Rechercher
Rechercher

Politique - Conflit

Israël accuse le Hezbollah d'"entraîner le Liban dans la guerre"

Le ministre israélien de l'Économie prévient que si le Hezbollah choisit d'ouvrir un front dans le nord, Israël attaquera également l'Iran.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait une déclaration alors que le président américain l'écoute avant une réunion à Tel Aviv le 18 octobre 2023, dans le cadre des batailles en cours entre Israël et le groupe palestinien Hamas. Photo BRENDAN SMIALOWSKI/AFP

L'armée israélienne a accusé dimanche le Hezbollah de chercher l'escalade militaire au risque d'entraîner le Liban dans une guerre, après de nouveaux accrochages à la frontière, où la tension est vive depuis l'attaque lancée le 7 octobre par le Hamas palestinien en Israël. « Le Hezbollah agresse et entraîne le Liban dans une guerre dont il ne tirera aucun profit, mais dans laquelle il risque de perdre beaucoup », a averti le porte-parole Jonathan Conricus, sur X (ex-Twitter).

La dernière guerre ayant opposé en 2006 Israël au Hezbollah avait fait 1.200 morts côté libanais, en majorité des civils, et 160 côté israélien, militaires pour la plupart. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanayahu, a prévenu dimanche que la formation libanaise soutenue par l'Iran « ferait l'erreur de sa vie » si elle décidait d'entrer en guerre contre Israël et que les conséquences seraient « dévastatrices pour le Liban ». La communauté internationale redoute un débordement de la guerre déclenchée le 7 octobre entre le Hamas et Israël, et une plus grande implication notamment du Hezbollah, un allié du mouvement islamiste palestinien Hamas.

Lire aussi

L'Iran avertit Israël et les Etats-Unis que la situation risque de devenir "incontrôlable"

L'armée israélienne est depuis le 7 octobre en état d'alerte à sa frontière nord avec le Liban. Les deux pays sont techniquement en état de guerre et la zone frontalière dans le sud du Liban est un bastion du Hezbollah, qui dispose d'une force de frappe militaire très importante. Les affrontements transfrontaliers ont causé la mort ce week-end de six combattants du Hezbollah et d'un membre du Jihad islamique palestinien au Liban, tandis que trois soldats israéliens ont été blessés, dont un grièvement, ainsi que deux travailleurs agricoles thaïlandais.

Depuis le 7 octobre, 36 personnes sont mortes côté libanais, en majorité des combattants, mais aussi des civils, dont un journaliste de l'agence Reuters. L'armée israélienne a de son côté fait état de quatre morts, trois soldats et un civil.

Evacuations

« L'Etat libanais est-il vraiment prêt à mettre en péril ce qu'il reste de la prospérité et de la souveraineté libanaises (...) ? C'est une question à laquelle les autorités libanaises doivent répondre », a dit Jonathan Conricus. 

Lire aussi

Règles d'engagement, diversification des fronts : les tactiques militaires de l'axe pro-iranien

Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a lui fait état dimanche « de contacts diplomatiques au niveau international et dans le monde arabe ainsi que des réunions locales afin de mettre un terme aux attaques israéliennes contre le Liban » et d'empêcher que le conflit à Gaza ne déborde sur le territoire libanais.

« Les amis du Liban continuent de déployer tous les efforts nécessaires en vue de rétablir la situation à la normale », a affirmé M. Mikati dans un communiqué, évoquant toutefois un plan d'intervention d'urgence en cours d'élaboration, par mesure de « précaution ». Samedi, le numéro deux du Hezbollah, cheikh Naïm Qassem, avait de nouveau brandi la menace d'une escalade. Dimanche, l'Iran a averti Israël et les Etats-Unis que la situation risquait de devenir « incontrôlable ».

L'agence de presse officielle libanaise ANI a rapporté des survols de l'aviation israélienne dans le sud du Liban dimanche matin, ajoutant qu'Israël bombardait des secteurs frontaliers. L'agence avait déjà signalé des frappes israéliennes à la frontière samedi soir et indiqué qu'un drone israélien avait tiré un missile sur la région libanaise de Jezzine, à plus de 15 kilomètres de la frontière.

Dimanche matin, l'armée israélienne a dit avoir empêché le tir de « missiles antichars » vers Avivim, un village agricole frontalier puis fait état d'un tir de missile antichar sur un tank israélien « dans le secteur de Har Dov », dans la zone frontalière contestée des Fermes de Chebaa. « En réponse, le char a ouvert le feu en direction de la cellule », a-t-elle ajouté, sans faire état de victimes ou dégâts côté israélien.

Le ministère israélien de la Défense a par ailleurs annoncé l'évacuation de quatorze collectivités supplémentaires dans la zone frontalière, que de nombreux habitants ont déjà fui. Plusieurs milliers de Libanais ont également fui les régions frontalières pour se réfugier plus au nord dans la ville méridionale de Tyr.

L'armée israélienne a accusé dimanche le Hezbollah de chercher l'escalade militaire au risque d'entraîner le Liban dans une guerre, après de nouveaux accrochages à la frontière, où la tension est vive depuis l'attaque lancée le 7 octobre par le Hamas palestinien en Israël. « Le Hezbollah agresse et entraîne le Liban dans une guerre dont il ne tirera aucun profit, mais dans laquelle il...
commentaires (12)

"... Israël accuse le Hezbollah d'entraîner le Liban dans la guerre ..." - Peut-être bien, mais Israel y est quand même pour quelque chose, n'est-ce pas? Hypocrite va!

Gros Gnon

22 h 21, le 23 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • "... Israël accuse le Hezbollah d'entraîner le Liban dans la guerre ..." - Peut-être bien, mais Israel y est quand même pour quelque chose, n'est-ce pas? Hypocrite va!

    Gros Gnon

    22 h 21, le 23 octobre 2023

  • Hé Bibi, ça n’est pas en vous prenant aux innocents que vous gagnerez la guerre. Vous savez pertinemment que les libanais n’y sont pour rien dans ces provocations et veulent au final la même chose que vous. En finir avec ses mercenaires qui les terrorisent depuis des décennies et qui ont pris le soin d’anéantir leur pays à tous les niveaux chose qui n’était pas pour vous déplaire. Si vous êtes courageux et invincibles tel que vous n’arrêtez pas de déclarer, prouvez-le en vous attaquant aux vrais responsables de ces massacres perpétués sur votre peuple comme sur le notre sans détour. Attaquez-les pour qu’enfin le monde comprenne que vous n’êtes pas ce lâche qui s’y prend aux plus faibles et aux innocents pour éviter de se confronter aux commanditaires qui ne se cachent pas et qui sont à présent connus par tout le monde. Nous sommes gavés des menaces de toutes parts alors que nous ne sommes que des victimes des deux bords qui nous prennent pour des cobayes sans valeur.

    Sissi zayyat

    12 h 18, le 23 octobre 2023

  • Israël accuse le Hezbollah d'"entraîner le Liban dans la guerre". C'est, malheureusement, parfaitement exact. Et ce, devant le silence total de ceux qui sont censés diriger notre pays.

    Yves Prevost

    07 h 57, le 23 octobre 2023

  • Si Israel vraiment crois que le liban a une autororite OU quil ya une opinion libanaise il est confu ..le liban est l hotage du hizbollah et Iran. Les parlementaires ne font que defendre l interet de leur sectes respectives

    sarraf antoine

    21 h 46, le 22 octobre 2023

  • LORSQUE UN PEUPLE FUT MASSACRE, HOMMES, FEMMES, VIEUX ET ENFANTS PAR DES ORGANISATIONS SIONISTES ET DEPOSSEDES DE SES MAISONS, DE SES VILLAGES ERT VILLES ET DE SES TERRES ET POURCHASSE VERS DES PAYS VOISINS IL A LE DROIT DE RECUPERER SA DIGNITE ET SES TERRES PAR TOUS LES MOYENS, N,ETANT PAS UN ETAT AVEC INSTITUTIONS ET ARMEE POUR SE CONFORMER A DES DROITS SIGNES INTERNATIONAUX. SES ORGANISATIONS CREEES PAR L,INIQUITE ET LES CARNAGES CONTINUELS DEPUIS 75 ANS DONNENT LE DROIT IRREFUTABLE A CES FORMATIONS DE LUTTER PAR TOUS LES MOYENS DONT ILS DISPOSENT POUR LIBERER LEUR PEUPLE DU JOUG SIONISTES. MEMES LES JUIFS SORTENT DANS LES RUES CONTRE LES CARNAGES DE L,ETAT D,APARTHEID LE SEUL AU MONDE. LA VERITE EST UNE ET INDIVISIBLE MEME SI LES PALESTINIENS ACCEPTENT DE LA DIVISER EN DEUX ETATS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    18 h 42, le 22 octobre 2023

  • Pour avoir une solution à deux états? Ils ont donné une autonomie totale à Gaza! Déménager de force des résidents de Kibutz! Le résultat? Une dictature Islamique! Guerre, ils ont bâti des tunnels et abris pour leurs armements et soldats, mais pas pour les civils! Le Hezbollah est un ennemi commun au Moyen-Orient ! Ils ont voulu la guerre! Ils ont dansé dans les rues le 7 octobre en criant haut et fort donné nous le feu vert Nasrallah ! Et ils vont être les premiers à faire au Nord et blâmer la société Libanaise de n'avoir rien fait Le Liban n'est plus indépendant depuis des lustres! Depuis l'accord de Mar Mkhayel! Que Dieu protège le Liban et sa population, des fous d'allah!

    Marwan Takchi

    17 h 50, le 22 octobre 2023

  • Israël ne devrait attaquer que la tête du serpent. Une fois vaincu le reste se désintégrera de lui-même. Mais ça ne l’exonèrera pas de sa responsabilité historique et de devoir reprendre le chemin de la paix et d’une solution à deux États. Mais le veut-il vraiment ? Ses ennemis absolus qui veulent le rayer de la carte, ces horreurs perpétrées, ne sont-ils pas au fond d’opportuns alliés?

    AntoineK

    15 h 16, le 22 octobre 2023

  • Il est venu le temps de couper la tête du serpent : c est le mieux qui puisse arriver pour tout le moyen orient qui a le même et unique ennemi .

    HABIBI FRANCAIS

    14 h 37, le 22 octobre 2023

  • Si Israel vraiment crois que le liban a une autororite OU quil ya une opinion libanaise il est confu ..le liban est l hotage du hizbollah et Iran. Et si Israel attaque le liban sans attaque l Iran ....Israel va cesser dexister

    Sami

    13 h 29, le 22 octobre 2023

  • De qui il parle? C’est qui les autorités libanaises? C’est quoi la souveraineté libanaise? Les derniers manifestants déclaraient qu’ils étaient prêts à mourir pour le Sayed pendant qu’ils cherchent le moindre local à louer dans les régions chrétiennes réputées plus sûres. Nous demeurons les champions des déclarations enflammées alors que nous nous préparons à détaler comme des lapins au lieu de nous organiser pour contrer toute agression ennemie

    Lecteur excédé par la censure

    10 h 02, le 22 octobre 2023

  • Depuis le début des hostilités les deux partis en présence, l'armée israélienne et la milice supplétive de l'iran se lancent dans des déclarations inconsidérées, ils jouent les fiers-à-bras, mais en réalité personne ne peut se lancer dans une confrontation dont tout le monde ignore les conséquences, s'ils étaient vraiment surs des suites à venir ils auraient déjà lancé les hostilités, d'un coté israel qui cherche à impressionner de l'autre nos chers barbus qui cherchent surtout à ne pas perdre la face..

    C…

    09 h 48, le 22 octobre 2023

  • Quel authorités Libanaises? Le gouvernement demissionaire? Le parlement geré comme le jardin secret de l'octogenaire indecrottable? Ou le patronat du secteur privé qui ne fait que subir l'amateurisme du secteur public? Que kkun dise aux Israeliens. l n y a pas d'autorités Libanaises...

    ..... No comment

    09 h 33, le 22 octobre 2023

Retour en haut