Rechercher
Rechercher

Économie - Restauration

Butler’s table by Youssef Akiki : les saveurs méditerranéennes dans le bol d’air frais de Batroun

Butler’s table by Youssef Akiki : les saveurs méditerranéennes dans le bol d’air frais de Batroun

Le chef cuisinier Youssef Akiki (à gauche) et son partenaire Élie Khoury, gérant du nouveau restaurant Butler’s table by Youssef Akiki à Batroun. Photo DR

Quoi de mieux que le bord de mer pour ouvrir un restaurant aux saveurs méditerranéennes. Situé au sud de Batroun (Liban-Nord), dans le bâtiment qui abrite à la fois la boutique-hôtel Capo et le Butlers Beach Club, Butler’s table by Youssef Akiki est le fruit d’une collaboration entre ce dernier et Élie Khoury, gérant du restaurant dont le nom est un clin d’œil à leur coopération, mixant le nom du chef cuisinier et de l’entreprise d’Élie Khoury, Butlers & Co. Conçue par Youssef Akiki, la carte est inspirée des pays de la Méditerranée : « Nous proposons des spécialités qui puisent leurs influences dans les cuisines libanaise, grecque, italienne et française, et pour lesquelles les Libanais se montrent friands. »

Ces dernières années, Youssef Akiki a construit sa renommée sur Brût, une auberge installée à Hrajel, son village natal du Mont-Liban, qui propose des menus dégustation sans carte, inspirés des traditions locales. Son partenaire, Élie Khoury, est, lui, le fondateur de Butlers & Co., une entreprise qui gère plusieurs projets dans le monde de la restauration au Liban, parmi lesquels le Butlers Beach Club. Il dirige également le Cyrano à Beyrouth et à Dubaï.

Le charme de Batroun

Le choix de s’installer dans le bâtiment de Capo est né d’une rencontre. « Nous nous entendions bien avec le propriétaire de la boutique-hôtel et un espace y était disponible avec une superbe vue sur la mer. C’était idéal pour notre futur restaurant, donc nous nous sommes lancés », explique le chef cuisinier. Quatre mois de travaux ont été nécessaires pour la mise en place de Butler’s table, mais les partenaires n’ont pas souhaité indiquer le montant investi dans le projet.

En plein essor depuis environ trois ans, la localité de Batroun « a tout le charme d’un village en bord de mer et de nombreux visiteurs s’y rendent, qu’ils soient libanais ou expatriés. Elle est devenue une destination pour s’échapper des tensions des grandes villes comme Beyrouth. C’est un peu comme se rendre dans les îles quand on vit en Grèce. C’est un véritable bol d’air frais », décrit-il.

Sur une surface de 500 mètres carrés, où travaillent une soixantaine d’employés, Butler’s table by Youssef Akiki peut accueillir jusqu’à 100 personnes sur un espace extérieur, environ 75 à l’intérieur et 18 au bar. Pour un menu comprenant : une entrée, un plat principal et un dessert, accompagnés d’une boisson alcoolisée, le ticket moyen s’élève à 65 dollars. « La situation financière est difficile au Liban, mais le secteur de la restauration parvient à résister », confie Youssef Akiki, ajoutant essayer « de continuer à développer des projets pour soutenir le pays ».


Quoi de mieux que le bord de mer pour ouvrir un restaurant aux saveurs méditerranéennes. Situé au sud de Batroun (Liban-Nord), dans le bâtiment qui abrite à la fois la boutique-hôtel Capo et le Butlers Beach Club, Butler’s table by Youssef Akiki est le fruit d’une collaboration entre ce dernier et Élie Khoury, gérant du restaurant dont le nom est un clin d’œil à leur coopération,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut