Rechercher
Rechercher

Politique - Conférence de Munich

Mikati : Le Liban est attaché aux résolutions internationales et invite Israël à en faire de même

Le Premier ministre libanais sortant appelle l’État hébreu à « mettre fin à ses agressions contre le Liban-Sud. »

Mikati : Le Liban est attaché aux résolutions internationales et invite Israël à en faire de même

Le Premier ministre libanais sortant Nagib Mikati au Grand Sérail à Beyrouth, le 6 février 2024. Photo JOSEPH EID/AFP

Le Premier ministre libanais sortant Nagib Mikati a affirmé que le Liban restera « attaché à toutes les résolutions de l'ONU », appelant Israël à les « appliquer, à mettre fin à ses agressions contre le Liban-Sud, à cesser ses violations de la souveraineté libanaise et à se retirer des territoires libanais occupés ».

« Alors que le Liban insiste sur la stabilité dans la région et appelle les différentes parties à s'abstenir de toute escalade, Israël poursuit son offensive, ce qui nous pousse à nous interroger sur les mesures prises par la communauté internationale pour arrêter cette agression persistante », a-t-il ajouté dans un discours prononcé à la séance d'ouverture de la 60e Conférence sur la sécurité à Munich.

M. Mikati a de plus appelé à une « reddition des comptes pour les responsables des violations du droit humanitaire international, y compris des attaques contre des civils et travailleurs humanitaires », rappelant qu’il y a deux jours à peine, une famille de 7 personnes avait été décimée au Liban-Sud, parmi lesquelles des enfants et des femmes. « Toucher et tuer des enfants innocents, des femmes et des personnes âgées est un crime contre l’humanité », a-t-il martelé, avant d’appeler « à une solution à deux États, notamment la création d’un État palestinien indépendant et souverain, seule solution viable au Moyen-Orient ».

Lire aussi:

Massacre à Nabatiyé après le ciblage anonyme de Safed : un début de la guerre ou de la fin ?

En marge de la conférence de Munich, le Premier ministre sortant s’est par ailleurs entretenu avec la directrice générale de l’Organisation internationale des migrations (OIM), Amy Pope, en présence du ministre des Affaires étrangères, Abdallah Bou Habib. La rencontre a porté sur les possibilités de coopération pour réduire les migrations irrégulières depuis et vers le Liban. Nagib Mikati a exprimé « le refus catégorique de Beyrouth de permettre le retour de tout migrant parti du Liban de manière illégale ». Il évoquait dans ce cadre la question de réfugiés syriens qui tentent de rejoindre les côtes européennes par la mer et qui sont renvoyés par les autorités grecques ou italiennes.

Nagib Mikati s’est aussi entretenu avec le conseiller du président américain Amos Hochstein. La réunion a porté sur « les tensions persistantes à la frontière-sud du Liban ». Les deux hommes ont réaffirmé « la nécessité d'une solution diplomatique durable qui contribuerait à une stabilité permanente et au retour des déplacés dans leurs villages », selon notre confrère Nida' al-Watan.

Le Premier ministre libanais sortant Nagib Mikati a affirmé que le Liban restera « attaché à toutes les résolutions de l'ONU », appelant Israël à les « appliquer, à mettre fin à ses agressions contre le Liban-Sud, à cesser ses violations de la souveraineté libanaise et à se retirer des territoires libanais occupés ».« Alors que le Liban insiste sur la stabilité dans la région...

commentaires (4)

Vous devriez avoir honte Mikati. Vous êtes là à faire des déclarations pathétiques alors que des mercenaires iraniens ont pris le contrôle de notre pays. Ils nous mènent droit en enfer et vous vous contentez de dénoncer les agressions d’Israel qui ne sont que des ripostes aux fossoyeurs de notre pays. Où avez-vous flanquer votre honneur? Votre devoir est d’exiger l’arrêt total de l’utilisation de notre sol pour une cause qui ne nous concerne pas, or jusqu’alors vous vous contenter d’ânnoner les messages écrits par nos fossoyeurs. Tffehhhh

Sissi zayyat

12 h 42, le 17 février 2024

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Vous devriez avoir honte Mikati. Vous êtes là à faire des déclarations pathétiques alors que des mercenaires iraniens ont pris le contrôle de notre pays. Ils nous mènent droit en enfer et vous vous contentez de dénoncer les agressions d’Israel qui ne sont que des ripostes aux fossoyeurs de notre pays. Où avez-vous flanquer votre honneur? Votre devoir est d’exiger l’arrêt total de l’utilisation de notre sol pour une cause qui ne nous concerne pas, or jusqu’alors vous vous contenter d’ânnoner les messages écrits par nos fossoyeurs. Tffehhhh

    Sissi zayyat

    12 h 42, le 17 février 2024

  • Les résolutions 1559 et 1701, conjointement (la seconde se référant à la première), décident du retrait du Hezbollah de la région frontalière et de son désarmement, et, dans cette zone, du déploiement de l’armée, seule habilitée à porter des armes. Le Liban a appouvé ces résolutions, mais s’est toujours opposé à leur mise en œuvre. On trouve la même contradiction dans la déclaration de Mikati: "Le Liban restera « attaché à toutes les résolutions de l'ONU", dans le même temps où il félicite le Hezbollah pour ses attaques contre Israël! Comprenne qui pourra!

    Yves Prevost

    08 h 27, le 17 février 2024

  • Quel déclaration de grand homme d’Etat !

    LeRougeEtLeNoir

    20 h 11, le 16 février 2024

  • Attaché … en laissant le Liban livré aux barbus leurs armes.

    Zeidan

    19 h 29, le 16 février 2024

Retour en haut