Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

La traversée du désert de Gebran Bassil

Depuis sa brouille avec le Hezbollah, le chef du CPL tâtonne et tente de se repositionner en attendant des jours meilleurs.

La traversée du désert de Gebran Bassil

Le chef du Courant patriotique libre Gebran Bassil. Photo d’archives AFP

Il n’y a pas si longtemps, c’était une vraie bête de scène. Un agitateur redoutable au cœur de la vie politique libanaise. Sauf qu’à cette époque, Gebran Bassil bénéficiait de deux soutiens solides : son beau-père, qui trônait encore à Baabda ;...
Il n’y a pas si longtemps, c’était une vraie bête de scène. Un agitateur redoutable au cœur de la vie politique libanaise. Sauf qu’à cette époque, Gebran Bassil bénéficiait de deux soutiens solides : son beau-père, qui trônait encore à Baabda ;...

commentaires (20)

Un raté

Abdallah Barakat

02 h 33, le 19 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (20)

  • Un raté

    Abdallah Barakat

    02 h 33, le 19 mars 2023

  • Bête de scène ?!?! Tout de même, un peu de respect pour Johny Halliday ne ferait pa de mal. LoL

    Remy Martin

    20 h 41, le 18 mars 2023

  • Bassil va continuer la décadence du Liban ???

    Eleni Caridopoulou

    16 h 27, le 18 mars 2023

  • L'"entente" entre le HB et le CPL fût une opération purement transactionnelle dès le début. Elle a atteint sa date d'expiration le jour où Aoun est devenue président. Soyons honnêtes: la base du CPL n'a jamais été vraiment sympathique aux thèses du parti de Dieu. Chez les partisans et les figures de proue du CPL, il y avait la même méfiance envers le HB et les chiites que l'on retrouve chez ceux des Forces libanaises, par exemple. Certains ténors du CPL lancent régulièrement des propos qui nous rappellent les années de la guerre civile. Les cadres du CPL sont d'ailleurs un ramassis d'individus qui n'ont pas grand-chose en commun, à part l'hostilité envers les FL de Samir Geagea, et, à part certaines exceptions, un mélange de mépris et de méfiance envers les musulmans.

    A.Harouni

    15 h 46, le 18 mars 2023

  • Très peu réussissent la traversée d'un vrai désert et spuvent finissent comme repas pour des rapaces patients. Bon appétit aux rapaces. Avec la sueur ... il doit être bien assaisonné.

    Wlek Sanferlou

    14 h 58, le 18 mars 2023

  • Je suis loin d'être un fana de la politique de Bassil, ni de l'homme tout court mais je voudrais rétablir une justice concernant les critiques actuelles de L'orient le jour l'accusant de prendre partie contre GB. Je me souviens des mêmes critiques adressées au journal, parcequ'une journaliste, que je ne nommerais pas, encensait JB. Chers compatriotes, essayez d'être juste. Je profite de l'occasion de s'exprimer librement, offerte par le journal, pour émettre une critique (encore une) envers les députés qui sont affiliés et enchaînés à leurs partis, qui sans eux n'ont aucune chance d'être élus ou réélus. Je compare le jeu démocratique existant en France et qui s'exprime actuellement pour la réforme del a retraite. Certains députés de certains partis, votent contre la ligne conseillée par le parti. Ils vivent selon leur croyance et visant avant tour l'intérêt du pays. Tant qu'au Liban, ces députés sont à la botte de leurs partis, et votent comme des moutons selon ce que dicte le parti, on ne peut pas parler de démocratie ni de possibles changements pour ce pays. Le jour où un député redevient intègre, libre de raisonner et de décider librement, on pourra chanter la démocratie et espérer des décisions justes et non partisanes, dictées par la base, qui elle, est financée et intéressée par l'étranger.

    Citoyen

    14 h 21, le 18 mars 2023

  • Tous les grands hommes d'état ont connu dans leurs parcours une traversée du désert. Mais tous n'ont pas eu la chance d'être entourés de stratèges et intellectuels du calibre d'Eddy Maalouf...

    IBN KHALDOUN

    14 h 17, le 18 mars 2023

  • Pauvre Caliméro ! C'est le moment ou jamais pour lui de changer de vie, et au passage cela nous fera des vacances !

    Brunet Odile

    14 h 12, le 18 mars 2023

  • Vous avez bien fait de mettre le mot souverainiste entre guillemets tant que ce mot est galvaudé. Les soi-disant souverainistes, de chez nous, attendent comme des serfs les ordres de leurs seigneurs Saoudien, Iranien,francais ou Godot. Malgré tout ce qui se dit sur le CPL, ce dernier peut se targuer de ne dépendre d'aucune puissance étrangère.

