Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Séisme

Damas et les Nations unies ont échoué à aider les Syriens, selon des enquêteurs de l’ONU

Tant le gouvernement syrien que les Nations unies ont échoué à venir en aide aux Syriens après le séisme dévastateur du 6 février, a dénoncé lundi la Commission d’enquête internationale sur la Syrie. « Bien qu’il y ait eu de nombreux actes d’héroïsme au milieu de la souffrance, nous avons également été témoins de l’échec total du gouvernement et de la communauté internationale, y compris les Nations unies, à diriger rapidement l’aide vitale vers les Syriens », a déclaré le président de la commission, Paulo Pinheiro, dans un communiqué diffusé à l’occasion de la publication d’un nouveau rapport. « Ils ont échoué à obtenir un accord sur une pause immédiate des hostilités. Ils ont échoué à faciliter l’acheminement de l’aide vitale par toutes les voies disponibles », accuse la commission, soulignant le sentiment d’abandon des Syriens et le besoin d’enquête. La secousse de magnitude 7,8, a tué près de 50 000 personnes dont près de 6 000 en Syrie. Le séisme a démultiplié le défi posé aux organisations humanitaires pour venir en aide à la population syrienne, en particulier dans la zone rebelle d’Idleb (Nord-Ouest), le pays étant frappé par des sanctions internationales et les routes d’accès au seul point de passage frontalier qui était autorisé par Damas avant le séisme avaient elles-mêmes été endommagées. Depuis, les États-Unis et l’Union européenne ont allégé les sanctions imposées à la Syrie, tandis que Damas a accepté d’autoriser l’ONU à ouvrir d’autres passages frontaliers pour aider à acheminer plus d’aide.

Tant le gouvernement syrien que les Nations unies ont échoué à venir en aide aux Syriens après le séisme dévastateur du 6 février, a dénoncé lundi la Commission d’enquête internationale sur la Syrie. « Bien qu’il y ait eu de nombreux actes d’héroïsme au milieu de la souffrance, nous avons également été témoins de l’échec total du gouvernement et de la communauté...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut