Rechercher
Rechercher

Politique - Présidentielle au Liban

Berry répond à Le Drian : Notre candidat est Sleiman Frangié, à moins que...

Le chef du législatif a tranché : pas de séance électorale, ni de candidature de troisième voie, sans dialogue.

Berry répond à Le Drian : Notre candidat est Sleiman Frangié, à moins que...

Le chef du Parlement libanais, Nabih Berry, recevant l'émissaire français Jean-Yves Le Drian, à Aïn el-Tiné, le 26 septembre 2023. Photo Parlement libanais

Le président de la Chambre Nabih Berry a affirmé mardi que son camp continue de soutenir la candidature à la présidentielle du leader des Marada Sleiman Frangié, onze mois après le début du vide à la magistrature suprême.  « Nous n'avons pas de plan B pour le moment », a-t-il déclaré, malgré les appels au passage à une candidature représentant une troisième voie, notamment par l'émissaire français Jean-Yves Le Drian dans un entretien accordé à L'Orient-Le Jour. « Nous sollicitons l’étranger pour nous aider à nous entendre, pas pour nous dire pour qui voter », a-t-il lancé dans une déclaration à la chaîne al-Jadeed.

Lire aussi

Jean-Yves Le Drian à « L’OLJ » : « Il faut que les acteurs libanais cherchent une troisième voie »

Le maître du perchoir ne s’est toutefois pas montré fermé à une entente sur une candidature de consensus, mais pas sans la tenue des pourparlers qu'il réclame en amont. « Le dialogue est fait pour ça », a-t-il fait remarquer, soulignant que l'émissaire qatari Abou Fahd Jassem al-Thani, qui a mené une tournée au Liban pendant le week-end, porte une liste de noms pouvant potentiellement faire l'objet d'un compromis. En août, M. Berry avait conditionné la convocation d'une séance parlementaire pour élire le prochain président à la tenue de négociations d'une durée maximum d'une semaine, mais sa proposition s'est heurtée au niet des partis chrétiens. Et il le leur rend bien. « Je ne convoquerai pas à une séance inutile », a-t-il martelé, notant que toute séance non précédée d'un dialogue, comme le réclame l'opposition, serait « futile ». 

Dès lors, comment sortir du blocage ? « Ils finiront par accepter le dialogue quand l’étranger le leur demandera », a-t-il lancé. Pour essayer d'amadouer l'opposition, M. Berry semble toutefois avoir légèrement modifié son initiative. « Initialement, j’avais proposé un dialogue d’une durée maximum d’une semaine », a-t-il affirmé. Et de promettre : « Mais si au bout de deux jours, on remarque qu’aucun compromis n’est possible, nous irons à une séance sans plus attendre ».

Le président de la Chambre Nabih Berry a affirmé mardi que son camp continue de soutenir la candidature à la présidentielle du leader des Marada Sleiman Frangié, onze mois après le début du vide à la magistrature suprême.  « Nous n'avons pas de plan B pour le moment », a-t-il déclaré, malgré les appels au passage à une candidature représentant une troisième voie,...
commentaires (10)

Maintenant que Berry "ne s'est pas montré fermé à une entente sur une candidature de consensus",l'opposition ne doit plus lui opposer son niet, mais lui dire chiche! M.Z

ZEDANE Mounir

12 h 43, le 29 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Maintenant que Berry "ne s'est pas montré fermé à une entente sur une candidature de consensus",l'opposition ne doit plus lui opposer son niet, mais lui dire chiche! M.Z

    ZEDANE Mounir

    12 h 43, le 29 septembre 2023

  • MES DEUX DERNIERES TIRADES SONT DES GENERALITES. MAIS BIEN SUR CHACUN PEUT LES INTERPRETER OU LES COMPRENDRE COMME IL VEUT.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 06, le 27 septembre 2023

