Rechercher
Rechercher

Économie - Banques libanaises

L’extension du mandat de Salim Sfeir à la tête de l’ABL : questions et réponses

La décision prise mardi par l’assemblée générale de l’Association des banques du Liban intervient à un moment assez critique pour le secteur.

L’extension du mandat de Salim Sfeir à la tête de l’ABL : questions et réponses

Le PDG de BoB, Salim Sfeir (à g.), au moment de succéder au PDG du Crédit libanais, Joseph Torbey, à la tête de l’ABL en 2019. Photo DR

Il fut un temps où les élections du conseil d’administration de l’Association des banques du Liban (ABL), l’organisation qui regroupe toutes les enseignes bancaires du pays et qui est le porte-voix du secteur, était très animées.En réalité, ce n’est...
Il fut un temps où les élections du conseil d’administration de l’Association des banques du Liban (ABL), l’organisation qui regroupe toutes les enseignes bancaires du pays et qui est le porte-voix du secteur, était très animées.En réalité, ce n’est...
commentaires (7)

Y a-t-il une banque libanaise qui peut rester en vie ? Réponse : oui celle qui a le plus volé son client avec la complicité de ses auditeurs tant interne qu'externe.

TrucMuche

17 h 54, le 21 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Y a-t-il une banque libanaise qui peut rester en vie ? Réponse : oui celle qui a le plus volé son client avec la complicité de ses auditeurs tant interne qu'externe.

    TrucMuche

    17 h 54, le 21 juin 2023

  • Honteux !

    Pierre Hadad

    07 h 37, le 21 juin 2023

  • Continuer avec Sfeir a la tete de l’ABL n’est pas de bon augure! Ca ne m’interesse pas d’avoir des actions dans des banques pour lesquelles j’ai perdu tout respect et confiance, je n’ai pas bénéficié des taux d'interêts mirobolants qu’elles offraient a l’époque, je me suis contentée de moins de 4%, je veux tout simplement qu’on me restitue mon argent! Sfeir n’est pas une bonne nouvelle pour moi

    CW

    04 h 32, le 21 juin 2023

  • Lorsqu’il s’agit de nommer quelqu’un ça passe comme dans du beurre. Dans notre pays démocratique il ne faut surtout pas évoquer le sujet des élections quelles qu’elles soient, c’est du blasphème pour les adeptes des nominations sur mesure et à la carte. Entre mafieux ils se comprennent.

    Sissi zayyat

    23 h 23, le 20 juin 2023

  • Qui veut la patate chaude? Personne? Bon, Sélim, c’est retombé sur toi! Passons à autre chose, qu’est-ce qu’il y a comme cocktails ce soir? Comment? Gemmayzé? Yay, comme c’est banal…

    Gros Gnon

    21 h 34, le 20 juin 2023

  • Peut on parler de l’argent des déposants par la suite.

    Mohamed Melhem

    20 h 27, le 20 juin 2023

  • Et le festival continue……

    Robert Moumdjian

    19 h 38, le 20 juin 2023

Retour en haut