosion en plein coeur de la capitale, une emigration massive et une crise economique sans precedent plus tard, Michel Aoun se reveille...

    Khoueiry Marc

    12 h 14, le 22 février 2024

  • Vous dites Que ce parti a été touché mais vivant? Je dirais touché et coulé. Ce ne sont que des zombies qui cherchent à reprendre vie en faisant du pied à ceux qui les ont utilisé et jeté dans l’espoir de se refaire une santé en répétant les mêmes erreurs, vendant comme toujours leurâme au diable dans l’espoir d’exister à nouveau dans le paysage politique. Il pleure Le sort de son gendron alors qu’il a tué son pays de plusieurs coups de poignard. Aucun regret, aucune excuse aucun Mea culpa. Il n’a en tête que la mise en scelle du faux rejeton. C’est mort, et il n’est pas près de ressusciter

    Sissi zayyat

    11 h 00, le 22 février 2024

  • On adore enfin que cette alliance horrible tombe pour le salut du Liban

    Walid Abou samah

    10 h 30, le 22 février 2024

  • Voilà ce qui arrive aux collaborateurs avec les ennemis, le CPL s'est fait avoir sur toute la ligne, et cela malgré tout les mises en garde de la part des loyalistes. Il est trop tard de venire pleurer ni de sauver vos meubles. Essayer encore de sauver ce qui reste du liban en vous rangeant sans conditions derrière les FL et le Patriarche.

    Aboumatta

    09 h 35, le 22 février 2024

  • En d’autres termes: "Lorsque nous sommes arrivés au pouvoir, le pays était au bord du gouffre. Nous lui avons fait faire un grand pas en avant"…

    Gros Gnon

    09 h 32, le 22 février 2024

  • Belle autopsie d'un désastre annoncé.

    Zeidan

    09 h 20, le 22 février 2024

  • Ils se sont unis pour détruire le Liban ! Maintenant que notre cher pays a atteint le fond ils vont creuser encore mais chacun de son côté !

    PROFIL BAS

    09 h 19, le 22 février 2024

  • Trop tard maintenant. Le hezbollah a tout pris de michel aoun contre des postes administratifs, quelques députés de plus et des projets publics bidons, tels que les barrages ou l’électricité. Mais pour le Liban rien du tout , au contraire il a appuyé la milice au détriment de l’armée et il a laissé faire un état parallèle sans aucune réaction. Il n’a pas honte de paraître en public ?

    Goraieb Nada

    09 h 19, le 22 février 2024

  • une belle analyse du désastre …

    Zeidan

    08 h 21, le 22 février 2024

  • Excellente analyse. Le pacte de Mar Mkhayel avait pour but, pour Aoun, l’accès à Baabda, en échange, pour le Hezbollah, d’une légitimation chrétienne. Objectifs atteints. Nasrallah n’ayant pas estimé, au grand dam de Aoun et de Bassil, que le sacre du beau-père impliquait aussi celui du gendre. un soutien indéfectible envers la milice iranienne n’a plus de raison d’être. La rupture est l’occasion, pour le couple, de tenter de se refaire, après de longues années de cuisine avec le diable, une virginité politique. Le public chrétien s’y laissera-t-il prendre? On peut espérer que non.

    Yves Prevost

    08 h 16, le 22 février 2024

  • On ne peut pas habiter Dahyé et Bkerke en même temps ! Trop tard mon général ! Reposez vous bien dans votre maison de retraite ! Vous avez poussé le pays dans le gouffre , plus que tout autre ..et invité les libanais mécontents à émigrer . Vous avez le choix maintenant entre habiter Dahyé et Téhéran !

    LeRougeEtLeNoir

    07 h 56, le 22 février 2024

  • Supportez les pots cassés.

    Mohamed Melhem

    05 h 44, le 22 février 2024

  • Un peu trop tard cette prise de conscience du general. Nous n'avons pas une courte mémoire et beaucoup de Libanais ont découvert son vrai visage depuis 2006. Les pires années depuis 1988 ont été celles ou il était au pouvoir. Ce n'est pas une coïncidence en fin de compte.

    hrychsted

    04 h 51, le 22 février 2024

  • "… C’est à cause de lui aussi que Gebran Bassil est enchaîné par les sanctions américaines …" - Ah non, ça s’était pour corruption durant ses années au ministère de l’énergie…

    Gros Gnon

    03 h 45, le 22 février 2024

Retour en haut