Rechercher
Rechercher

Économie - Réformes

La commission des Finances veut « radicalement » amender la proposition de loi sur la répartition des pertes

La commission des Finances et du Budget a conclu hier la troisième séance d’examen de la proposition de loi-cadre visant à « rétablir l’équilibre du système financier libanais », à savoir celle qui est supposée organiser la répartition des plus de 73 milliards de dollars de pertes accumulées par le pays et qui sont l’une des causes principales de la crise dans laquelle il s’enfonce depuis plus de trois ans.

Au cours de la séance, les députés ont affiché leur refus de toute disposition conduisant à « rayer les dépôts bancaires » de l’équation ou plus précisément ceux en devises que les banques refusent de restituer à leurs clients à leur valeur de marché (soit près de 100 milliards de dollars, selon les données des banques libanaises à fin octobre 2022).

« Nous avons demandé à ce que la proposition soit radicalement amendée par rapport à celle qui nous a été soumise », a déclaré à L’Orient-Le Jour le député Ibrahim Kanaan, qui préside la commission. Un processus qui démarrera dès que le gouvernement sortant aura transmis les données chiffrées liées au projet, que la commission a une nouvelle fois demandées. Le cabinet sera également invité par la commission à participer à une réunion pour y exposer les différentes options ainsi que l’état des négociations entre le Liban et le FMI, qui ont signé un accord préliminaire au déblocage d’une assistance financière il y a près d’un an. Les avancées que le Liban a réalisées pour répondre aux exigences du Fonds n’ont pour l’instant pas convaincu les experts de l’organisation.


La commission des Finances et du Budget a conclu hier la troisième séance d’examen de la proposition de loi-cadre visant à « rétablir l’équilibre du système financier libanais », à savoir celle qui est supposée organiser la répartition des plus de 73 milliards de dollars de pertes accumulées par le pays et qui sont l’une des causes principales de la crise dans...

commentaires (2)

Attention attention ! Si vous touchez de quelque façon que ce soit aux dépôts bancaires, je peux vous assurer que vous allez mettre le pays à feu et à sang. Même les éléments des forces armées légales se joindront au mouvement de révolte populaire et aucun dirigeant politique ne sera épargné par cette fronde. Je vous conseille donc soit de revoir votre proposition soit de préparer soigneusement votre fuite du pays

Liberté de penser et d’écrire

09 h 39, le 24 janvier 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Attention attention ! Si vous touchez de quelque façon que ce soit aux dépôts bancaires, je peux vous assurer que vous allez mettre le pays à feu et à sang. Même les éléments des forces armées légales se joindront au mouvement de révolte populaire et aucun dirigeant politique ne sera épargné par cette fronde. Je vous conseille donc soit de revoir votre proposition soit de préparer soigneusement votre fuite du pays

    Liberté de penser et d’écrire

    09 h 39, le 24 janvier 2023

  • Mais que dit cette proposition de loi-cadre? Et quels sont les amendements demandés par la commission s’il vous plaît?

    Marionet

    04 h 57, le 24 janvier 2023

Retour en haut