Rechercher
Rechercher

Sport - Basket

Encore une défaite... et une échauffourée pour Sagesse

Les Verts ont concédé un nouveau revers face à Beirut Club (90-85) dimanche lors de la 13e journée du championnat, avant qu'un nouvel incident éclate entre supporters et joueurs au terme de la rencontre.

Encore une défaite... et une échauffourée pour Sagesse

Ahmad Ibrahim (d.) au duel avec Cliff Alexander (g.) lors du match entre Sagesse et Beirut Club comptant pour la 13e journée du championnat libanais de basket, dimanche à Ghazir. Photo Fédération libanaise de basketball

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Sagesse. Après une première moitié de saison passée à la première place, les Verts enchaînent les mauvaises soirées depuis le début de l’année 2024.

Déjà vaincus la semaine dernière à Homenetmen (97-80), les hommes de Jad el-Hajj ont concédé leur premier revers de la saison en championnat sur leurs terres, à Ghazir, face à Beirut Club (90-85). Dans une rencontre où les deux équipes sont restées au coude à coude jusque dans les derniers instants, les Violets ont fini par faire la différence grâce à plusieurs paniers décisifs marqués par Dar Tucker, meilleur marqueur du match avec 24 points.

Des anciens comme à la maison

Sagesse avait pourtant viré en tête à la pause (51-44), avant de prendre plus de dix longueurs d’avance au milieu du 3e quart-temps, grâce notamment aux 23 points du meneur américain Jonathan Gibson. Mais les Verts ont connu leur habituel trou d’air de la seconde période, un manque d’adresse dont a profité un certain Sergio el-Darwiche, encore à « Hekmé » la saison passée, auteur d’un tir longue distance au buzzer qui ramène Beirut à une petite unité des locaux à l’amorce des dix dernières minutes de jeu (69-68).

Lire aussi

Pourra-t-on encore jouer au football en Arabie saoudite en 2034 ?

Cliff Alexander (13 pts) et Ali Mezher (12 pts), autres transfuges passés de Ghazir à Chiyah l’été dernier, ont également apporté leur pierre à l’édifice d’une victoire des Violets qui s’est donc dessinée dans les derniers instants. Malgré les 3 points de l’espoir inscrits par Omar Jamaleddine à 30 secondes du terme, ramenant les siens à 3 longueurs (85-88), l’ultime panier de Ali Haidar (12 pts) a scellé le sort de la rencontre (90-85).

Une fin de match folle qui a, comme souvent, donné lieu à des scènes de tension après le coup de sifflet final. Dans la foulée de la célébration démonstrative des deux anciens de la maison, Sergio el-Darwiche et Ali Mezher, face au virage occupé par les supporters « ultras » de Sagesse, une échauffourée a éclaté aux abords du terrain.

Sur le même sujet

Club sportif Antonin - Sagesse : une bagarre sur fond de tensions politiques ?

Des scènes devenues récurrentes ces derniers mois, où plusieurs fins de rencontre ont pris la mauvaise habitude de tourner au vinaigre. À l’image de l’incident survenu au terme de la 10e journée ayant opposé Jad el-Hajj, à Rony Akoury, le directeur de l’équipe du Club sportif Antonin, le 6 janvier dernier. Comme l'entraîneur des Verts l'avait été après cette altercation, les Ultras de Sagesse seront suspendus lors des deux prochaines rencontres de leur équipe à Ghazir.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Sagesse. Après une première moitié de saison passée à la première place, les Verts enchaînent les mauvaises soirées depuis le début de l’année 2024. Déjà vaincus la semaine dernière à Homenetmen (97-80), les hommes de Jad el-Hajj ont concédé leur premier revers de la saison en championnat sur leurs terres, à Ghazir, face à Beirut...

commentaires (1)

Quelle honte pour le sport libanais

hakim fouad

08 h 11, le 13 février 2024

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Quelle honte pour le sport libanais

    hakim fouad

    08 h 11, le 13 février 2024

Retour en haut