    Hitti arlette

    13 h 44, le 18 mars 2023

  • C’est vrai qu’il n’y a aucune raison de s’acharner sur les fossoyeurs du pays qui l’ont pillé et sacrifié contre une fauteuil et les dollars qui vont avec. On se demande où vivent certains libanais pour prendre leur défense alors qu’ils persistent à racketter le peuple en trouvant mille astuces telle qu’elle l’augmentation des abonnements d’une électricité qui n’est fournie et de l’eau qui est devenue mn aïe rare dans un pays où les piscines et les infrastructures touristiques sont prioritaire à l’accès à l’eau pour une question d’hygiène et de santé publique. C’est vrai, pourquoi cet acharnement injustifié? Non mais!

    Sissi zayyat

    13 h 42, le 18 mars 2023

  • Je ne comprend pas cet acharnement des lecteurs de l’Orient-Le Jour contre le CPL et M. Bassil. Je croyais be journal plus objectif, comme il l’était du temps du géant Ghassan Tueini! Hélas, il ne l’est plus…

    Sami NAJJAR

    12 h 28, le 18 mars 2023

  • - SLEIMANE ET BESSIL, DEUX FONDUS MOUMANA-ISTES. - L,UN SE TAIT ET ATTEND SON HEURE PATIEMMENT. - L,AUTRE PAR LE BARBU RATURE DE SES LISTES, - S,EXALTE A CHERCHER UN MUR DE SOUTENEMENT. = - DU BARBU SON DIVORCE IL NE DECIDE PAS. - IL SE LA JOUE NEURON LIBRE DANS LA MOUVANCE. - NON CLAME PRETENDANT PARMI LES CANDIDATS, - CAR VILEMENT TRAHI PAR LA DEFUNTE ALLIANCE. = - IL CHERCHE VAINEMENT UN DERNIER HORIZON. - N,Y TROUVANT PAS IL CRIE, A L,AIDE, AU PATRIARCHE. - DU REPENTIR IL LUI FAUT LIRE L,ORAISON, - ET SE JOINDRE AUSSITOT A LA LIBRE DEMARCHE. = - AUTREMENT, ABHORRE MEME DANS SA FONCTION, - IL NE LUI RESTE PLUS QUE L,APRE DEMISSION !

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    10 h 37, le 18 mars 2023

  • Savourez cette photo d'un gamin âgé de plus de 50 ans qui lorgne sans aucune gêne sur son voisin tapant sur son ordinateur... - Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 00, le 18 mars 2023

  • Quel individu de peu de confiance et de scrupules, capricieux de surcroit. Qu’il nous fiche la paix une bonne fois pour toute!

    CW

    08 h 53, le 18 mars 2023

  • Arrêtez de parler d'un has been qui ne pense qu'à lui-même, exclusivement !

    TrucMuche

    08 h 23, le 18 mars 2023

  • Bassil a fait une grossière erreur de calcul. il s'est cru indispensable et invincible. Il aurait dû comprendre que le trône lui échappait pour cette fois et opérer un repli stratégique préservant l'avenir. Concrètement, il lui fallait s'entendre avec Frangieh en échange de quelques portefeuilles (dont, évidemment celui de l'Energie: il ne manquerait plus qu'un étranger au parti se mette à farfouiller dans ses comptes!) et d'une promesse d'alliance pour la prochaine fois. Or, il s'est brouillé avec ses amis, sans, pour autant, se réconcilier avec ses ennemis. Finalement, il se retrouve seul et tout nu. Il ferait mieux, désormais de se retirer dans sa tente, se faire oublier un temps, s'il veut se refaire une virginité et retrouver quelques chances, pour 2029. Mais il ne semble pas qu'il en soit capable.

    Yves Prevost

    07 h 57, le 18 mars 2023

  • … Qu’on lui souhaite interminable et riche en tempêtes de sable, tout comme, et du fond de nos cœurs meurtris, pour les autres médiocres de son rang et tous les bords de l’échiquier politique répugnant de ce pays ! Vivent les bananes (pourries)

    Ayoub Elie

    05 h 50, le 18 mars 2023

  • On parle de mariage...de divorce.....Ce petit est plutot un 'pole dancer'......

    Sabri

    05 h 10, le 18 mars 2023

  • Jamais personnage n’aura autant mérité ses initiales, GB, pour GRENOUILLE qui voulait devenir aussi grosse que le BOEUF. Tout le monde sait comment ça s’est terminé dans la fable…

    Gros Gnon

    04 h 01, le 18 mars 2023

  • Poverino

    Zampano

    01 h 22, le 18 mars 2023

Retour en haut