Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - RÉCIT

Koweït : une monarchie parlementaire relativement libre, mais obsolète

Ovni politique dans le Golfe, l’émirat tient son système d’une large tradition de consensus, qui se heurte aujourd’hui à l’urgence des réformes économiques et constitutionnelles.

Koweït : une monarchie parlementaire relativement libre, mais obsolète

Des députés koweïtiens assistant à une séance parlementaire à Koweït City, le 4 avril 2023. Photo AFP

Le Koweït n’a pas seulement perdu son émir le 16 décembre, mais aussi un symbole de réconciliation nationale. Certes, le cheikh Nawaf al-Ahmad al-Sabah, qui s’est éteint à 86 ans des suites d’une longue maladie, n’a produit aucun résultat politique...
Le Koweït n’a pas seulement perdu son émir le 16 décembre, mais aussi un symbole de réconciliation nationale. Certes, le cheikh Nawaf al-Ahmad al-Sabah, qui s’est éteint à 86 ans des suites d’une longue maladie, n’a produit aucun résultat politique...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut