Rechercher
Rechercher

Politique - Sécurité

Au Brésil, arrestation de deux membres présumés du Hezbollah pour soupçon d'"attaques terroristes" contre la communauté juive

Le service de renseignements israélien du Mossad a indiqué avoir collaboré avec les autorités brésiliennes pour « déjouer un attentat au Brésil, planifié par l'organisation terroriste Hezbollah (...)».

Des partisans du Hezbollah brandissant des drapeaux du parti, le 3 novembre 2023 lors d'un rassemblement dans la banlieue sud de Beyrouth. Photo REUTERS/Alaa Al-Marjani

La police fédérale brésilienne a annoncé mercredi avoir arrêté deux individus soupçonnés de préparer des « attaques terroristes », qui selon le Mossad visaient la communauté juive du pays et étaient fomentées par le Hezbollah.

Les deux arrestations ont eu lieu à Sao Paulo, dans le cadre d'une opération policière visant à « interrompre des préparatifs de terrorisme et d'obtenir les preuves du recrutement éventuel de Brésiliens pour la pratique d'actes extrémistes dans le pays », a expliqué la police fédérale dans un communiqué, sans plus de précision sur les cibles éventuelles. Les policiers ont également mené onze perquisitions dans les Etats de Sao Paulo, du Minas Gerais, et dans le District fédéral de Brasilia.

Lire aussi

Le Hezbollah (et derrière lui l’Iran) s’ouvre-t-il à la solution à deux-États ?

Le service de renseignements israélien du Mossad a indiqué dans un autre communiqué avoir collaboré avec les autorités brésiliennes pour « déjouer un attentat au Brésil, planifié par l'organisation terroriste Hezbollah, dirigé et financé par le régime iranien ». Le Mossad évoque « une cellule terroriste opérée par le Hezbollah pour attaquer des cibles juives et israéliennes au Brésil ».

Selon la chaîne brésilienne TV Globo, les autorités brésiliennes ont demandé à Interpol de lancer une notice rouge pour l'arrestation de deux citoyens possédant la double nationalité brésilo-libanaise et qui se trouvent actuellement au Liban. Interpol n'a pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations de l'AFP.

Lire aussi

Harcèlement numérique : des personnalités anti-Hezbollah accusées d’être à la solde d’Israël

Les opérations policières comme celles de mercredi sont rares au Brésil, pays qui a été épargné par les attentats de grande envergure. La communauté juive brésilienne, qui compte environ 107.000 membres, est la deuxième plus nombreuse d'Amérique Latine, derrière celle d'Argentine et ses 250.000 membres. La communauté juive d'Argentine a été meurtrie par deux attentats à la bombe au début des années 1990, contre l'ambassade d'Israël en 1992 (29 morts et 200 blessés), puis contre une mutuelle juive deux ans plus tard (85 morts et 300 blessés).

La police fédérale brésilienne a annoncé mercredi avoir arrêté deux individus soupçonnés de préparer des « attaques terroristes », qui selon le Mossad visaient la communauté juive du pays et étaient fomentées par le Hezbollah.Les deux arrestations ont eu lieu à Sao Paulo, dans le cadre d'une opération policière visant à « interrompre des préparatifs de terrorisme et d'obtenir...
commentaires (2)

Obsede par le HB. Pas un mot contre Israel et son genocide contre le people Palestinian. Crest fou!

Riwa Jabri

08 h 51, le 10 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Obsede par le HB. Pas un mot contre Israel et son genocide contre le people Palestinian. Crest fou!

    Riwa Jabri

    08 h 51, le 10 novembre 2023

  • Le HB est au Brésil pour protéger aussi ses frontières contre Israël? Il va falloir nous expliquer cette soif de sang et cette haine qui le motivent, lui un dignitaire qui croit en Dieu et prêche la parole de son prophète. Quelle religion autorise la mort d’êtres humains simplement à cause de leur appartenance religieuse, leur couleur ou leur culture qui diffèrent de celle des assassins? HEIN.

    Sissi zayyat

    11 h 57, le 09 novembre 2023

Retour en haut