Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Décentralisation financière et fonds fiduciaire : pourquoi Berry ne cédera pas

Les exigences de Gebran Bassil vont à l'encontre des intérêts du chef du Parlement. 


Décentralisation financière et fonds fiduciaire : pourquoi Berry ne cédera pas

Un portrait géant de Nabih Berry lors de la commémoration de la disparition de l’imam Moussa Sadr, le 31 août 2023. Photo Mohammad Yassine

Gebran Bassil requiert qu'une loi sur la décentralisation administrative et financière et une autre portant sur la création d’un fonds fiduciaire soient adoptées en contrepartie de son soutien au chef des Marada, Sleiman Frangié, dans la course à la...
Gebran Bassil requiert qu'une loi sur la décentralisation administrative et financière et une autre portant sur la création d’un fonds fiduciaire soient adoptées en contrepartie de son soutien au chef des Marada, Sleiman Frangié, dans la course à la...

commentaires (12)

Vous avez fait l’expérience et vous avez récolté ce qui vous était dû. Pourquoi tergiverser et chercher à vous mentir à vous même. On en a ras le bol de vos sempiternelles jérémiades. Tournez la page et soyez honnête une bonne fois pour toute..

Mohamed Melhem

21 h 20, le 07 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Vous avez fait l’expérience et vous avez récolté ce qui vous était dû. Pourquoi tergiverser et chercher à vous mentir à vous même. On en a ras le bol de vos sempiternelles jérémiades. Tournez la page et soyez honnête une bonne fois pour toute..

    Mohamed Melhem

    21 h 20, le 07 septembre 2023

  • Mais il ya une solution simple et direvcte. Soyez malin: cessez de payer les impots.

    Odin

    16 h 37, le 03 septembre 2023

  • Il faut bien que la minorité de libanais productifs paye pour l’immense majorité d’improductifs qui sont le résultat d’une politique nataliste à outrance. Rappelons que cette majorité considère qu’il est ‘culturellement naturel’ que cette minorité lui paye des taxes, sinon… Bien sûr que ce monsieur Berry et ses confrères ne sont pas intéressés par la décentralisation.

    Mago1

    02 h 37, le 03 septembre 2023

  • Tant qu’il n’y a rien à voler, il y a toujours un politicien pour s’opposer. Quelque soit son bord, par ailleurs. Mais il est aussi vrai que certains sont plus gourmands que d’autres et excellent plus dans l’art de la diversion, c’est ce qu’on appelle l’expérience du poste

    Lecteur excédé par la censure

    13 h 05, le 02 septembre 2023

  • La surenchere Aouniste sur la decentralisation cache mal les arrieres-pensees populistes confessionnelles. Ni votre decentralisation confessionnelle cher M Bassil, ni non plus les methodes mafieuses et kleptocratiques du tandem Hezb / Amal ne sortiront le pays de l'enfer dans lequel vous l'avez conduit de concert avec, ne l'oublions pas, votre allie M Mikati. Kellon ya3ne kellon.

    Michel Trad

    12 h 41, le 02 septembre 2023

  • Il faut retirer le ministère des Finances au tandem chiite ,une fois pour toutes . C'est la condition essentielle à toute solution de la crise.

    Esber

    12 h 13, le 02 septembre 2023

  • C’est un jeu élaboré par les deux parties et mille fois utilisé pour faire croire au patriotisme des deux partis vendus qui excellent en surenchères dans le but de brouiller les cartes et arriver à leur but commun qui est de rendre notre pays une enclave gérée et gouverné e par des cleptomanes dictateurs pour agenouiller le peuple et transformer sa démocratie en dictature au service d’un pays étranger. Il faut arrêter d’analyser et de décortiquer leurs comportements qui est clair comme l’eau de roche. Qui a permis à Berry de continuer de trôner sinon ce même parti traître qui se dit en total désaccord avec le coq du perchoir avec qui il ne cesse de manigancer?

    Sissi zayyat

    11 h 09, le 02 septembre 2023

  • CEUX QUI N,ONT JAMAIS PAYE L,ELECTRICITE ET PAIENT UNE INFIME PARTIE DES TAXES NE VEULENT NI DE LA DECENTRALISATION TOUT COURT ET NI SURTOUT CELLE FINANCIERE. VIVRE AUX DEPENDS D,AUTRUI EST L,EMBLEME.

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 02, le 02 septembre 2023

  • Ce qu'on appelle mettre la charrue avant les anes

    Roborm

    08 h 52, le 02 septembre 2023

  • Dommage qu’ils n’aient pas trouvé un immeuble plus grand, ça fait un peu minus ce portrait…

    Gros Gnon

    08 h 41, le 02 septembre 2023

  • « Je suis d'accord sur tout ce qui est stipulé dans la Constitution et (l'accord de) Taëf ». Ah bon! alors pourquoi n'applique-t-il pas cette même Constitution en ce qui concerne l'élection présidentielle?

    Yves Prevost

    07 h 41, le 02 septembre 2023

  • Nabbouha khayyeh

    Abdallah Barakat

    05 h 16, le 02 septembre 2023

Retour en haut