Rechercher
Rechercher

Sport - Formule 1

Neuf à la suite pour Verstappen, toujours aussi intouchable

Le double champion en titre a remporté sans trembler son 9e Grand Prix de rang, son 11e de la saison, ce dimanche, chez lui, sur le circuit de Zandvoort, aux Pays-Bas.

Max Verstappen célébrant sa 11e victoire de la saison au terme du Grand Prix des Pays-Bas sur le circuit de Zandvoort. Simon Wohlfahrt/AFP

Max Verstappen, toujours intouchable, a remporté dimanche chez lui à Zandvoort sa 9e victoire consécutive cette saison, se jouant de conditions météo très difficiles lors du Grand Prix des Pays-Bas de formule 1.

Il égale ainsi le nombre de succès d'affilée établi par l'Allemand Sebastian Vettel en 2013. Il remporte également son Grand Prix national pour la 3e fois de suite.

Le double champion du monde en titre augmente aussi son avance au championnat sur son coéquipier mexicain Sergio Pérez, 4e dimanche. Il compte désormais, après 13 épreuves sur 22, 339 points pour 201 à Pérez.

« Les choses n'ont pas été faciles aujourd'hui avec la météo. On a eu une bonne stratégie avec nos arrêts au stand », a déclaré Verstappen sous les ovations d'une foule toute acquise à sa cause et... trempée.

« Je n'ai jamais pensé pouvoir gagner neuf courses de suite. Cela me rend très heureux mais je suis surtout content d'avoir pu gagner devant mon public », a souligné le Néerlandais qui aura dès dimanche prochain à Monza en Italie l'occasion de battre ce record.

Il ne quitte toutefois pas Zandvoort avec un score parfait après sa pole position et sa victoire puisqu'il a laissé le record du tour à Fernando Alonso, 2e dimanche.

« La voiture volait aujourd'hui », a souligné l'Espagnol qui connaît à 42 ans une nouvelle jeunesse chez Aston Martin et occupe la troisième place du championnat.

Jour de fête pour Gasly

Le troisième dimanche est un surprenant Pierre Gasly qui a profité au volant de son Alpine d'une pénalité infligée à Pérez dans les derniers tours pour monter sur le podium, apportant du baume au cœur à l'écurie française.

« Quelle course pour revenir de la trêve estivale ! » s'est félicité le Français. C'est une récompense pour tout le travail des gars et il faut que nous continuions », a-t-il souligné au moment où l'écurie française traverse une passe difficile.

Si le départ de la course a été donné sur une piste sèche, la pluie est arrivée immédiatement et les pilotes ont dû décider de s'arrêter ou non pour mettre des pneus intermédiaires.

Le premier à le faire a été Pérez qui s'est du coup retrouvé en tête. La pluie s'est toutefois vite arrêtée, pénalisant cette fois-ci les pilotes en pneus pluie et les contraignant à un nouvel arrêt. À ce petit jeu, c'est l'inévitable Verstappen qui a pris la tête au 12e tour, devançant Pérez et Alonso.

Mais la météo est restée capricieuse, la pluie humectant seulement certaines portions du circuit. Un accident de l'Américain Logan Sargeant (Williams) a provoqué une première sortie de la voiture de sécurité pour six tours, Verstappen creusant vite un écart de plus de trois secondes sur Pérez, toujours suivi d'Alonso et de Gasly.

La pluie est revenue au 60e tour. Pérez s'est encore arrêté le premier pour passer des pneus intermédiaires mais Verstappen a continué pour un tour de plus, gardant la tête de la course.

Zéro point pour Leclerc

Un nouvel accident, du Chinois Zhou Guanyu (Alfa Romeo), et une pluie toujours plus abondante a provoqué une interruption de l'épreuve.

Après un nouveau départ lancé pour les cinq derniers tours, Alonso a tenté sans succès  de prendre le meilleur sur Verstappen. 

Pérez a écopé de cinq secondes de pénalité, ouvrant les portes du podium à Gasly qui est parvenu à terminer à moins de 5 secondes du Mexicain.

Chez Ferrari, le bilan est très mitigé avec une 5e place pour l'Espagnol Carlos Sainz Jr. mais une course calamiteuse pour le Monégasque Charles Leclerc contraint à l'abandon.

« Malheureusement, après un contact avec Oscar (Piastri, McLaren) j'ai subi des dégâts sur ma voiture et ça s'est aggravé pendant la course », a déploré le pilote monégasque qui aura à cœur de briller devant les tifosi à Monza la semaine prochaine.

Peu de raisons aussi de se réjouir chez Mercedes. Le septuple champion du monde britannique Lewis Hamilton a fini sixième et son coéquipier et compatriote George Russell a abandonné après un accrochage avec un autre Britannique, Lando Norris (McLaren), qui est, lui, parvenu à terminer septième.

Max Verstappen, toujours intouchable, a remporté dimanche chez lui à Zandvoort sa 9e victoire consécutive cette saison, se jouant de conditions météo très difficiles lors du Grand Prix des Pays-Bas de formule 1.

Il égale ainsi le nombre de succès d'affilée établi par l'Allemand Sebastian Vettel en 2013. Il remporte également son Grand Prix...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut