Rechercher
Rechercher

Société - Justice

Bank of Beirut, nouveau point de mire de Ghada Aoun

Sur instruction de la juge, le centre de données de l’établissement que préside Salim Sfeir, président de l’Association des banques du Liban (ABL), a été mis sous scellés hier.

Bank of Beirut, nouveau point de mire de Ghada Aoun

Lors des émeutes jeudi dernier contre les banques, à Badaro. Photo Mohammad Yassine

La procureure générale près la cour d’appel du Mont-Liban, Ghada Aoun, persiste dans son bras de fer avec des banques qui atermoient face à sa demande de lui communiquer des relevés de compte de leurs directeurs généraux et autres responsables....
La procureure générale près la cour d’appel du Mont-Liban, Ghada Aoun, persiste dans son bras de fer avec des banques qui atermoient face à sa demande de lui communiquer des relevés de compte de leurs directeurs généraux et autres responsables....
commentaires (12)

Le peuple tout entier a le droit de poursuivre ces banquiers véreux et pas seulement Ghada Aoun ! C'est maintenant que la Révolution devrait vraiment commencer ! Un peu de ñudeur enfin !

Chucri Abboud

04 h 47, le 23 février 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Le peuple tout entier a le droit de poursuivre ces banquiers véreux et pas seulement Ghada Aoun ! C'est maintenant que la Révolution devrait vraiment commencer ! Un peu de ñudeur enfin !

    Chucri Abboud

    04 h 47, le 23 février 2023

  • Bon à qui va-t-elle causer une crise cardiaque? C'est une magistrate de basse classe, qui ne fait que des tempêtes dans des verres d'eau. Elle salit la réputation de tous lorsqu'elle passe. Que vos soyez innocents ou non, elle s'enfiche. Du moment qu'elle se crée une réputation douteuse de défenderesse des déposants ! Elle est au courant que ceci ne relève pas de sa juridiction ! Un autre film spaghetti Aouniste!

    Marwan Takchi

    21 h 29, le 22 février 2023

  • On aurait pu se rejouir des poursuites contre les crapules bancaires si seulement Ghada Aoun etait une magistrate independante et serieuse....

    Michel Trad

    14 h 32, le 22 février 2023

  • Mme Aoun est l’exemple type du comportement du CPL. Elle dit juste et agit juste sur certains points mais esquive voire couvre les malversations de son propre camp. Une autre interrogation, comment elle a pu se permettre un voyage à Paris sans des fresh dollars? Son argent est planqué à l’étranger ou un mystérieux mécène a payé? Pour beaucoup moins que ça, elle aurait été accusée en France à juste titre de corruption

    Lecteur excédé par la censure

    13 h 19, le 22 février 2023

  • - QUAND ON OUVRE ENFIN L,OEIL BIEN QUE TARDIVEMENT, - BIEN QU,ACQUISE A CEUX QUI COUVRAIENT TOUT EN COULISSE, - ET QUOIQUE L,ON POURSUIT LES ESCROCS MAINTENANT, - ON NE PEUT ECHAPPER AU TITRE DE COMPLICE. = - CAR ON SAVAIT ET ON SE TAISAIT POUR SIX ANS. - BIEN QU,ON REPRESENTAIT L,EQUITABLE JUSTICE, - ON LAISSA JUSQUE HIER LES CRIMINELS BRIGANDS, - VOLER PUIS IMPOSER AUX GENS LEUR INJUSTICE. = - MALGRE TOUT ESPERONS QUE LA MAIN JUSTICIERE, - ATTEIGNE LES PILLARDS ET SAUVE LES DEPOTS, - EPARGNES D,UNE VIE DE LA CLASSE OUVRIERE, - ET JUGE SANS MERCI LES BRIGANDS IMMORAUX. .

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    13 h 09, le 22 février 2023

  • Son jeu est pipé d’avance. Lorsqu’on prétend l’honnêteté et la droiture on s’attaque indifféremment à tous les corrompus et non pas aux seuls qui rendraient service par leur chute aux fossoyeurs du pays. Assez de crises d’hystérie et de poudre aux yeux, chère Ghada, personne n’est dupe.

    Sissi zayyat

    11 h 46, le 22 février 2023

  • Tendancieux à son égard. Ou est la responsabilité et l indépendance de la presse ?

    Paul Antonios

    10 h 40, le 22 février 2023

  • Il faut peut-être laisser la seule juge qui fait son devoir travailler avec les faibles moyens dont elle dispose . C est une femme seule et très courageuse opposée à l oligarchie des banques . Ces banques qui ont méthodiquement et sciemment volés l argent des déposants et qui dépensent des fortunes en désinformations depuis 2019 . Si une banque tombe toutes suivront . Il faut bien commencer quelque part. C est un scandale de la dénigrer sous prétexte qu elle serait partisane …. aujourd’hui Aoun n est plus au pouvoir n est ce pas ? Les articles des journalistes sont souvent volontairement tendentieux a

    Paul Antonios

    10 h 39, le 22 février 2023

  • Si l’intervention de cette dame peut aider à identifier les escrocs et les profiteurs de nos économies, on est tous avec elle. Mais l’on peut se demander pourquoi elle limite son action et évite soigneusement la pieuvre bancaire du hezbollah, le Qard El Hassan, qui , aux dires des économistes, brasse des milliards de dollars.

    Goraieb Nada

    08 h 42, le 22 février 2023

  • Et pendant ce temps, la banque illégale du Hezbollah ouvre de nouvelles succursales!

    Yves Prevost

    05 h 19, le 22 février 2023

  • Il faudrait que l'on m'explique comment on met un centre de données sous scellés.... peut-être un cachet de cire rouge sur le bouton Demarrer de Windows? Soyons sérieux, je suppose que tous ces disques-durs en racks sont interconnectés au réseau. Il suffit à Sfeir de demander à un de ses sous-fifres de supprimer les enregistrements à distance et le tour est joué. Donc Ghada, il va falloir t'entourer d'experts cyber !

    Ca va mieux en le disant

    01 h 02, le 22 février 2023

  • Admettons que les banques sont ciblées de manière politiquement sélective, rien ne le prouve mais admettons-le un instant. Cela doit -il empêcher l'application de la justice ? Cela autorise-t-il que l'on soit au-dessus de la loi ? Les banques et les banquiers sont justiciables et doivent répondre de leurs actes.

    K1000

    00 h 22, le 22 février 2023

Retour en haut