Rechercher
Rechercher

Sport - Qualifications Euro 2024

Ronaldo frappe encore avec le Portugal

Le quintuple Ballon d’or a inscrit son 128e but en sélection nationale ce jeudi lors de la victoire du Portugal contre le Liechtenstein (2-0).

Cristiano Ronaldo tentant un retourné acrobatique lors du match entre le Liechtenstein et le Portugal au Rheinpark Stadium de Vaduz. Sébastien Bozon/AFP

Déjà assuré de se qualifier pour l’Euro 2024 en tête de son groupe, le Portugal s’est imposé jeudi soir au Liechtenstein (2-0) avec des buts signés Cristiano Ronaldo et João Cancelo. La Seleção poursuit ainsi son sans-faute avec neuf victoires en autant de rencontres et caracole en tête du groupe J avec 8 points d’avance sur la Slovaquie, également qualifiée grâce à sa victoire contre l’Islande (4-2).

Alors que la modeste sélection d’Europe centrale avait tenu bon durant tout le premier acte, le quintuple Ballon d’or a ouvert le score en début de seconde période (46e) sur un service de Diogo Jota, marquant son 10e but en 8 rencontres qualificatives, soit sa 128e réalisation en 204 matches avec l’équipe nationale.

João Cancelo a doublé la mise et scellé le score final dix minutes plus tard (57e), servi par Antonio Silva. La Seleção bouclera sa campagne qualificative avec la réception de l’Islande dimanche à Lisbonne.

L’Italie en danger

Pour imiter les neuf équipes déjà qualifiées pour l’Euro 2024 en Allemagne (14 juin-14 juillet), l’Italie tenante du titre joue gros lors des deux derniers matches de qualification, qui peuvent sourire à la Suisse ou encore aux Pays-Bas. L’Allemagne en tant que pays hôte, l’Autriche, la Belgique, l’Angleterre, la France, le Portugal, l’Écosse, l’Espagne et la Turquie ayant déjà validé leur billet, douze sésames sont encore en jeu via les qualifications. 

Après le tirage au sort du tournoi, prévu le 2 décembre à Hambourg, il faudra encore attendre jusqu’au 26 mars et la fin des barrages pour connaître l’identité des trois derniers qualifiés et de l’ensemble des 24 nations participantes. 

Pour défendre son titre, l’Italie espère ne pas avoir à passer par ces dangereux barrages printaniers. Histoire d’éviter une nouvelle frayeur, après deux absences en Coupe du monde. Actuellement 3e du groupe C, six points derrière l’Angleterre et trois derrière l’Ukraine, l’Italie doit battre la Macédoine du Nord vendredi pour se mettre en situation favorable. Elle passerait alors 2e – à la différence particulière –, avant d’affronter l’Ukraine lors d’un match décisif à l’extérieur lundi. 

La France tête de série ?

Dans le groupe I, la Suisse a l’occasion de se qualifier dès mercredi en cas de victoire contre Israël en match en retard. La Roumanie, actuellement leader, est également en bonne posture avant d’affronter Israël et la Suisse.

Derrière la France, qui a largement dominé son groupe B, les Pays-Bas peuvent se qualifier s’ils battent l’Irlande samedi. Les Néerlandais, qui devancent la Grèce à la différence particulière, finiront leur campagne contre Gibraltar mardi. 

Après six victoires en six matches, les Bleus voudront continuer leur parcours parfait contre Gibraltar samedi à Nice puis en Grèce mardi. Enjeu : être tête de série pour escompter un tirage au sort plus clément. Une victoire suffirait.

Dans le groupe de la Turquie, déjà qualifiée, le pays de Galles (2e, 10 pts) se qualifiera s’il bat l’Arménie et si la Croatie perd contre la Lettonie. La Croatie (3e, 10 pts), en sa qualité de finaliste de la Ligue des nations vaincue par l’Espagne, serait reversée en barrage en cas de 3e place finale dans ce groupe D.

L’Albanie, première du groupe E, sera de la partie en Allemagne si elle ne perd pas contre la Moldavie vendredi ou si la Pologne bat la République tchèque, 2e à deux points de l’Albanie. Les Tchèques obtiendront leur ticket s’ils battent la Pologne. 

Avec trois points de moins que l’Albanie malgré un match en plus, les Polonais doivent impérativement gagner contre la République tchèque pour rester en course.  Dans le groupe G, la Hongrie et la Serbie filent vers une qualification, tout comme la Slovénie et le Danemark dans le groupe H et la Slovaquie dans le groupe J, dominé par le Portugal.

Déjà assuré de se qualifier pour l’Euro 2024 en tête de son groupe, le Portugal s’est imposé jeudi soir au Liechtenstein (2-0) avec des buts signés Cristiano Ronaldo et João Cancelo. La Seleção poursuit ainsi son sans-faute avec neuf victoires en autant de rencontres et caracole en tête du groupe J avec 8 points d’avance sur la Slovaquie, également qualifiée grâce à sa...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut