Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-Sud

Plusieurs soldats israéliens blessés dans l'explosion d'une mine près de la frontière avec le Liban

L'armée israélienne parle de deux blessés, dont un grave. 

Plusieurs soldats israéliens blessés dans l'explosion d'une mine près de la frontière avec le Liban

Une patrouille israélienne non loin de la Ligne bleue, au Liban-Sud, le 15 mars 2023. Photo Jalaa Marey/AFP

Un véhicule militaire israélien a sauté sur une mine mardi, alors qu'il se trouvait près de la frontière libanaise, au niveau du village de Aïta el-Chaab, au Liban-Sud, faisant plusieurs blessés. L'explosion a fait deux blessés, dont un se trouvant dans un état critique, a rapporté l'armée israélienne, tandis que la chaîne télévisée du Hezbollah, qui avait rapporté l'incident tôt dans l'après-midi, a fait état de trois blessés.

"Un soldat a été grièvement blessé plus tôt dans la journée, après l'explosion d'une mine lors d'activités d'ingénierie de routine dans un secteur situé en territoire israélien, à la frontière avec le Liban, a écrit sur son compte Twitter le porte-parole arabophone de l'armée israélienne, Avichay Adraee. Un autre soldat a été légèrement blessé. Les deux militaires ont été transportés à l'hôpital". Il a par ailleurs annoncé que l'armée israélienne a ouvert une enquête au sujet de cet incident.

Plus tôt dans la journée, un correspondant de la chaîne al-Manar, a rapporté que le véhicule militaire effectuait des travaux lorsqu'il a déclenché une mine plantée dans le secteur par Israël. Les travaux ont été interrompus après l'incident et les véhicules présents sur place se sont retirés. Le journal israélien Jerusalem Post a rapporté l'incident, citant al-Manar et précisant que l'explosion avait eu lieu à Chtoula, une colonie en face de Aïta el-Chaab, à environ un kilomètre au nord-est de la frontière israélienne.

Contacté par L'Orient Today, un habitant du secteur a indiqué avoir entendu la détonation, ainsi que le cri de douleur d'un soldat. Il a ajouté que l'incident a eu lieu près de la Ligne bleue, une frontière délimitée par les Nations unies entre le Liban-Sud et Israël.


"Les mines restent une menace sérieuse"
De son côté, un porte-parole de la Force des Nations Unies au Liban a confirmé à L'Orient-Le Jour que "plus tôt dans la journée, une mine terrestre a explosé au sud de la Ligne bleue, près de Aïta el-Chaab", sans pouvoir confirmer si des personnes ont été blessées. La Finul était présente dans la zone, a-t-il ajouté. "Les mines terrestres restent une menace sérieuse le long de la Ligne bleue, comme le montre cet incident. Depuis 2006, la Finul travaille à l'enlèvement des mines et autres engins non explosés sur le territoire libanais le long de la Ligne bleue, afin d'éviter des incidents comme celui-ci", a-t-il poursuivi. Il a précisé que les travaux menés par l'armée israélienne se poursuivent depuis un moment le long de la frontière.

Au début du mois de mars, des tensions avaient opposé des soldats israéliens à l'armée libanaise en raison de ces travaux, près de la ville de Houla.

Lire aussi

Infiltration libanaise en Israël : coup de chaud ou coup de bluff ?

De nombreuses mines subsistent dans certaines parties du Liban, notamment après la guerre entre Israël et le Hezbollah en 2006. Ces mines continuent de faire des victimes, principalement parmi les résidents libanais. Des opérations de déminage menées par les équipes de l'ONU et l'armée libanaise ont toutefois permis d'éliminer un grand nombre de ces engins.

Jeudi dernier, l'armée israélienne a annoncé avoir éliminé un suspect portant une ceinture d'explosifs dans le nord de l'Etat hébreu. Israël a par ailleurs dit soupçonner le suspect d'avoir infiltré son territoire depuis le Liban et a accusé le Hezbollah d'être à l'origine de l'incident. Lors d'une visite jeudi près de la frontière libanaise, le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, avait promis des représailles. Le Hezbollah a jusqu'à présent gardé le silence sur cet incident.

Le jour même de l'annonce israélienne, un petit groupe jusqu'alors inconnu et qui se fait appeler "Conseil révolutionnaire des forces de Galilée - Loups solitaires" a revendiqué l'attaque, démentant la version israélienne.


Un véhicule militaire israélien a sauté sur une mine mardi, alors qu'il se trouvait près de la frontière libanaise, au niveau du village de Aïta el-Chaab, au Liban-Sud, faisant plusieurs blessés. L'explosion a fait deux blessés, dont un se trouvant dans un état critique, a rapporté l'armée israélienne, tandis que la chaîne télévisée du Hezbollah, qui avait rapporté l'incident...
commentaires (3)

Haram, blessés par leurs propres mines!

Politiquement incorrect(e)

17 h 03, le 23 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Haram, blessés par leurs propres mines!

    Politiquement incorrect(e)

    17 h 03, le 23 mars 2023

  • @Wlek, pour moi ce sera achawan et halloum, banadora & naanaa SVP...khebz marqouq...merci

    IBN KHALDOUN

    13 h 38, le 22 mars 2023

  • Bon, qu'est ce qu'on fait ce soir? Sandwich labné wala banadoura?...

    Wlek Sanferlou

    12 h 54, le 22 mars 2023

Retour en haut