Rechercher
Rechercher

Politique - Focus

À Khaldé, l’image d’une unité ponctuelle de l’opposition

Des ténors du camp anti-Hezbollah ont pris part lundi à une rencontre en signe de solidarité avec les tribus arabes de la localité, hostiles au parti chiite.

À Khaldé, l’image d’une unité ponctuelle de l’opposition

Michel Moawad, candidat de l’opposition à la présidentielle, s’exprimant pendant la rencontre de Khaldé, lundi. Photo tirée de son compte Twitter

Lundi 24 avril 2023, Khaldé. C’est là que le camp anti-Hezbollah a choisi de manifester sa capacité à faire front uni, ne serait-ce que sur quelques affaires. Des représentants de toutes les parties relevant de ce camp (Forces libanaises, Kataëb,...
Lundi 24 avril 2023, Khaldé. C’est là que le camp anti-Hezbollah a choisi de manifester sa capacité à faire front uni, ne serait-ce que sur quelques affaires. Des représentants de toutes les parties relevant de ce camp (Forces libanaises, Kataëb,...
commentaires (9)

Courageux..

Eleni Caridopoulou

18 h 24, le 26 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Courageux..

    Eleni Caridopoulou

    18 h 24, le 26 avril 2023

  • - DANS CE BORDEL IL FAUT APPRENDRE A DIALOGUER. - JE M,ADRESSE A TOUS AUX EGOS PLUS QUE MINABLES. - LE PEUPLE QUI VOUS SOUFFRE EST ENFIN FATIGUE, - ET VOUS COMPARE A DES ABOMINABLES DIABLES.

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 28, le 26 avril 2023

  • Est ce que la décision du tribunal militaire était une fleur offerte à HN pour lui témoigner sa bonne foi et sa soumission pour qu’il daigne répondre favorablement à la candidature non annoncée de Aoun bis? Les opposants se trompent de stratégie. Il aurait fallu contester le principe même de la décision de confier ce dossier à l’institut militaire qui n’est en rien concernée puisqu’il s’agit de deux factions qui de surcroît n’ont rien de militaires mais qu’il s’agit bien de milices dont le HB, qui par son exigence de porter l’affaire devant le tribunal militaire veut prouver qu’il est reconnu par les militaires comme étant des leurs, alors qu’il n’en est rien. Il reste une organisation terroriste, et ça n’est moi qui le dit mais tous les pays étrangers qui l’ont vu à l’œuvre dans le monde. Les opposants devraient exiger la démission de tous les collabos qui trempent dans la destruction des institutions et les travestissent, dans le seul but de gagner la confiance des fossoyeurs. C’est le seul moyen de récupérer nos institutions et notre souveraineté. Tout le reste n’est que littérature de bazar. Les traitres devraient être mis devant leurs responsabilités et jugés coupables pour servir d’exemple à tous ceux qui prévoient de les rejoindre pour porter main forte à ces vendus dans le but de gagner des gallons et de se faire bien voir par nos ennemis pour partager avec eux le pouvoir usurpé aux dépens de leur pays, point barre.

    Sissi zayyat

    11 h 24, le 26 avril 2023

  • C'est très bien, mais ça ne suffit pas. C'est pour quand l'Action sérieuse pour maître fin au tribunal militaire. Et les soi Disant independent, c'est pour quand leur position politique honnête ? Se balançait entre deux pôle c'est ne pas faire faces à la réalité du problème libanais. Soi en est avec la constitution et la loi soi en est contre.

    Sarkis Dina

    09 h 32, le 26 avril 2023

  • Sérieux ?? C’est tout ce que l’opposition a trouvé ?? No comment. Je risque d’être désagréable. Bonne journée.

    LE FRANCOPHONE

    09 h 16, le 26 avril 2023

  • C'est bien les memes qui s'etaient rendu a Ersal ??

    Fawzi Charbel

    05 h 34, le 26 avril 2023

  • Quels petits esprits ! Ils n'arrivent donc pas à trouver autre chose de plus consistant pour s'unir ?

    Chucri Abboud

    04 h 54, le 26 avril 2023

  • Aller soutenir les tribus de khaldé … tous les moyens sont bons pour être une opposition ridicule. Il me semble que cette opposition est désarçonnée et ne fait pas le poids à mon grand regret.

    Jacques d

    02 h 30, le 26 avril 2023

  • Mais où sont les voix féminines dans tout ça??? Nous ne sommes pas encore prêts à en élire à la tête du pays, mais qu’en pensent-elles et quelle est leur marge de manœuvre?

    De Chadarévian Simone

    01 h 41, le 26 avril 2023

Retour en haut