Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Syrie

Deux soldats blessés dans des frappes israéliennes près de Damas

La défense aérienne a intercepté plusieurs missiles jeudi, selon Damas.

Deux soldats blessés dans des frappes israéliennes près de Damas

Une frappe israélienne à Damas, le 20 juillet 2020. Photo d'illsutration AFP

Deux soldats syriens ont été blessés par des frappes aériennes israéliennes menées avant l'aube jeudi près de la capitale Damas, a indiqué le ministère syrien de la Défense.

"Vers 01H20 (22H20 GMT mercredi), l'ennemi israélien a mené une agression aérienne depuis le plateau du Golan occupé, ciblant plusieurs positions dans les environs de Damas", a indiqué le ministère sans préciser les cibles touchées.

L'armée a intercepté plusieurs missiles, a poursuivi le ministère ajoutant que les frappes aériennes avaient fait deux blessés dans les rangs de l'armée et des dégâts matériels. Des explosions ont secoué la capitale syrienne à l'aube, selon un correspondant de l'AFP à Damas.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a pour sa part dénoncé "l'agression terroriste israélienne ayant visé des positions dans les environs de Damas". Il a affirmé dans un communiqué qu'Israël avait mené ces frappes pour "tenter de fuir le morcellement interne" du pays, en allusion à la profonde crise politique qui secoue Israël à propos d'une réforme controversée de la justice.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG basée au Royaume-Uni, a affirmé que les frappes avaient visé des positions de groupes pro-iraniens au sud de la capitale, ajoutant qu'au moins un bâtiment avait été détruit.

Pour mémoire

En Syrie, une frappe israélienne pas comme les autres

Il s'agit de la cinquième frappe israélienne en Syrie depuis le début du mois de mars, selon l'OSDH.

Israël a notamment frappé deux fois l'aéroport d'Alep, ville du nord du pays où les groupes relevant de l'Iran et de ses alliés ont une grande influence. Un premier raid avait fait trois morts le 7 mars, et le deuxième avait provoqué des dégâts matériels le 22 mars.

Le 19 février, 15 personnes avaient été tuées lors d'une frappe israélienne sur Damas, qui avait visé un quartier abritant le siège de plusieurs services de sécurité, selon l'OSDH qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie.

Israël a mené des centaines de frappes aériennes en Syrie voisine contre des positions du régime ainsi que des forces iraniennes et du Hezbollah libanais, alliés de Damas et ennemis jurés d'Israël. Il commente rarement les frappes au cas par cas, mais dit vouloir empêcher l'Iran de s'implanter à ses portes.

La Syrie est ravagée par une guerre civile, déclenchée par la répression en 2011 de manifestations prodémocratie et qui s'est complexifie au fil des ans avec l'intervention de plusieurs pays et groupes armés étrangers.

Le conflit a fait environ 500.000 morts, dévasté les infrastructures du pays et déplacé des millions de personnes.

Deux soldats syriens ont été blessés par des frappes aériennes israéliennes menées avant l'aube jeudi près de la capitale Damas, a indiqué le ministère syrien de la Défense."Vers 01H20 (22H20 GMT mercredi), l'ennemi israélien a mené une agression aérienne depuis le plateau du Golan occupé, ciblant plusieurs positions dans les environs de Damas", a indiqué le ministère sans...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut