Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Insolite

Hezzik Mezzik : des légumes, des fruits... et de la bonne humeur

Musique à fond, van multicolore, portes grandes ouvertes et sourire aux lèvres, la supérette ambulante Hezzik Mezzik se déplace de la rue Gemmayzé à Antélias, en passant par Hamra et Badaro. Ce projet initié par Veronica Nemer s’apparente à une forme de renaissance pour la jeune Libanaise.

Hezzik Mezzik : des légumes, des fruits... et de la bonne humeur

L'arrière du van qui tient office d'étal. Photo tirée de sa page Instagram @hezzik_mezzik

Comme une ambiance de sortie entre amis en période estivale, quelques degrés en moins. Le van coloré de Veronica, parcourt les rues de la capitale pour vendre des fruits et légumes, et offrir de la joie. Le parallèle entre cette vendeuse ambulante et un arc-en-ciel au cœur de la ville orageuse est indéniable. Des couleurs qui malgré un temps gris et maussade se fraient un chemin dans la capitale libanaise. Le sourire des passants, des automobilistes et des clients en est la plus belle preuve.

L’herbe n’est pas plus verte ailleurs
Veronica Nemer, jeune Libanaise au parcours scolaire classique, a effectué des études de Business Management au Liban après son bac. Comme une partie de sa génération, le manque d’opportunité la pousse à se diriger vers l’étranger. Elle s’envole alors pour la Roumanie, où elle effectue un « travail de bureau » dans lequel les heures sont longues et le temps passe lentement. « Je n’ai pas du tout aimé. C’était épuisant. Je me suis aussi rendu compte que le problème n’était pas le Liban, mais que les soucis étaient en moi », avoue-t-elle, fière du chemin parcouru depuis. À son retour, une période de battement lui permet de réfléchir et de se concentrer sur elle-même. Installée dans son village d’enfance, elle lutte contre une dépression et se cherche. C’est dans ce même lieu qu’elle trouve l’inspiration pour ce qui deviendra son projet.

Des kilomètres de route que Veronica dévore avec bonheur à bord de son van. Photo tirée de sa page Instagram @hezzik_mezzik

« Dans mon village il y a un marchand ambulant de fruits et légumes, Wissam. Je l’ai observé travailler toute mon enfance. En le revoyant j’ai eu un déclic. Mon idée a été de faire la même chose, mais à ma manière, et à Beyrouth », souligne-t-elle avec un sourire qui traduit son enthousiasme. C’est ainsi que Hezzik Mezzik est né. Son parcours du combattant commence alors. Un petit budget mais plein d’idées en tête, Veronica se met en quête du van parfait pour y installer ses étals. La pépite dénichée, les travaux peuvent commencer. « Quand je l’ai trouvé, j’ai décidé de le transformer complètement. Je voulais qu’il soit à mon image. » Une image optimiste, pleine de vie, mobile et souriante. Elle passe ainsi d’un van orange à un van bleu décoré de toute sorte de sigles peace and love où elle affiche sa philosophie de la vie, avec des équipements à l’arrière pour y installer ses fruits et légumes. Lancée seule dans cette aventure, elle s’entoure de personnes qui la soutiennent et l’aident.

Hezzik Mezzik, des kilomètres de bonheur
Depuis le 9 février, Veronica est officiellement et fièrement vendeuse ambulante à sa manière très joyeuse de fruits et légumes, à Beyrouth et dans les alentours. Après une virée, très matinale chez un producteur pour sélectionner minutieusement sa marchandise, elle arpente chaque jour les rues qui l’intéressent. Son programme est clair, l’horaire un peu moins, mais elle essaie de s’y tenir. « J’ai un parcours précis dans chaque quartier, je fais mes stops toujours aux mêmes spots. Cela permet aux habitants de savoir où me trouver. Mais mon planning varie toujours, en fonction du nombre de clients, mais aussi de mon stock. Parfois je dois écourter ma tournée parce que j’ai tout vendu », précise-t-elle. Klaxons et musique sont là pour signaler l’arrivée de Hezzik Mezzik. C’est de ses déplacements qu’est né le nom, Hezzik Mezzik. Cette expression qui signifie « allers-retours », illustre bien le nouveau métier de Veronica : des kilomètres pour permettre aux clients d’acheter fruits et légumes en musique et dans la bonne humeur. Ces kilomètres parcourus, qui sont de plus en plus nombreux, et les liens tissés aussi. L’énergie solaire que Veronica dégage rend le contact facile et met du bonheur dans le cœur de ceux qui n’ont plus d’espoir pour le pays. Il suffit de l’apercevoir au détour d’une rue pour que se trace un sourire au coin des lèvres. Une communauté d’habitués commence à se former, mais pas besoin de faire partie des clients réguliers pour être témoin de la joie partagée par ce magasin ambulant insolite et la « vendeuse », une entrepreneuse à sa façon, qui le tient. Enfants et adultes sont touchés par le sourire et l’espoir qui se dégagent de Hezzik Mezzik. En presque deux mois, Veronica a déjà une série d’histoires qui l’ont marquée, comme celle-ci : « Un jour, dit-elle, un homme est venu de Zahlé pour m’acheter des fruits et légumes. Il a carrément pris tout mon stock puis il est reparti. En fait, il a fait deux heures de trajet aller et deux heures retour pour faire ses courses chez moi. Je trouve cela dingue. »


Veronica Nemer, radieuse. Photo tirée de sa page Instagram @hezzik_mezzik

La jeunesse sauvera le Liban
S’il n’existe pas d’adage pour dire que la jeunesse va sauver le pays, Veronica l’incarne. Forte de son parcours au Liban et à l’étranger, elle a pris conscience du potentiel qui existe dans le pays. Sans nier les difficultés et les conditions de vie pénibles, la créatrice mise beaucoup sur cela : « Je pense qu’il y a des opportunités ici. Beaucoup de jeunes partent à l’étranger, je l’ai moi-même fait, mais je pense que s’ils sont nés ici, c’est pour une raison. Le pays a besoin de nous et de notre créativité. »

------Hezzik Mezzik sera les lundis à Achrafieh, les mardis à Sin el-fil, les mercredis à Antélias, les jeudis à Hamra et les vendredis à Badaro, de 9h à 14h. Vous ne pouvez pas la rater ! 

Comme une ambiance de sortie entre amis en période estivale, quelques degrés en moins. Le van coloré de Veronica, parcourt les rues de la capitale pour vendre des fruits et légumes, et offrir de la joie. Le parallèle entre cette vendeuse ambulante et un arc-en-ciel au cœur de la ville orageuse est indéniable. Des couleurs qui malgré un temps gris et maussade se fraient un chemin dans la...
commentaires (7)

Bravo Veronica!!!! Bon courage

Najjar katia

08 h 35, le 24 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Bravo Veronica!!!! Bon courage

    Najjar katia

    08 h 35, le 24 avril 2023

  • Veronica vous êtes symbole d’espoir pour la jeunesse libanaise. Bravo !

    Nahla Haidar

    17 h 58, le 22 avril 2023

  • Super cool! Bravo ?? et mille choses ???

    Khoury Odile

    12 h 09, le 22 avril 2023

  • Cool. Bravo

    Eddy

    10 h 26, le 18 avril 2023

  • Bravooo à Veronica ??

    Khoury-Haddad Viviane

    10 h 01, le 18 avril 2023

  • Hezzik Mezzik ou Hichik Bichik légumes ??

    Stes David

    09 h 38, le 18 avril 2023

  • Bravo et bon courage?

    Nicole Nassar

    09 h 09, le 18 avril 2023

Retour en haut