Rechercher
Rechercher

Sport - Premier League

Aston Villa éjecte City du podium

En l'emportant face à Manchester grâce à un but de Leon Bailey (1-0), les Villans s'installent à la 3e place du classement derrière Liverpool, vainqueur à Sheffield (2-0).

Leon Bailey célébrant son but inscrit lors de la victoire d'Aston Villa contre Manchester City, lors de la 15e journée de Premier League, mercredi, à Villa Park, Birmingham. Adrian Dennis/AFP

Manchester City s'est fait éjecter du podium de la Premier League par une flamboyante équipe d'Aston Villa (1-0), désormais troisième à deux points du dauphin d'Arsenal, Liverpool, vainqueur sans panache chez la lanterne rouge Sheffield United (2-0).

Les triples tenants du titre n'ont pas bien digéré le copieux menu que le calendrier leur avait réservé à l'approche des fêtes de fin d'année. Ils n'ont obtenu que trois points en quatre matches face au gratin de la Premier League : Chelsea (3-3), Liverpool (1-1), Tottenham (3-3) et Aston Villa (1-0), donc, qui les ont domptés sur un but de l'ailier jamaïcain Leon Bailey (74e), préféré à Moussa Diaby.

« Quand une équipe est meilleure, il faut le reconnaître », a réagi Pep Guardiola, affaibli mercredi par la suspension de son milieu à tout faire, Rodri. « C'est un joueur important, bien sûr, mais quand il n'est pas là, il faut trouver un moyen de gagner sans lui », a-t-il dit. « C'est mon travail de trouver des solutions. »

Ce coup de maître permet à Aston Villa de chiper la troisième place (32 points) à ses visiteurs prestigieux, des Citizens (30 points) incapables de déployer leur puissance de feu habituelle. 

Un double arrêt d'Emiliano Martinez devant Erling Haaland, en début de partie, a d'ailleurs donné le ton d'une soirée où les Mancuniens n'ont tiré que deux fois au but, selon les statistiques de la ligue, plus de dix fois moins que les « Villans ».

Le club de Birmingham a empilé au passage une quatorzième victoire d'affilée en championnat à « Villa Park », citadelle imprenable que visitera samedi le leader Arsenal (36 points). « Nous devons rester humbles et travailler tous les jours », a commenté Bailey sur Amazon.

Liverpool sans panache

L'habituelle flamme offensive de Liverpool n'a pas particulièrement brillé à Bramall Lane, l'enceinte de Sheffield United, où la victoire est venue du défenseur Virgil van Dijk, buteur sur corner (37e), puis du milieu Dominik Szoboszlai (90e+4) en toute fin de partie.

La victoire, même étriquée, offre néanmoins le même nombre de points que celle acquise trois jours plus tôt face à Fulham (4-3) dans les dernières minutes et dans un stade d'Anfield bouillant. 

« C'était vraiment difficile de défendre, mais nous nous en sommes sortis. On prend les trois points et on continue d'avancer », a commenté l'entraîneur, Jürgen Klopp, auprès de la BBC.

Sheffield United, dernier du championnat, a montré du caractère devant son public sans pouvoir empêcher une troisième défaite de suite, la première depuis la nomination de Chris Wilder, intronisé mardi pour remplacer Paul Heckingbottom sur le banc.


Manchester United s'offre Chelsea

À la peine en Ligue des champions, pas souvent brillant en championnat, Manchester United a réalisé un gros coup mercredi en dominant Chelsea (2-1), quatre jours après une défaite à Newcastle qui a fait couler beaucoup d'encre.

Les Red Devils remontent à la sixième place (27 points), avec le même nombre de points que le cinquième Tottenham qui, jeudi, accueille West Ham. Newcastle (7e, 26 points) pourrait les doubler de nouveau en cas de bonne performance contre Everton.

À Old Trafford, la victoire est venue d'un doublé de Scott McTominay (19e, 69e), l'enfant du club, devenu indispensable cette saison. Brighton possède un profil similaire avec Jack Hinshelwood, 18 ans, dont onze passés au club, et c'est lui qui a offert la victoire aux « Seagulls » mercredi face à Brentford (2-1).  Le milieu de terrain, dont le père Adam a porté le maillot de Brighton (100 matches) dans les années 2000, a marqué le deuxième but à la 53e minute.

Fulham, douzième, a infligé une « manita » à Nottingham Forest (5-0), seizième, après avoir déjà passé trois buts à Wolverhampton (3-2) puis trois autres à Liverpool lors de ses deux précédentes rencontres.

Bournemouth, quinzième, a enregistré sa troisième victoire en quatre matches face à une équipe de Crystal Palace (2-0) à la peine en championnat.

Manchester City s'est fait éjecter du podium de la Premier League par une flamboyante équipe d'Aston Villa (1-0), désormais troisième à deux points du dauphin d'Arsenal, Liverpool, vainqueur sans panache chez la lanterne rouge Sheffield United (2-0).

Les triples tenants du titre n'ont pas bien digéré le copieux menu que le calendrier leur avait...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut