Rechercher
Rechercher

Sport - NBA

Treizième revers d'affilée pour les Spurs

Malgré son double-double, Victor Wembanyama n'a pu empêcher San Antonio de poursuivre sa série négative face aux Hawks d'Atlanta (137-135).

Trae Young (à g.) tirant devant Victor Wembanyama lors du match entre les Atlanta Hawks et les San Antonio Spurs, jeudi au Frost Bank Center de San Antonio, Texas. Ronald Cortes/AFP

Ils y ont cru, mais après avoir longtemps mené, les San Antonio Spurs du rookie français Victor Wembanyama ont de nouveau perdu, pour la 13e fois consécutive, face à Atlanta (137-135).

San Antonio a laissé fondre une avance de 12 points dans le 3e quart-temps, à cause notamment de nombreuses pertes de balle (21 contre 10 pour les Hawks), dont s'est régalé Trae Young (45 points, 14 passes). Très en vue en début de rencontre, Victor Wembanyama a compilé 21 points, 12 rebonds, 2 passes et 4 contres, mais reste avec son équipe scotchée à la dernière place à l'ouest (3 victoires - 15 défaites). Le Français va « probablement ne pas jouer » vendredi à La Nouvelle-Orléans, a indiqué son entraîneur Gregg Popovich.

Les Bucks surpris par les Bulls

Les Milwaukee Bucks de Giannis Antetokounmpo et Damian Lillard ont perdu après prolongation à Chicago (120-113). Avec leurs deux stars Giannis Antetokounmpo (26 points, 14 rebonds) et Damian Lillard (18 points, 13 passes) un peu moins en réussite que d'habitude, les Milwaukee Bucks ont été surpris par les Chicago Bulls de Nikola Vucevic (29 points, 10 rebonds) après prolongation (120-113), et restent troisièmes de la conférence Est.

Dans un match hyperoffensif, comme en propose souvent Indiana, les Pacers ont subi la loi du Miami Heat, finaliste NBA au printemps (142-132). Le meneur d'Indiana Tyrese Haliburton a réussi le carton de la soirée avec 44 points, son record, et 10 passes, mais s'est incliné face aux 36 points et 10 rebonds de Jimmy Butler. Miami a renversé la rencontre à la faveur de 45 points marqués dans le dernier quart-temps, ce que les Floridiens n'avaient pas réussi depuis 1989. « Ce n'est vraiment pas notre style de jeu, mais une victoire est une victoire », a salué Butler.

Pourtant privés de leur chef de meute Anthony Edwards, les Minnesota Timberwolves ont conforté leur place de leader de la conférence Ouest (14 victoires – 4 défaites) en s'imposant devant le Utah Jazz (101-90), avec 32 points et 11 rebonds de Karl-Anthony Towns.

Ils y ont cru, mais après avoir longtemps mené, les San Antonio Spurs du rookie français Victor Wembanyama ont de nouveau perdu, pour la 13e fois consécutive, face à Atlanta (137-135). San Antonio a laissé fondre une avance de 12 points dans le 3e quart-temps, à cause notamment de nombreuses pertes de balle (21 contre 10 pour les Hawks), dont s'est régalé Trae Young...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut