Rechercher
Rechercher

Politique - Conflit

Washington avertit le Hezbollah de ne pas ouvrir un deuxième front contre Israël

L'ordre de déployer en Méditerranée orientale le porte-avions USS Gerald Ford montre aux groupes armés soutenus par l'Iran, comme le Hezbollah, qu'ils ne devraient « pas douter de l'engagement des Etats-Unis à soutenir la défense d'Israël », a assuré ce responsable.

Un soldat libanais surveille la frontière, le 8 octobre 2023. Photo Mahmoud ZAYYAT / AFP

Le Hezbollah ne doit pas prendre la « mauvaise décision » d'ouvrir un deuxième front contre Israël à la frontière avec le Liban, a prévenu lundi un haut responsable américain de la Défense.

« Nous sommes profondément inquiets que le Hezbollah ne prenne la mauvaise décision et n'ouvre un deuxième front dans ce conflit », qui a débuté samedi avec une attaque surprise et massive du Hamas palestinien lancée depuis la bande de Gaza, a déclaré ce responsable à Washington.

L'ordre de déployer en Méditerranée orientale le groupe aéronaval du porte-avions USS Gerald Ford, plus gros navire de guerre du monde, montre aux groupes armés soutenus par l'Iran, comme le Hezbollah, qu'ils ne devraient « pas douter de l'engagement des Etats-Unis à soutenir la défense d'Israël », a assuré ce responsable.

Le Hezbollah a annoncé que trois de ses combattants avaient été tués lundi par des frappes israéliennes sur une zone frontalière au sud du Liban. Le groupe libanais a ensuite indiqué avoir bombardé deux casernes israéliennes en réponse. Israël avait procédé à un bombardement dans cette zone après avoir annoncé avoir tué « plusieurs suspects armés » qui s'étaient infiltrés sur son territoire depuis le sud du Liban. Ces infiltrations avaient été revendiquées par le Jihad islamique palestinien, qui a dit épauler le Hamas dans son offensive.

Plus de 800 personnes ont été tuées côté israélien et 687 dans la bande de Gaza depuis l'attaque surprise du Hamas samedi sur le territoire israélien, selon des bilans des deux parties.

A Washington, le responsable américain a jugé que les attaques du Hamas étaient « au même niveau de barbarie » que celles du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

La dernière guerre entre le Hezbollah et Israël remonte à 2006 et avait fait plus de 1.200 morts côté libanais, en majorité des civils, et 160 côté israélien, des militaires pour la plupart.

Le Hezbollah ne doit pas prendre la « mauvaise décision » d'ouvrir un deuxième front contre Israël à la frontière avec le Liban, a prévenu lundi un haut responsable américain de la Défense. « Nous sommes profondément inquiets que le Hezbollah ne prenne la mauvaise décision et n'ouvre un deuxième front dans ce conflit », qui a débuté samedi avec une attaque surprise et massive du...
commentaires (9)

Le Hezbollah ne doit prendre aucune initiative pour combattre Israël à partir du Sud Liban, mais peut ouvrir un passage pour des volontaires hezbollahis d’aller combattre en plein cœur de Tel Aviv. Ces volontaires seront des kamikazes et non des soldats de Dieu.

Mohamed Melhem

19 h 22, le 10 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Le Hezbollah ne doit prendre aucune initiative pour combattre Israël à partir du Sud Liban, mais peut ouvrir un passage pour des volontaires hezbollahis d’aller combattre en plein cœur de Tel Aviv. Ces volontaires seront des kamikazes et non des soldats de Dieu.

    Mohamed Melhem

    19 h 22, le 10 octobre 2023

  • Je vais reformuler … je pense que c’est le bon moment pour que le hezb s’engage aux côtés du Hamas et ouvre un autre front sinon le hezb sera conciderer comme un lâcheur et perdra de sa réputation auprès des arabes

    Bery tus

    15 h 20, le 10 octobre 2023

  • Pq Mon commentaire n’a pas été publier de toutes les façons je ne faisais que tester si ça valait la peine de revenir ou non et je voies que non …. Pas grave il y a IB pour m’informer ..

    Bery tus

    15 h 18, le 10 octobre 2023

  • Hezbollah, you are either Lebanese or Iranian. You must choose NOW!!

    Wow

    15 h 08, le 10 octobre 2023

  • CONTRE QUELLE CONCESSION ? PRESIDENTIELLE?

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    11 h 37, le 10 octobre 2023

  • Les américains savent d’ores et déjà que le HB est impliqué dans cette guerre et n’ont pas besoin d’excuses supplémentaires pour asséner une punition bien ciblée comme ils savent bien le faire. Ainsi ils débarrassons la région de ce cancer en montrant à l’Iran qu’il n’est plus le maître du jeu mais subiront des pertes sur leur sol s’ils persistent à enflammer la région dans le seul but de la dominer. Il faut être fermé et agir vite avant de perdre le contrôle comme avec les islamistes.

    Sissi zayyat

    11 h 10, le 10 octobre 2023

  • Les libanais sont les premiers à vouloir que les palestiniens aient leur propre pays pour en finir avec les camps sur son sol qui déstabilisent son économie et mais surtout sa sécurité et sa stabilité lors des règlements internes qui ont lieux tous les quatre matins, mais surtout pour en finir avec les armes du HB qui prétend les détenir pour les défendre alors qu’il les utilise pour asservir notre pays. Mais étant donné que le Liban a déjà payé cher la libération de la Palestine sans aucun résultat, nous invitons les Palestiniens à aller mener leur bataille depuis la Jordanie ou l’Egypte, pays musulmans qui n’ont jamais versé une goutte de sang pour leur cause ni vu leur pays détruit comme le nôtre et à plusieurs reprises pour rien. Chacun son tour.

    Sissi zayyat

    10 h 58, le 10 octobre 2023

  • Nous aussi patriotes libanais mettons en garde le Hezbollah d’une aventure désastreuse pour le pays. Le Liban n’appartient pas au Hezbollah et la décision de guerre ou de paix non plus. Attention Hassan Nasrallah, en 2006 nous avons accueilli chez nous 1 million de chiites qui ont fui le Liban Sud, cette fois ci nos régions seront totalement hermétiques. Si vous voulez la guerre, assumez la jusqu’au bout, nous déclarerons très vite notre autonomie voire notre indépendance de la république islamique dont vous rêvez

    Lecteur excédé par la censure

    10 h 55, le 10 octobre 2023

  • Les palestiniens du liban sud, comme à leur habitude, ont provoqué en lançant leurs missiles. Israël a riposté. Le Hezbollah a riposté. Du coup les palestiniens ont réussi à déstabiliser le liban sud. La riposte vers Israël a tué un lieutenant colonel de tsahal. ( Entre parenthèses c’est sans doute un Druze? ( Halim Abdallah) ). Pour résumer : les palestiniens étaient en 1975 les ennemis du liban…. Et en 2023, ils le sont toujours…

    LE FRANCOPHONE

    09 h 54, le 10 octobre 2023

Retour en haut