Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - ATTAQUE

Un officier des gardiens de la révolution tué par une nouvelle frappe israélienne

« Milad Heidari, l’un des officiers et conseillers militaires des gardiens en Syrie, est tombé en martyr à l’aube ce vendredi, dans l’attaque criminelle du régime sioniste contre la banlieue de Damas », a affirmé Sepah News. L’agence de presse officielle syrienne SANA avait indiqué plus tôt que des tirs de missiles, attribués à Israël, avaient touché hier peu après minuit des cibles au sud-ouest de la capitale Damas, faisant des dégâts matériels, tandis que d’autres auraient été interceptés. Il s’agit de la deuxième frappe israélienne près de Damas en moins de 24h, deux soldats syriens ayant été blessés lors d’un raid israélien dans la nuit de mercredi à jeudi près de Damas. « Sans aucun doute, le régime sioniste recevra une réponse pour ce crime », a averti sur son site l’agence des gardiens, armée idéologique du régime iranien, dénonçant « le silence des assemblées internationales » face aux « agressions » israéliennes en Syrie. Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Nasser Kanani, a condamné vendredi « les attaques du régime sioniste » contre « certains centres situés à Damas et dans sa banlieue ». Israël a mené six raids aériens en Syrie ce mois-ci, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

« Milad Heidari, l’un des officiers et conseillers militaires des gardiens en Syrie, est tombé en martyr à l’aube ce vendredi, dans l’attaque criminelle du régime sioniste contre la banlieue de Damas », a affirmé Sepah News. L’agence de presse officielle syrienne SANA avait indiqué plus tôt que des tirs de missiles, attribués à Israël, avaient touché hier peu après...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut