Rechercher
Rechercher

Politique - Crise

Pas de fermeture d’ambassades du Liban dans un avenir proche

Le ministre sortant des Affaires étrangères indique à « L’OLJ » envisager toutefois la suspension de l’activité de la chancellerie libanaise à Kiev.

Pas de fermeture d’ambassades du Liban dans un avenir proche

Le ministre sortant des Affaires étrangères, Abdallah Bou Habib, s’entretenant avec le roi Abdallah II de Jordanie, le 29 mars 2023, à Amman. Photo AFP

Dans un Liban en pleine crise économique, il n’est pas question de fermer les ambassades et missions diplomatiques libanaises jugées « superflues ». L’option d’une fermeture d’un certain nombre de chancelleries à l’étranger a longtemps...
Dans un Liban en pleine crise économique, il n’est pas question de fermer les ambassades et missions diplomatiques libanaises jugées « superflues ». L’option d’une fermeture d’un certain nombre de chancelleries à l’étranger a longtemps...
commentaires (5)

Malheureusement le Liban n’existe plus personne ne le prend au sérieux ? ?

Eleni Caridopoulou

20 h 50, le 01 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Malheureusement le Liban n’existe plus personne ne le prend au sérieux ? ?

    Eleni Caridopoulou

    20 h 50, le 01 avril 2023

  • Excellente introduction ! A quoi servent désormais les ambassades du Liban ? La question est légitime. Un pays failli, qui n'a plus aucune influence que celle de délivrer des visas et des actes légalisés, devrait limiter ses représentations à la seule fonction consulaire. Cela réduirait ses charges salariales et d'entretien (les locaux be coûtent rien puisqu'ils sont mis à disposition par l'État hôte) et éviterait encore et encore de ponctionner en live le peu qui reste des comptes des déposants. Hich Lébnén.

    Ca va mieux en le disant

    18 h 10, le 01 avril 2023

  • Si seulement ces ambassades étaient là pour servir le peuple. Des magouilles et des corrompus sont dépêchés pour exécuter les ordres des vendus locaux sans se soucier des problèmes des exilés. A chaque fois qu’un libanais sollicite son ambassade pour lui trouver une solution à son problème, il est envoyé sur les roses pour manque de moyens quand ça n’est pas une expédition vers le pays pour régler sur place ses soucis. Alors à quoi sert une ambassade?

    Sissi zayyat

    12 h 45, le 01 avril 2023

  • Les immigrés devraient mettre la main à la pâte, chacun pour soutenir la présence diplomatique libanaise dans son pays d'accueil. Si l'Etat baisserait un peu le prix du passeport libanais à l'étranger tout le monde fera un passeport pour soutenir son pays d'origine.

    Céleste

    12 h 31, le 01 avril 2023

  • """Pas de fermeture d’ambassades du Liban dans un avenir proche""", mais à long terme, le Liban n'aura pas les moyens de se permettre des frais de fonctionnement, des voitures de fonction, des lieux de résidence. Voilà un secteur qu'il faut réformer de fond en comble. Revoir les salaires du personnel diplomatique, regrouper certaines ambassades, en tenant compte de l'importance du nombre des ressortissants Libanais, et celle du lieu d'affectation. Certaines ambassades qu'il faut maintenir pour servir de "vitrine" au pays, mais à l'ère de l'Internet, des documents peuvent être fournis directement à partir de Beyrouth. Je le dis, tout un secteur auquel il faut pencher pour le rendre plus efficace.

    NABIL

    12 h 23, le 01 avril 2023

Retour en haut