Rechercher
Rechercher

Économie - Le chiffre de la semaine

Le volume de marchandises ayant transité par le port de Beyrouth à fin juin 2022 a augmenté de 1,7 % en glissement annuel

Le volume de marchandises ayant transité par le port de Beyrouth à fin juin 2022 a augmenté de 1,7 % en glissement annuel

C’est la hausse en glissement annuel du volume de marchandises ayant transité par le port de Beyrouth à fin juin 2022, soit une augmentation de près de 40 000 tonnes pour un total de 2,45 millions de tonnes de marchandises et par rapport aux 2,41 millions de tonnes y ayant transité à la même période l’année passée.

Ce total annuel inclut 2,03 millions de tonnes d’importations, un niveau presque inchangé par rapport à la même période l’année passée (2,04 millions de tonnes), mais constituant 83 % du volume total de marchandises passées par ce port. Le bulletin hebdomadaire de Lebanon this Week publié par la Byblos Bank note également, à partir des données transmises par les autorités portuaires, une hausse de 12,3 % des exportations en glissement annuel, passant de 374 000 tonnes à juin de l’année passée à 420 000 tonnes au premier semestre de cette année, soit 46 000 tonnes supplémentaires ayant transité via le port de la capitale libanaise et constituant donc 17 % du total annuel de ces marchandises au cours des six premiers mois de l’année. En tout, ce sont également 556 navires qui sont arrivés au port beyrouthin à fin juin dernier.Ce port ainsi que de nombreux quartiers de la capitale avaient été ravagés par une double explosion survenue le 4 août 2020, faisant plus de 200 morts et 6 000 blessés.

À la fin de ce mois, une « évaluation rapide » (Rapid Damage and Needs Assessment, RDNA) réalisée par le groupe de la Banque mondiale, en collaboration avec l’ONU et l’Union européenne (UE), a estimé la facture des dégâts liés à ce tragique événement entre 3,8 et 4,6 milliards de dollars. Les causes des explosions n’ont toujours pas été élucidées, alors que le second juge en charge de l’enquête, Tarek Bitar, est constamment contraint de suspendre son enquête en raison de plaintes émanant de personnes qu’il voudrait interroger. Du côté du port de Tripoli, le deuxième au Liban, ce sont 1,57 million de tonnes de marchandises qui y ont transité en juin 2022, soit une hausse de 24,3 % en glissement annuel par rapport aux 1,26 million cumulés durant les six premiers mois de cette année. Un total qui inclut 959 347 tonnes d’importations, en hausse de 9,8 % (85 847 tonnes) par rapport aux 873 500 tonnes ayant transité via ce port du Liban-Nord au premier semestre 2021. Ces importations ont ainsi constitué 61,2 % de la charge totale de ces marchandises. Les exportations ont, elles, augmenté de 57 % (220 981 tonnes), passant de 388 415 tonnes à juin 2021 à 609 396 tonnes à la même période cette année. Ce total a ainsi constitué 38,8 % des marchandises ayant transité au port de la deuxième ville du pays. En tout, 454 navires y ont jeté l’ancre à fin juin dernier, soit une hausse de 24 % par rapport aux 366 navires comptabilisés à la même période l’année dernière.


C’est la hausse en glissement annuel du volume de marchandises ayant transité par le port de Beyrouth à fin juin 2022, soit une augmentation de près de 40 000 tonnes pour un total de 2,45 millions de tonnes de marchandises et par rapport aux 2,41 millions de tonnes y ayant transité à la même période l’année passée. Ce total annuel inclut 2,03 millions de tonnes...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut