Rechercher
Rechercher

Santé - Liban

Bombardements israéliens au phosphore blanc : voici les recommandations du ministère libanais de la Santé

Le ministère rappelle que la contamination par le phosphore blanc peut se faire par un contact direct qui provoque des brûlures de peau, par respiration ou par atteinte à l’œil. 

Bombardements israéliens au phosphore blanc : voici les recommandations du ministère libanais de la Santé

De la fumée provenant d'un tir suspecté de phosphore blanc au-dessus de Gaza, le 11 octobre 2023. Photo Mohammed Adeb/AFP

L’utilisation des bombes au phosphore blanc par l’armée israélienne au Liban-Sud depuis le 8 octobre a provoqué de très nombreux incendies, mais représente aussi un danger pour la santé humaine, souligne le ministère libanais de la Santé qui a publié jeudi des recommandations pour soigner les personnes atteintes suite à un contact avec cette matière chimique.

Les bombes au phosphore sont des armes incendiaires dont l'usage est interdit contre des civils, mais pas contre des cibles militaires, selon une Convention signée en 1980 à Genève.

En vidéo

Israël a bien utilisé du phosphore blanc au Liban-Sud : en voici les preuves

Dans son communiqué, le ministère rappelle que la contamination par le phosphore blanc peut se faire par un contact direct qui provoque des brûlures de peau, par respiration ou par atteinte à l’œil. Dans les trois cas, il convient que le secouriste se protège par une combinaison spéciale, que le blessé soit éloigné aussi vite que possible du lieu de contamination et que les habits et masques pollués soient placés dans un double sac isolant.

Au cas où l’œil est atteint, il faut le rincer avec une eau très abondante durant 15 minutes, garder longtemps des compresses mouillées sur les yeux, et éviter d’utiliser toute substance huileuse afin que le phosphore ne s’introduise pas encore plus profondément dans les tissus.

Pour mémoire

Pour Amnesty, l'utilisation du phosphore blanc par Israël au Liban-Sud est un possible « crime de guerre »

En cas de brûlures cutanées, il faudrait que la surface de la peau reste humidifiée, diriger vers elle des jets d’eau puissants en vue d’éliminer tout résidu de phosphore, ôter toute particule de phosphore blanc visible et la placer dans l’eau en vue de réduire sa nocivité par rapport au secouriste.

Enfin, en cas d’inhalation de phosphore, il faut surveiller la respiration et le pouls du blessé, s’assurer que les voies respiratoires ne sont pas obstruées, brancher le blessé sur une machine à oxygène en cas de difficulté respiratoire et pratiquer au besoin une respiration artificielle tout en utilisant une protection.

Fin octobre, le Liban a chargé sa mission auprès de l'ONU de porter plainte contre Israël, qu'il accuse d'avoir utilisé du phosphore blanc dans ses frappes contre le Liban-Sud.

Depuis le début de l'escalade de la guerre dans cette région, des responsables libanais et des ONG, dont Amnesty International et Human Rights Watch, accusent Israël d'utiliser du phosphore blanc.

Plus de 4,5 millions de mètres carrés de forêts ont été perdus au Liban-Sud suite aux bombardements israéliens.

L’utilisation des bombes au phosphore blanc par l’armée israélienne au Liban-Sud depuis le 8 octobre a provoqué de très nombreux incendies, mais représente aussi un danger pour la santé humaine, souligne le ministère libanais de la Santé qui a publié jeudi des recommandations pour soigner les personnes atteintes suite à un contact avec cette matière chimique.Les bombes au phosphore...
commentaires (1)

ET SI... IL BLANCHIT OU BRULE LES BARBES QUE FAIT-ON ? EN TOUT CAS SON UTILISATION EST UN CRIME DE GUERRE.

LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

11 h 22, le 10 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • ET SI... IL BLANCHIT OU BRULE LES BARBES QUE FAIT-ON ? EN TOUT CAS SON UTILISATION EST UN CRIME DE GUERRE.

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    11 h 22, le 10 novembre 2023

Retour en haut