Rechercher
Rechercher

Politique - Conflit

« Nous sommes un même peuple » : à Beyrouth, des centaines de manifestants à l'appel du Hamas en solidarité avec Gaza

« Est-ce parce que c’est du sang palestinien qui est versé que personne ne manifeste son soutien ? », demande un protestataire.

« Nous sommes un même peuple » : à Beyrouth, des centaines de manifestants à l'appel du Hamas en solidarité avec Gaza

Un manifestant tenant une roquette factice, le 29 octobre 2023 dans le centre-ville de Beyrouth, lors d'un rassemblement à l'appel du Hamas et de la Jamaa Islamiya. Photo Mohammad Yassine

Des centaines de manifestants se sont rassemblés dimanche dans le centre-ville de Beyrouth, dans le cadre d'un mouvement de soutien à Gaza, organisé par le Hamas et la Jamaa Islamiya au Liban, alors que le conflit sanglant entre Israël et le Hamas est entré dans son 23e jour.

Cette guerre a débordé au Liban-Sud, faisant des dizaines de morts côté libanais, notamment dans les rangs des combattants du Hezbollah.

« Nous partageons une même cause »

« Nous sommes là pour soutenir le droit à la résistance de nos proches à Gaza. Nous sommes là aussi pour rappeler l’unité entre le Liban et la Palestine. Nous sommes un même peuple et partageons une même cause », affirme Abou Ishak el-Makdah, un protestataire.

Dans la foule, des drapeaux palestiniens et des bannières de la Jamaa Islamiya et du Hamas étaient brandis. De nombreux manifestants portaient le keffieh palestinien traditionnel. 

Un manifestant portant un keffieh palestinien observe une foule rassemblée au centre-ville de Beyrouth, en soutien à Gaza, le 29 octobre 2023. Photo Mohammad Yassine

Youssef Jéjié, un autre manifestant, accuse Israël d'avoir commis « un crime contre l’humanité ». « Le monde entier voit et entend ce qui se passe à Gaza. Les Israéliens ont tué des enfants, ils bombardent les hôpitaux, les écoles, les mosquées et les églises. L’ennemi sioniste tue des innocents. Est-ce parce que c’est du sang palestinien qui est versé que personne ne manifeste son soutien ? », s'est-il demandé.

Des manifestants brandissent un drapeau palestinien géant, lors d'un rassemblement dans le centre-ville de Beyrouth, le 29 octobre 2023. Photo Mohammad Yassine

Trois morts dans un accident de la route

Aucun incident ni débordement n'a été signalé lors de ce rassemblement. Mais un accident de la route, impliquant un bus qui transportait des manifestants a fait trois blessés au niveau de Nahr el-Kalb, dans le Kesrouan, a confirmé à L'Orient-Le Jour une source sécuritaire.

Un peu plus tard, la Jamaa Islamiya a annoncé dans un communiqué la mort de trois manifestants dans cet accident de la route.

Lire aussi

Au Liban les anti-guerre tentent de faire entendre leur voix

Plusieurs manifestations en faveur de Gaza ont été organisées dernièrement au Liban, notamment à l'appel du Hezbollah, rassemblant des dizaines, parfois des centaines, de protestataires.

Des manifestations ont également eu lieu ces derniers jours devant l'ambassade de France à Beyrouth, ainsi que deux rassemblements violents près de l'ambassade des États-Unis à Aoukar, au nord de la capitale.

Le conflit entre le Hamas et Israël a débordé au Liban, faisant des dizaines de morts côté libanais, suite à des échanges de bombardements quasi-quotidiens entre le Hezbollah et Israël.

La guerre a fait plus de 8.000 morts côté palestinien, dont près de la moitié sont des enfants, selon le Hamas, et 1.400 civils côté israélien, en majorité des civils, selon les autorités locales.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés dimanche dans le centre-ville de Beyrouth, dans le cadre d'un mouvement de soutien à Gaza, organisé par le Hamas et la Jamaa Islamiya au Liban, alors que le conflit sanglant entre Israël et le Hamas est entré dans son 23e jour.Cette guerre a débordé au Liban-Sud, faisant des dizaines de morts côté libanais, notamment dans les rangs des...

commentaires (3)

"Nous sommes un même peuple" scandent les traîtres auxquels nous répondons en bon Libanais: "Fashar 3a ra2betkoun !!!"

Pierre Christo Hadjigeorgiou

08 h 35, le 31 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • "Nous sommes un même peuple" scandent les traîtres auxquels nous répondons en bon Libanais: "Fashar 3a ra2betkoun !!!"

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    08 h 35, le 31 octobre 2023

  • Le sang des palestiniens a déjà coulé pendant des années sur les mains de leurs soit disant défenseurs qui n’ont cessé de les tuer pour les asservir de force dans leur propre fief. Ce Hamas a plus de sang palestinien sur les mains que n’importe quel autre ennemi. Il continue de les sacrifier tout comme le fait le HB avec les jeunes de sa communauté tout en leur lavant le cerveau à coup de propagandes qui ne servent que leur projets de domination avec tous les morts et la destruction qui vont avec. Ils sont toujours dans le déni et continuent d’appuyer leurs assassins qui les envoient à la mort sans scrupules, mais jusqu’à quand? Un jour ces citoyens libanais se réveilleront et se rendront à l’évidence que tout ça n’a été que gâchis et opportunisme et que leurs morts ont servis de strapontin pour leurs assassins qui n’en ont cure de leur vie ni du sort de leur pays puisque leur but est de faire gagner un pays étranger en se servant d’eux et de leur naïveté de pauvres innocents.

    Sissi zayyat

    11 h 30, le 30 octobre 2023

  • Si l’on faisait un sondage, il est certain que 75% de la population ne partage une quelconque affinité intellectuelle avec ces manifestants qui revendiquent une éventuelle consanguinité, ils partagent davantage une hérédité chromosomique avec leurs voisins immédiats en outre leur cause n’étant définitivement pas la notre..Donc manifester pour eux, ce sera non.

    C…

    16 h 51, le 29 octobre 2023

Retour en haut