Rechercher
Rechercher

Politique - Israël-Hamas

Mikati : Nous nous efforçons d'éviter que la guerre ne s'étende au Liban

Le Premier ministre sortant affirme que son cabinet « n'a reçu aucune information indiquant que quelque chose de grave pourrait survenir à l'aéroport ».

Mikati : Nous nous efforçons d'éviter que la guerre ne s'étende au Liban

Le Premier ministre libanais sortant, Nagib Mikati. Photo ANI

Le Premier ministre libanais sortant, Nagib Mikati, a affirmé dimanche que son gouvernement s'efforçait de mettre fin aux attaques israéliennes et d'empêcher la propagation au Liban de la guerre à Gaza entre l'Etat hébreu et le Hamas palestinien.

Depuis le début du conflit, le 7 octobre, au moins 30 personnes ont été tuées au Liban, dont 20 combattants du Hezbollah et des civils tels que le journaliste de Reuters Issam Abdallah.

Tous les regards se tournent à présent vers la réaction du Hezbollah et de son allié, l'Iran, à une éventuelle invasion terrestre israélienne de la bande de Gaza. Une telle campagne militaire israélienne fait craindre que le Liban et d'autres pays soient entraînés dans une guerre régionale.

Reportage

Dans la banlieue sud de Beyrouth, la perspective d'une guerre n'inquiète pas tout le monde

Alors qu'il recevait des visiteurs au Grand Sérail, M. Mikati a déclaré que le gouvernement « poursuivait ses contacts diplomatiques et internes afin d'arrêter les attaques israéliennes sur le Liban-sud et d'empêcher la propagation de la guerre de Gaza au Liban », selon des propos rapportés par l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

« Je comprends les sentiments de peur et d'anxiété qui affligent les Libanais en raison de ce qui se passe, ainsi que les appels lancés par un certain nombre d'ambassades à leurs ressortissants pour qu'ils quittent le Liban, mais je n'hésiterai pas à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour protéger le pays », a encore dit M. Mikati.

Lire aussi

Israël accuse le Hezbollah d'"entraîner le Liban dans la guerre"

Ces derniers jours, plusieurs pays, notamment les États-Unis, la France, les Pays-Bas, l'Australie, le Canada, Oman, Bahreïn, le Koweït, l'Ukraine, la Suède, la Russie, le Royaume-Uni, l'Arabie saoudite, la Belgique et l'Allemagne, ont demandé à leurs ressortissants de quitter immédiatement le Liban ou d'éviter de s'y rendre.

Aéroport et MEA

M. Mikati s'est dit rassuré par le fait que « les amis du Liban » s'efforcent de rétablir la situation sécuritaire et d'empêcher qu'elle ne s'aggrave, ajoutant que les réunions et les préparatifs du gouvernement en vue de mettre en place un plan d'urgence constituent une mesure préventive essentielle prise par prudence.

Ce plan a été examiné par le cabinet jeudi dernier.

Le Premier ministre sortant a ajouté que les mesures prises à l'Aéroport international de Beyrouth et par la compagnie libanaise Middle East Airlines (MEA) sont également des mesures de précaution, affirmant que le gouvernement n'a « reçu aucune information indiquant que quelque chose de grave pourrait se produire à l'aéroport ».

Lire aussi

Voici les vols de la MEA modifiés ou annulés jusqu'à mardi

Le 20 octobre, le PDG de la MEA, Mohammad el-Hout, a déclaré que la compagnie allait annuler plus de la moitié de ses vols en raison de changements dans les assurances.

« Si Dieu le veut, les mesures exceptionnelles [à l'aéroport] seront de courte durée, après quoi la situation reviendra à la normale », avait-t-il déclaré.

Enfin, Mikati a répété que le gouvernement continue de faire « les efforts nécessaires pour assurer la paix au Liban. »

Le Premier ministre libanais sortant, Nagib Mikati, a affirmé dimanche que son gouvernement s'efforçait de mettre fin aux attaques israéliennes et d'empêcher la propagation au Liban de la guerre à Gaza entre l'Etat hébreu et le Hamas palestinien.Depuis le début du conflit, le 7 octobre, au moins 30 personnes ont été tuées au Liban, dont 20 combattants du Hezbollah et des civils tels que...
commentaires (8)

MIKO, CHOU BALLENA FIK-O...

LA LIBRE EXPRESSION

19 h 46, le 23 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • MIKO, CHOU BALLENA FIK-O...

    LA LIBRE EXPRESSION

    19 h 46, le 23 octobre 2023

  • Pourquoi aucune plainte officielle n’a t-elle pas était déposée jusqu’alors de la part des autorités libanaises pour dénoncer le comportement du HB en déclarant que le Liban n’y est pour rien dans ces agressions pour épargner à sa population la souffrance et les destructions voulues par un pays étranger qui est l’Iran qui s’en sert comme champ de bataille loin de ses frontières pour avoir le dernier mot dans la région? Ils s’efforcent à limiter les dégâts disent ils? Mais comment est ce possible que des politiciens libanais assistent à la destruction de leur pays sans crier au monde que ce tout petit pays est pris en otage avec sa population tout comme Gaza pour satisfaire les intérêts des sanguinaires qui eux assistent au spectacle depuis leurs bunkers ou à des km du champ de bataille sans être inquiétés. Israël devrait cesser de menacer les libanais, ils savent pertinemment qu’ils veulent comme les israéliens en finir avec ces terroristes qui se sont accaparés de leur pays.

    Sissi zayyat

    11 h 21, le 23 octobre 2023

  • "Nous nous efforçons d'éviter que la guerre ne s'étende au Liban". Faux! Le seul moyen est de faire cesser les provocations du Hezbollah envers Israël. Deux acxtions sont donc impérativement nécessaires: 1) Dénoncer violemment tous tirs en provenance du Liban. 2) Donner à l'armée libanaise mission de les faire cesser par tous les moyens. Tout le reste n'est que gesticulations et bavardage.

    Yves Prevost

    07 h 42, le 23 octobre 2023

  • Comment peut-il dire cela ? Lui qui a abandonner le pouvoir de l'état a une milice étrangère.

    Aboumatta

    06 h 53, le 23 octobre 2023

  • pas un mot sur le fait que l armée doit affirmer sa souveraineté sur tout le LIBAN et faire en sorte qu une guerre soit evitée pourquoi ce charmant PM ne fait il pas son devoir. Il attend quoi ? la ruine du pays. C est simple comme la paix.

    sarraf antoine

    21 h 43, le 22 octobre 2023

  • Ou sont les journalistes qui peuvent lui poser les questions qui fâchent concernant une quelconque souveraineté du Liban. Une nécessaire partition

    sarraf antoine

    16 h 28, le 22 octobre 2023

  • une personne m à dit qu elle ne comprend pas comment le proche Orient , les fondateurs des religions qui sont sur des terres bénite des Dieu et nous avons la guerre, comment lui expliquer ? ?

    Le juste milieu

    13 h 37, le 22 octobre 2023

  • quand on est tordus on récolte le fruits de son péché. corruption , concession, délie d initié... on ne montre pas l exemple et apres on crie au ? feu. voilà le Liban faible ainsi que tout les pays qui sont dans le croissant chiite qui sont géré par des milices des gardiens de la révolution. willayat al fakhi.

    Le juste milieu

    13 h 34, le 22 octobre 2023

Retour en haut