Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Au Liban, le « réalisme français » sous le feu des critiques

Le camp souverainiste voit d’un mauvais œil la position conciliante de Paris, qui ne semble pas s’opposer à l’élection de Sleiman Frangié à la tête de l’État.

Au Liban, le « réalisme français » sous le feu des critiques

Bain de foule pour Emmanuel Macron à Beyrouth, le 6 août 2020. Photo AFP

« La France, ce n’est plus ce que c’était. » Cette critique, qui revient souvent dans la bouche des figures du camp anti-Hezbollah, a pris une nouvelle dimension à l’aune des informations concernant un soutien de Paris à la candidature...
« La France, ce n’est plus ce que c’était. » Cette critique, qui revient souvent dans la bouche des figures du camp anti-Hezbollah, a pris une nouvelle dimension à l’aune des informations concernant un soutien de Paris à la candidature...
commentaires (23)

************* LA MEDITATION ************* - LE TANDEM BLOQUE. ILS SONT DELEGUES POUR LE FAIRE. - LES CHRETIENS LE FONT PAR LEUR BETE DISSENSION. - ILS CAUSENT TOUS ENSEMBLE AFFLICTION ET MISERE, - AU PEUPLE ET AU PAYS, SANS POINT DE COMPASSION. = - QUAND MEME LEURS VOIES SONT PUISSAMMENT DIFFERENTES, - QUAND MEME LES ACCORDS NE SONT PAS POUR AMIS, - LES FRERES ENNEMIS DEVRAIENT SAUTER LES PENTES, - S,ASSEOIR ENSEMBLE ET ECHANGER LEURS AVIS. = - LE PAYS EST PETIT POUR DE RISQUES PARTAGES. - MEME SI L,AFFLICTION NOUS FAIT DIRE AUTREMENT. - EN FRERES NOUS DEVONS ABOLIR LES CLIVAGES, - ET CHERCHER ENTRE NOUS UN JUSTE ARRANGEMENT : = - APPLIQUER TOUS LES POINTS DE LA CONSTITUTION, - ET LES RESPECTER SANS AUCUNE HESITATION.

JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

10 h 01, le 22 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (23)

  • ************* LA MEDITATION ************* - LE TANDEM BLOQUE. ILS SONT DELEGUES POUR LE FAIRE. - LES CHRETIENS LE FONT PAR LEUR BETE DISSENSION. - ILS CAUSENT TOUS ENSEMBLE AFFLICTION ET MISERE, - AU PEUPLE ET AU PAYS, SANS POINT DE COMPASSION. = - QUAND MEME LEURS VOIES SONT PUISSAMMENT DIFFERENTES, - QUAND MEME LES ACCORDS NE SONT PAS POUR AMIS, - LES FRERES ENNEMIS DEVRAIENT SAUTER LES PENTES, - S,ASSEOIR ENSEMBLE ET ECHANGER LEURS AVIS. = - LE PAYS EST PETIT POUR DE RISQUES PARTAGES. - MEME SI L,AFFLICTION NOUS FAIT DIRE AUTREMENT. - EN FRERES NOUS DEVONS ABOLIR LES CLIVAGES, - ET CHERCHER ENTRE NOUS UN JUSTE ARRANGEMENT : = - APPLIQUER TOUS LES POINTS DE LA CONSTITUTION, - ET LES RESPECTER SANS AUCUNE HESITATION.

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    10 h 01, le 22 mars 2023

  • - JE ME RETIRE POUR MEDITATION. - LES CHOSES ONT PRIS UN MAUVAIS VIRAGE. - DE MACRON LA DOUCHE ET LA DECEPTION, - REVIGORENT LE SECTAIRE CLIVAGE.

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    19 h 58, le 21 mars 2023

  • Regardez comment il se comporte sur la guerre Ucraine - Russie on l’entend pas , il est lâche

    Eleni Caridopoulou

    19 h 54, le 21 mars 2023

  • Ils ont parfaitement raison de se méfier de Macron, la France n'est plus ce qu'elle était, même les Français ne veulent plus de macron!