  • - ELLE ATTEND AU TOUT PREMIER ETAGE, - SON MAITRE DU DIXIEME SOUS TERRE. - POUR LE NID PROMIS ELLE S,ENGAGE, - A DESAVOUER MEME SON PERE. - ELLE SE GLISSE DE TEMPS A AUTRE, - DU TROU SOUS TERRE AU TROU DE SURFACE. - DANS LES BOUES ELLE PLONGE ET SE VAUTRE, - POUR ACCEDER AU NID PERSPICACE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 54, le 27 septembre 2023

  • - DANS LES RANGS DES OPPOSANTS, - SE BALLADE UNE VIPERE. - ELLE ATTEND L,OPPORTUN TEMPS, - SON FIEL POUR QU,ELLE LIBERE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 22, le 27 septembre 2023

  • Il répond de la sorte sachant que le problème est le leadership chrétien. C'est un camp chrétien faible, divisé, sans véritable candidat qui pourrait faire l'unanimité chez les chez les chefs de formations politiques, d'où les "conditions" de Berri.

    NABIL

    12 h 45, le 27 septembre 2023

  • Voyons comment réagirait ce même Berry lorsque le quintette décidera d’une seule voix de le sanctionner sans l’ombre d’une hésitation. Il continue de se jouer de leur clémence croyant les avoir mis dans sa poche en répétant tout et son contraire, et en agissant comme le propriétaire de notre pays avec le sentiment de n’avoir de comptes à rendre à personne. La mollesse de ces cinq pays qui tardent à mettre des limites à son arrogance qui devient son arme pour pour faire croire qu’il est le seul à décider de notre sort ne peut plus durer surtout lorsque ces pays intervenants connaissent ses tours de passe passe et le but de ses manœuvres. Qu’attendent ils donc pour prononcer la sentence qui le fera plier et le remettra à sa place de serviteur du peuple et non le contraire? Sa démission forcée avec des sanctions à la clé devraient être la seule solution pour que les élections aient lieux. Une fois cette condition exigée il reprendra sa place et fera son devoir en respectant la constitut

    Sissi zayyat

    12 h 32, le 27 septembre 2023

  • - QU,ATTEND-ON DE PLUS ENCORE, - DANS LES RANGS DES OPPOSANTS ? - QUE NAISSE UNE FRAICHE AURORE, - AVEC DES RENONCEMENTS ? - PLUS RIEN AUJOURD,HUI N,APPROCHE, - LA FOI DE L,INCOHERENT. - ON VEUT SOUMETTRE SON PROCHE. - ET L,ACCABLER D,UN TURBAN. - SACHEZ QUE L,INCOMPETENCE, - DE L,ILLEGITIMITE, - PEUT ENGENDRER LA VIOLENCE, - FIN DE L,ILLEGALITE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 30, le 27 septembre 2023

  • - IL REPOND ET REITERE, - LE NICHE SUR LE PERCHOIR, - QU,IL VA, SANS VITESSE ARRIERE, - SANS LOI, SANS REGLE OU DEVOIR, - S,ENTETER SUR LE NEGOCE, - QUITTE LA CONSTITUTION, - POUR DONNER CHANCE A SON GOSSE, - A VIOLER SANS PRIVATION. - N,A-T-IL PAS LA CLEF MAGIQUE, - DE LA CHAMBRE ET DE SON CAMP, - POUR ENTERRER LA LOGIQUE, - ET SABORDER LE LIBAN ? - NOTRE POULAIN OU PERSONNE ! - LANCE L,ILLEGALITE. - MAIS J,ENTENDS LE GLAS QUI SONNE, - SUR L,ILLEGITIMITE !

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 01, le 27 septembre 2023

  • M Berri : "Nous sollicitons l’étranger pour nous aider" ..... a imposer M Frangieh. Ca ne marche plus !.

    Michel Trad

    08 h 04, le 27 septembre 2023

  • Autrement dit, soit vous dialoguez pour accepter notre candidat, soit je bloque tout…

    Gros Gnon

    06 h 45, le 27 septembre 2023

Retour en haut