    Hélène SOMMA

    19 h 47, le 21 mars 2023

  • Bonjour. Merci de vos analyses et commentaires. Vous ne repeterez jamais assez que ce qui arrive au Liban pend au nez des Français, et pour les mêmes raisons. Utinam ! Plût au ciel qu'il nous reste au moins un point commun : une culture humaniste, si possible ouverte à tous. Bonne journée

    DODANE Bernard

    12 h 33, le 21 mars 2023

  • Monsieur Macron, je vous en prie ne jouez pas ce double jeu occupez vous de vos gilets jaunes et ramassez les poubelles car les rats envahissent le pays et on doit trouver la solution nous même personnellement il n'ya que le confédéralisme sinon la partition .chaque vingt ans on va recommencer et l'histoire se répète.

    Khalil Antoine

    12 h 24, le 21 mars 2023

  • Monsieur Macron. Vous ne pouvez pas utiliser le 49.3 pour imposer à plus de 60% des libanais un président dont ils ne veulent pas. De plus, quelles compétences possède Monsieur Frangieh pour prétendre être président? Selon vous, il aurait les mêmes compétences que les votres pour prétendre à ce poste. Si c’est le cas, alors Adieu France ….

    Lecteur excédé par la censure

    12 h 21, le 21 mars 2023

  • Monsieur Macron, ça n’est pas la légalisation des armes et la légitimation des usurpateurs sur notre territoire dont on avait besoin, c’est plutôt d’un soutien des souverainistes pour désarmer les milices et étendre la démocratie dans notre pays. Si vous n’en êtes pas capable, retirez-vous des négociations ne vous en tiendrons pas pour responsable. mais pour l’amour du ciel arrêtez de jeter de l’huile sur feu, nous n’avons pas besoin de complices pour ça, nos corrompus locaux excellent dans ce domaine.

    Sissi zayyat

    11 h 25, le 21 mars 2023

  • Ce n'est pas la première fois que la France abandonne le Liban. Cela a commencé durant les années 70 et ça continue en fonction de qui la dirige. Depuis 1975 seul le Président Mitterrand a donné de l'importance au Liban, tous les autres ce ne fut qu’intérêts et opportunités. Même Chirac qui a été derrière le lancement de la résolution onusienne 1559 ne l'a fait que lorsque ses intérêts personnels avait été mis en danger avec l'assassinat de Hariri. Avant cela il refusait net de nous rencontrer ne serait ce que pour en discuter. Alors avec un nul comme Macron, que certains veulent croire être courageux alors qu'il enfonce la France avec sa politique a la Aoun, ni la France, ni l'Europe, et surtout pas le Liban, ne peuvent avoir un quelconque espoir de sortir de la merde dans laquelle, justement, des ratés comme lui les y ont mis. Ce sont justement des politicards de la trempe a Macron qui ont fait que la France a perdu sa superbe et ne peut plus être considérée comme une puissance mondiale. Elle n'est plus rien et recule malheureusement partout, chez nous déjà, en Afrique mais surtout en France même. Alors avant de prétendre faire de la politique de haute voltige, ce monsieur ferait mieux de nettoyer devant sa porte car s'il continue a gérer son pays de cette manière il l'aura Libanisé et il sera trop tard avant l'explosion finale. Qu'il commence a chercher les germes de l'EI et du Hezbollah dans les rues de ses banlieues se sera bien plus réaliste.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    11 h 12, le 21 mars 2023

  • Que M. Macron ne se sente pas obligé de régler à tout prix le problème libanais en nous imposant comme gouvernants des petites frappes armées par un pays étranger qui sèment la terreur et étendent leur dictature avec des votes falsifiées et forcées pour se faire passées pour des représentants du peuple sous prétexte de ne pas pouvoir ignorer leur présence armée sur notre territoire. M. Macron s’est invité tout seul à se mêler de nos problèmes internes sous prétexte qu’il avait la solution magique, en agitant les menaces des sanctions qui n’ont d’ailleurs jamais eu lieu et il s’est contenté de copiner avec les usurpateurs de notre pays au lieu de hausser le ton et d’exiger en tant que pays puissant et avec la collaboration de ses alliés puissants que les armes de cette milice leur soient retirées comme l’accord 1559 le stipule. Au lieu de cela il se cache derrière son doigt en demandant aux libanais d’accepter l’inacceptable pour pouvoir se vanter d’avoir régler leur problème alors qu’il est en train de les jeter dans les bras des fossoyeurs qui n’ont aucunement l’intention de réformer ce pays et encore moins de le sauver. Quel réalisme dites- moi! Les français continuent de se payer notre tête tout en nous bassinant avec leur amitié qui n’existe que sur le papier depuis que la France a perdu ses grands hommes au pouvoir. Des amateurs qui prennent le Liban pour un cobaye alors qu’il est à deux doigts de rendre l’âme. Quelle prouesse de politique-fiction. Non merci.

    Sissi zayyat

    10 h 58, le 21 mars 2023

  • INCHANGÉ : MON système Crapuleux et/ou leur système Crapuleux, c'est ménagé les Mauvais BARBUS et les Bons SOUVERAINISTES ( même M… ) waw , hayda haki !! après l’Afrique et son 49.3 ce cocorico sans queue devrait s’arrêter de danser avec une bouteille de bière à la main ( ce n’est pas SYMPA .. )

    aliosha

    10 h 54, le 21 mars 2023

  • Macron n'a rien compris au Hezbollah, qui l'enfume pour mieux l'étouffer ! L'Occident -et donc la France- est le pire ennemi de l'axe iranien. Macron ne l'a pas compris. Le jour où l'Iran le décidera, le Hezb se retournera contre la France et y sèmera la terreur de la république islamique. Mais ce jour il sera trop tard ... et peut être Macron ne sera plus à l'Elysée pour en subir les conséquences. Triste France .... tes valeurs foutent le camp !

    GM92190

    09 h 55, le 21 mars 2023

  • LA FRANCE D'AUJOURD'HUI DIRIGÉE PAR MACRON ABANDONNE SES AMIS POUR QUELQUES SOUS.

    Gebran Eid

    09 h 50, le 21 mars 2023

  • " j'ai mal à la France" disait-il. comme il avait raison!

    Citoyen Lambda

    09 h 30, le 21 mars 2023

  • M Macron… vous marchez sur la tête… aussi bien en france qu’au liban… Tout ce que vous proposez est bancal.

    LE FRANCOPHONE

    09 h 24, le 21 mars 2023

  • La France est descendue bien bas, elle ménage les mafieux et les assassins au détriment des Libanais ... ménager les barbus qui ont prouvé leurs méfaits et leur main mise sur le pays n'est pas digne d'une soit disant démocratie qui plus est est moribonde.

    Zeidan

    08 h 48, le 21 mars 2023

  • Autant j'approuve la politique. d'Emmanuel Macro'n sur le dossier des retraites et salue son courage, autant je suis révolté par sa complaisance pour ne pas dire sa lâcheté a l'égard du Hezbollah

    Tabet Ibrahim

    08 h 40, le 21 mars 2023

  • Un président d’un bord et le premier ministre de l’autre? Mettre dans un même panier, Trump et Biden, secouer le tout et appeler ça un "consensus"? Non mais! Ça va pas la tête? Le "réalisme" consiste à tenir compte de la "réalité". Or quelle est-elle cette "réalité"? Le Liban est gouverné par … Non! Je corrige: le Liban n’est pas "gouverné" du tout! Reprenons: A la tête du Liban, se trouve une mafia qui a mis le pays en coupe réglée. Cette situation est confortée par l’occupation du pays par une milice qui impose ses lois et empêche toute réforme. Et voilà que Macron prétend vouloir sauver le Liban en lui imposant pour président le candidat de cette même milice! Le pays est sous occupation et on veut nommer un président collabo, et "en même temps", lui associer un premier ministre résistant? "La France ne peut pas ignorer le Hezbollah (…) on ne peut pas faire comme si cet arsenal n’existait pas". Or c’est justement ce que fait Macron en feignant de considérer le Hezbollah comme un parti libanais, et démocratique. "La France veut jouer l’apaisement tout en poussant pour les réformes" et, pour cela, porter au pouvoir le clan qui refuse ces mêmes réformes! C’est ça, le "réalisme"? Il est vrai que de la part d’un président français qui affirmait tranquillement que la colonisation de l’Algérie était "un crime contre l’humanité" ou que "la culture française, ça n’existe pas!", rien ne peut plus nous étonner!

    Yves Prevost

    08 h 07, le 21 mars 2023

  • Le réalisme politique devrait avoir ses limites. Par réalisme politique il faudrait alors se taire devant la guerre russe en Ukraine car la Russie est une superpuissance. Avec le réalisme politique la révolution française n’aurait jamais eu lieu ! Le hezbollah est une milice armée sectaire et illégale, qui a utilisé ses armes contre les Libanais et qui avoue relever totalement de l’Iran. Le défendre est un acte hostile envers tous les autres Libanais.

    Goraieb Nada

    07 h 57, le 21 mars 2023

  • Quand en France on élit un président sans programme, il est normal que ce même président veuille un président qui lui ressemble au Liban... La diplomatie française est, pas seulement au Liban, en phase terminale. Les élites françaises ont perdu la boussole, et préfèrent leurs intérêts personnels sur l'intérêt de leur pays et des minorités dans le monde.

    Lemming

    07 h 56, le 21 mars 2023

  • C’est de bonne guerre: Maintenant que la frontière sud est délimitée, avoir un président voulu par une entité considérée comme terroriste sera le meilleur prétexte pour mettre des bâtons dans les trous du Liban et l’empêcher ainsi de trop concurrencer l’exploitation gazière de notre voisin National Sioniste (tiens, ça me rappelle quelque chose, mais quoi?) pendant les six prochaines années… petits futés va!

    Gros Gnon

    07 h 10, le 21 mars 2023

  • Non, ce n'est pas du réalisme, c'est plutôt du complotisme.

    Esber

    03 h 02, le 21 mars 2023

  • Mais qu’on me donne une signification précise du réalisme français. Si c’est le multilatéralisme, l’ouverture à tout le monde, la discussion avec toutes les parties, qu’on me dit alors où cette politique a porté ses fruits dans l’actuel dossier libanais. La France n’est pas la superpuissance que certains lui attribuent pour faire pression (qu’on regarde la situation en Afrique). Même les Américains connaissent des ratés dans ce domaine. En quoi la crise dans notre pays est-elle plus grave que celle que connaît l’Égypte en ce moment pour qu’on nous accorde une attention très attentive ? C’est à nous les Libanais d’être réalistes et nous entendre sur un minimum pour faire élire un président. Je pense à la lumière du passé, la France et l’Arabie saoudite ont contribué au financement de projets… allant même jusqu’à finaliser des accords pour la vente d’armes avec des dons saoudiens. Mais là, nous sommes en pleine campagne présidentielle, avec une épée de Damoclès, les conditions du FMI. Leur semblant de mésentente se fait sur notre dos. Franchement, on ne trouve mieux que ce deal sans lendemain, la candidature d’un tel à la présidence, contre un autre à la présidence du Conseil. Déclarer que : ""Les ambitions de la France se sont heurtées au manque de flexibilité des dirigeants libanais"". C’est qu’elle n’a pas les moyens de son ambition, en renvoyant dos à dos les Libanais.

    NABIL

    01 h 57, le 21 mars 2023

Retour en haut